Mobilités européennes Erasmus, volontariats, Interrail, culture… Faites votre choix !

, par Lorène Weber

Mobilités européennes Erasmus, volontariats, Interrail, culture… Faites votre choix !
Image : Mojca J /Pixabay

Le saviez-vous ? Depuis le lancement du programme de mobilité Erasmus de l’Union européenne en 1987, ce sont plus de 9 millions de personnes (dont 4,4 millions d’étudiants) qui ont pu bénéficier d’un échange dans un autre pays européen. Et on estime à 1 million le nombre de « bébés Erasmus » nés suite à la rencontre de leurs parents grâce au programme. La station de métro de la gare Montparnasse à Paris avait même consacré une exposition à ces familles en 2017 ! Les possibilités de mobilité européenne ne se résument pas pour autant à Erasmus : tour d’horizon dans notre article.

Erasmus : l’étudiant voyageur… mais pas que !

Contrairement à ce qu’on pourrait encore croire, le programme Erasmus ne se limite plus aujourd’hui aux étudiants à l’université mais s’est élargi aux lycéens, apprentis, professeurs, formateurs, demandeurs d’emploi, jeunes diplômés, actifs, sportifs, artistes… Erasmus a d’ailleurs été rebaptisé Erasmus+ en 2014 pour marquer l’ouverture du programme à un plus large public.

Grâce à Erasmus, de nombreux citoyens européens ont ainsi la possibilité d’étudier, d’effectuer un apprentissage ou un stage, de suivre une formation, ou encore de travailler dans un autre pays européen que le leur. Au-delà de l’aspect formateur, Erasmus permet également un enrichissement culturel et linguistique unique, en permettant à de jeunes (et moins jeunes !) Européens d’être en immersion complète dans un autre pays, d’en apprendre la langue, d’en découvrir la culture et le fonctionnement, le tout en étudiant, travaillant ou voyageant aux côtés d’autres Européens. Quant aux bébés Erasmus, ils ne sont qu’un exemple des relations humaines qui peuvent se tisser entre Européens grâce au programme.

La genèse du programme est d’ailleurs loin d’avoir été initiée par un seul pays. L’aventure Erasmus est née des efforts conjoints d’Européens convaincus : le Français Jacques Delors, l’Italien Domenico Lenarduzzi, l’Espagnol Manuel Marín, la Grecque Angeliki Verli, le Britannique Alan Smith, l’Allemand Peter Küpper, l’Italienne Sofia Corradi…

Mobilités européennes : Erasmus and beyond !

Les opportunités de mobilité européennes ne se « limitent » pas à Erasmus pour autant. D’autres programmes permettent aux jeunes Européens de bénéficier d’une expérience à l’étranger.

Pour les plus jeunes, il y a déjà le programme DiscoverEU. Lancé en 2018, il permet chaque année à des citoyens européens âgés de 18 ans de voyager à travers l’Europe grâce à un Pass Interrail fourni par l’Union européenne. Depuis la création du programme, ce sont 70 000 jeunes qui ont pu en bénéficier.

Moins connu qu’Erasmus, le Service Volontaire Européen (SVE), sorte d’équivalent européen au service civique national, permet aux citoyens européens de 17 à 30 ans de s’engager pendant 2 à 12 mois dans des projets d’intérêt général (environnement et protection de la nature, accueil des réfugiés, projets culturels, coopération au développement…) dans un autre pays européen. Cela peut prendre la forme d’un volontariat, d’un stage et même d’un emploi. Au-delà de l’engagement au sein d’un projet, il s’agit également de promouvoir les valeurs de l’UE, notamment la solidarité. Le SVE a d’ailleurs été renommé en 2019 « Corps européen de Solidarité » pour mieux souligner l’importance de cette valeur fondatrice de l’Union, au cœur du programme. Le multilinguisme n’est pas non plus en reste : en parallèle des projets, les jeunes volontaires ont également la possibilité de bénéficier d’un soutien linguistique.

L’art bénéficie par ailleurs d’un programme dédié. Dans un continent à la diversité historique, culturelle, artistique et linguistique unique au monde, préserver ces richesses et permettre aux peuples européens de découvrir le patrimoine de leurs voisins européens, mais aussi leur patrimoine culturel partagé, est essentiel. Le programme Europe Créative permet ainsi aux artistes et professionnels de la culture de voyager à travers l’Europe pour diffuser leur art, et facilite la mobilité des œuvres culturelles elles-mêmes. Des festivals de cinéma, des traductions d’œuvres littéraires mais également des programmes audiovisuels bénéficient de cette initiative.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom