Lexique européen : « intégration européenne »

, par Gesine Weber, traduit par Nathanaël Herman

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [français]

Lexique européen : « intégration européenne »

Dans le lexique de la politique européenne, nous présentons des concepts fondamentaux en lien avec l’UE. Notre première entrée : l’intégration européenne.

L’intégration européenne décrit la cohésion économique et politique toujours plus forte entre les États du continent européen. Concrètement, cette expression désigne la création et l’approfondissement de l’Union européenne (UE).

L’intégration européenne débute avec la déclaration de Robert Schuman en mai 1950. À cette époque, M. Schuman, ministre français des Affaires étrangères, propose de communautariser la production de charbon et d’acier entre la France et l’Allemagne. Grâce à la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA) ainsi créée, il est pratiquement impossible qu’une guerre éclate entre les deux pays. En revanche, la CECA n’est qu’une ébauche de ce que deviendra l’UE : en 1957, l’Allemagne et la France, accompagnées de la Belgique, des Pays-Bas, du Luxembourg et de l’Italie, signent les traités de Rome, instituant entre autres la Communauté économique européenne (CEE) et la Communauté européenne de l’énergie atomique (EURATOM). Ces communautés et la CECA forment ensemble les Communautés européennes.

Au cours des années suivantes, on assiste à l’adhésion de nouveaux membres, mais aussi à la mise en application de nouveaux traités, qui transmettent davantage de compétences à ce qui deviendra en 1993 « l’Union européenne » grâce au traité de Maastricht. Ce dernier divise aussi la coopération européenne en trois piliers : la Communauté européenne, la politique étrangère et de sécurité commune et la coopération en matière de justice et d’affaires intérieures. Actuellement, c’est le traité de Lisbonne qui régit la coopération des États membres de l’UE.

L’Union européenne s’est élargie au fil du temps. L’Europe des Six compte désormais 28 États membres (27 après Brexit). Le plus grand élargissement de l’UE, l’élargissement à l’Est, a eu lieu en 2004 : l’Union européenne est alors passée de 15 à 25 États membres. Même si l’expression « intégration européenne » décrit souvent l’adhésion d’États à l’UE et la mise en application de traités, elle concerne également d’autres niveaux, comme les communes et les régions par l’entremise de la coopération transfrontalière.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom