9 mai

Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy, nouveau président de la République

, par Les Jeunes Européens - France

Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy, nouveau président de la République

En ce 9 mai 2007, les « Jeunes Européens - France » interpellent le nouveau président de la République française sur ses priorités pour l’Europe.

Paris, 9 mai 2007 –

Monsieur le Président,

Les Jeunes Européens France, association transpartisane engagée en faveur de la construction d’une Europe politique fédérale, souhaitent connaître vos priorités pour la construction européenne.

Les questions européennes ont été malheureusement passées sous silence lors de la campagne. Pourtant en vous élisant le 6 mai, les Français ont également élu leur représentant au Conseil européen et le futur président du Conseil de l’Union européenne pour le second semestre 2008.

Les Jeunes Européens – France saluent l’évocation de l’Europe dans votre discours d’après élection mais souhaitent que la France fasse rapidement des propositions concrètes pour l’avenir de l’Europe. Il est de votre devoir de proposer à nos partenaires européens des solutions pour sortir de la crise institutionnelle et relancer la construction européenne. Au vu des défis à venir, nous vous suggérons les mesures suivantes :

- Réaffirmez votre engagement pour le projet constitutionnel et une Europe politique forte, plus démocratique et plus efficace, capable de peser dans le monde

- Soyez ouvert à la ratification d’un texte constitutionnel par référendum pan-européen en même temps que les élections européennes de 2009.

- Favorisez la création d’une véritable société civile européenne en proposant notamment la création de véritables partis politiques européens transnationaux dès les élections européennes de 2009, la mise en place d’un statut européen des associations pour les associations transnationales dans l’Union, le développement d’un service civil européen pour permettre à chaque jeune européen de 18 à 30 ans de participer à une action collective dans un autre État membre de l’Union européenne ;

- Proposez une révision du système actuel des ressources propres de l’Union européenne avec la possibilité pour l’Union de lever l’impôt, condition essentielle à son indépendance financière et donc à la réalisation d’une Europe démocratique ;

- Soyez transparent sur les décisions que vous et votre gouvernement prendrez à Bruxelles et proposez notamment l’ouverture au public des réunions du Conseil des ministres de l’Union européenne ;

- Menez un débat permanent sur les questions européennes avec le Parlement, la société civile et les forces vives du pays : le 9 mai ne doit pas être la seule journée de l’année pendant laquelle les politiques, les médias, les citoyens parlent d’Europe car l’Europe fait partie intégrante de notre quotidien.

Notre association célèbrera cette année encore la Fête de l’Europe : débats, stands d’informations, interventions dans les écoles, expositions, projection de courts métrages, spectacles … seront autant d’occasions pour engager le dialogue avec les citoyens français et les sensibiliser aux enjeux européens. Les Jeunes Européens – France profiteront également du 9 mai pour mettre en ligne leur nouveau site Internet www.jeunes-europeens.org.

Nous comptons sur vous Monsieur le Président pour que vous célébriez également dignement cette fête de l’Europe en proposant des initiatives ambitieuses pour relancer la construction européenne. Nos partenaires européens attendent un signe fort de la part de la France et de son nouveau Président. Ne les décevons pas.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, en l’assurance de notre très haute considération.

À propos des Jeunes Européens France et de leurs activités pour le 9 Mai www.jeunes-europeens.org / www.taurillon.org

Créée en 1991, l’association Les Jeunes Européens France est une association Loi 1901. Affiliée au Mouvement Européen France (3 000 membres en France) et aux Jeunes Européens Fédéralistes (35 000 adhérents dans 30 pays européens), l’association les Jeunes Européens France est une association indépendante de tout parti politique, dont l’objet est la promotion de la construction européenne et la construction d’une union politique fédérale européenne.

Contact : Pauline GESSANT, Présidente Courriel : president chez jeunes-europeens.org

Illustration : Nicolas Sarkozy pendant son meeting de Toulouse du 12 avril 2007 pour l’élection présidentielle de 2007. Source : Wikicommon

Vos commentaires

  • Le 11 mai 2007 à 12:15, par David Soldini En réponse à : Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy, nouveau président de la République

    Des voeux pieux... mais qui risquent de ne pas être beaucoup suivis d’effet... Sarkozy se présente comme le candidat de l’Europe des portes fermées, l’Europe des Etats, l’Europe des diplomates. Je ne suis pas si sur que les questions européennes aient été complètement absentes, du moins avait on suffisamment d’éléments pour se déterminer en conscience. Sarkozy prone une méthode intergouvernementale classique. Les autres candidats démocratiques proposaient une Europe plus citoyenne, et notamment de redonner la parole aux citoyens sur les questions institutionnelles. On ne peut augurer qu’une chose, c’est que cette question, europe des citoyens vs europe des Etats, devienne effectivement un thème sur lequel l’opposition pourra se retrouver et mener la vie dure à un sarkozy qui risque fort d’être en position ultramajoritaire, et un fillon, anti-européen primaire (voir le carton rouge délivré par le taurillon il y a quelques mois), fortement soutenu par une majorité écrasante de députés... amicalement, David

  • Le 14 mai 2007 à 01:52, par Front Républicain En réponse à : Pétition pour les législatives

    « On ne peut augurer qu’une chose, c’est que cette question, europe des citoyens vs europe des Etats, devienne effectivement un thème sur lequel l’opposition pourra se retrouver et mener la vie dure à un sarkozy qui risque fort d’être en position ultramajoritaire, et un fillon, anti-européen primaire (voir le carton rouge délivré par le taurillon il y a quelques mois), fortement soutenu par une majorité écrasante de députés... »

    C’est pour éviter cette écrasante majorité que nous, humbles étudiants, avons lancé une pétition sur internet :

    www.front-republicain.org

    Notre but est de pousser ceux qui pourraient constituer l’opposition à exercer des désistements au lendemain d’un 1er tour qui aura redonné les rapports de forces. Plus nombreux nous serons, plus nous serons entendus !

    Que l’on adhère ou pas à cet appel, il me semble essentiel que notamment sur la question européenne, les débats à l’assemblée aient une valeur autre que formelle.

  • Le 14 mai 2007 à 09:42, par Ronan En réponse à : Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy, nouveau président de la République

    Quelle orientation (?) pour la politique européenne du président Nicolas Sarkozy (que l’on dit d’obédience néo-conservatrice et de tendance atlantiste) alors que - depuis au moins deux jours - l’on parle de François Fillon (eurotiède notoire) comme PM et d’Hubert Védrine (multilatéraliste mais eurosceptique notoire) ou de Bernard Kouchner (multilatéraliste pro-onusien et pro-européen) aux affaires étrangères.

  • Le 18 mai 2007 à 09:58, par Ronan En réponse à : Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy, nouveau président de la République

    Bon, ça y est : Bernard Kouchner est nommé - ce jour - ministre des Affaires étrangères et européennes du gouvernement Fillon pour succéder à Philippe Douste-Blazy.

    Et Jean-Pierre Jouyet (haut fonctionnaire proche du couple Hollande-Royal) se voit confier le poste de secrétaire d’Etat aux Affaires européennes pour succéder à Catherine Colonna.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom