« La politique adaptée aux masses » : le leader écologiste allemand Robert Habeck s’exprime à Osnabrück

, par Daniel Batel, Traduit par Martin Bot

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [English] [français]

« La politique adaptée aux masses » : le leader écologiste allemand Robert Habeck s'exprime à Osnabrück

La popularité dans les sondages du Parti vert a grimpé en flèche en Allemagne, puisque le parti profite de la crise actuelle des conservateurs et des sociaux-démocrates. Robert Habeck, le co-président du parti avec Annalena Baerbock, a exposé ses idées pour le renouvellement de l’Union européenne dans un discours pour les élections européennes de 2019 à Osnabrück.

Robert Habeck ne porte pas de cravate et il tourne délibérément le dos au pupitre. Il préfère marcher d’un bout à l’autre de la scène, à la manière d’un comédien. Quand il aborde des sujets comme son exaspération face à la gestion par l’UE des grandes entreprises de la Tech, il peut même se mettre très en colère. « Comment est-il possible que Facebook, Google, Amazon, Apple et Microsoft puissent faire varier leurs profits et déjouer le système fiscal européen ? », demande-t-il. Dans la continuité de sa critique de l’hésitation de l’UE face aux « cinq affreuses » entreprises, il plaide pour une attitude plus cohérente de la part de l’UE après les élections de l’année prochaine : « si nous étions plus cohérents dans notre combat contre l’évasion fiscale légale, nous pourrions remédier convenablement à de nombreux problèmes. »

Des modifications profondes au sein du paysage politique allemand

En 2017, plus d’un avaient remis en question la légitimité de l’existence d’un parti vert, parce que tous les autres partis avaient commencé à prendre au sérieux les enjeux climatiques. C’est ainsi que le Parti vert s’est révélé être le plus petit parti du Parlement allemand. Néanmoins, le paysage politique en Allemagne a par la suite commencé à changer. Dans l’opinion publique, l’échec des négociations « Jamaïque » (entre les conservateurs, les verts et les libéraux) était clairement imputable aux libéraux. D’autre part, l’ouverture au compromis du Parti vert a suscité le respect de l’opinion publique envers eux. Habeck et sa collègue Annalena Baerbock ont ensuite fortement remodelé le programme fondamental du parti. Cela comprenait : la fin des conflits internes entre les deux ailes du parti, l’ouverture d’esprit des membres de la coalition envers chaque camp ainsi qu’une réflexion joignant économie et écologie. Une politique adaptée aux masses.

Des effets de synergie sur les autres partis verts en Europe ?

Depuis, les modifications apportées au programme, accompagnées de la fragilisation des autres grands partis, ont propulsé les Verts de 8,9% lors des élections fédérales à 23% dans les derniers sondages. Les températures record enregistrées cet été en Allemagne et la décision de Donald Trump de retirer les États-Unis de l’Accord de Paris ont également encouragé cette évolution. Mais est-ce que cette tendance s’applique aussi aux autres partis verts d’Europe ? En Scandinavie, les partis écologistes n’affichent que moins de 10% dans les sondages. En Europe du Sud et de l’Est, ils ne jouent pas de rôle significatif. Les Pays-Bas sont la seule exception, puisque les sondages récents enregistrent 17% pour le parti GroenLinks. On pourrait dire que la reprise du Parti vert allemand n’est pas nécessairement une dynamique tendancielle pour l’ensemble de l’Europe. [1]

Toutefois, cela n’a pas empêché Robert Habeck de croire en son discours à Osnabrück. Il a vanté les mérites de l’UE, présentée comme la seule institution capable de répondre aux enjeux transnationaux actuels en Europe. Ce faisant, il a aussi répliqué à la recrudescence des tendances nationalistes. Il a tout particulièrement exigé la création de normes sociales paneuropéennes ainsi que « l’écologisation » de l’économie à l’intérieur du marché commun. Ses concepts audacieux reflètent sa perception d’un environnement politique de plus en plus radical et qui appelle à des réponses aussi radicales.

L’écologie politique gagne en popularité

Le Président des Verts a aussi pris quelques questions de la part du public. « Comment imaginez-vous la future politique extérieure de l’UE, en particulier concernant les tensions qui émergent à nouveau entre la Russie et l’Ukraine ? », a demandé une femme attentive. Dans sa réponse, Habeck a condamné le projet Nord Stream 2 de ligne d’alimentation énergétique qui passerait par la Mer Baltique plutôt qu’à travers l’Ukraine : « Comme notre ancien Secrétaire d’État Joschka Fischer l’a déjà dit, nous devons nous préoccuper de l’Ukraine et ne pas la contourner. » Néanmoins, Habeck a modestement reconnu que « les partis verts européens n’auront probablement pas beaucoup d’influence sur ces questions. »

Un autre enjeu de politique extérieure, à propos de l’inclusion potentielle des pays des Balkans dans l’UE d’ici 2025, a permis à Habeck de refléter les erreurs passées de l’Union :

"Je pense que nous devons apprendre de notre expérience avec la Turquie, qui a commencé à développer des structures anti-démocratiques après que nous ayons échoué à tenir notre promesse envers elle. Chaque fois que nous négocions avec un pays pour qu’il nous rejoigne, nous devons le faire avec sincérité."

Vers la fin de l’événement, de nombreuses personnes du public se sont prises en photo avec ce politicien écologiste. Katrin Wanninger, une étudiante de l’Université d’Osnabrück, a commenté le discours de façon très positive : « Il a certainement une aptitude particulière pour parler aux jeunes. Ses expressions ne sont pas dépassées, d’une certaine manière. » Les Verts vont s’efforcer de faire persévérer cet entrain lors des élections à venir.

Notes

[1Pour consulter les sondages des différents pays, voir Foederalist.eu et pollofpolls.eu.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom