Les Jeunes Européens Strasbourg soufflent leurs 20 bougies

, par Jérôme Flury

Les Jeunes Européens Strasbourg soufflent leurs 20 bougies
L’équipe des Jeunes Européens de Strasbourg au gala de leurs 20 ans. Crédit : DR

Les anniversaires s’enchaînent. Entre les 20 ans du programme Europe par les Jeunes et les 15 ans du Taurillon, c’est la section de Strasbourg, la plus grande de l’hexagone, qui a célébré ses vingt ans d’existence, le 30 novembre 2019, au cours d’une soirée événement.

Des ballons, des photos, des sourires… Au coeur de la cité de la musique et de la danse de Strasbourg, c’était soirée de gala pour l’association des Jeunes Européens, en ce dernier samedi de novembre. Les nombreux jeunes, de nationalités variées, en tenue de soirée, et les personnalités politiques qui ont pris la parole, étaient présents. À l’honneur, les 20 ans de la section des Jeunes Européens de Strasbourg, née en 1999. Soit cinq ans après la création de l’association au niveau national en 1992, année du traité de Maastricht et donc de la naissance officielle de l’Union européenne.

L’émotion était présente, notamment lorsque Camille Petitjean, actuelle présidente de la section, et Rebecca Breitmann, présidente du Mouvement Européen Alsace, ont pris la parole et ont souligné les nombreuses actions menées par l’équipe en deux décennies. Une équipe qui a compté des dizaines de membres et des centaines d’adhérents. La section strasbourgeoise est d’ailleurs, aujourd’hui, celle qui compte le plus d’adhérents en France avec plus de 155 membres. En vingt ans, l’association aura bien évolué et est devenue un acteur à part entière du paysage européen dans la capitale alsacienne.

Des projets par milliers

Cette soirée du samedi 30 novembre 2019 en était un exemple parfait : parmi la centaine de jeunes présents, la grande majorité d’entre eux participaient aux Entretiens de Strasbourg. La 31e édition d’un séminaire international réalisée avec des sections des Jeunes Européens d’autres pays, et avant tout avec celle de Fribourg, en Allemagne, qui en est le coorganisateur !

Un projet parmi tant d’autres pour une section dont le dynamisme a été souligné par Marie Caillaud, la présidente des Jeunes Européens France. « C’est toujours un plaisir de venir à Strasbourg », a-t-elle confié lors de son mot d’introduction. Un plaisir car l’équipe strasbourgeoise a su faire fructifier, au cours des années, sa position, au coeur de l’Union européenne.

Les questions européennes attirent en grand nombre dans la ville alsacienne et la section parvient à conserver un nombre conséquent d’adhérents, année après année, et, surtout faire vivre l’Europe.

Et les belles équipes mènent de beaux projets ! Convention européenne de la jeunesse en 2017, simulation d’Europe fédérale en juin dernier, les Jeunes Européens de Strasbourg ont réussi à multiplier les événements.

Pas une semaine ne passe sans qu’une production médiatique, article ou émission de radio, un événement telle qu’une dégustation de spécialités européennes, une conférence ou une intervention pédagogique ne soit mené.

En tout, chaque année, ce sont des dizaines de projets qui se réalisent et vingt ans après sa création, l’association se porte bien. Installée depuis la rentrée 2019 dans de nouveaux bureaux, elle collabore avec Euradio, un colocataire qui devient un partenaire.

Alors que l’année 2020 débute, les membres de l’équipe planchent déjà sur la prochaine édition de la simulation annuelle de Parlement européen, qui permet chaque année à des jeunes de découvrir l’association. De nouvelles idées émergent tous les jours. Les polos bleus sont bien visibles à Strasbourg et cela n’est pas prêt de s’arrêter.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom