Prix LUX européen 2021, à vos écrans !

, par Alexis Vannier

Prix LUX européen 2021, à vos écrans !
Affiche Prix Lux, source officielle

À côté des cérémonies et festivals de films aussi grandioses que prestigieux comme les César et Oscar du cinéma, les festivals de Cannes, de Berlin, de Venise… l’Union européenne tente de se faire une place pour récompenser la création cinématographique continentale par la voix de son Parlement. Portrait du Prix Lux.

Le Sakharov du film !

Le Prix Lux est l’équivalent de la Palme d’Or au niveau européen. Il est remis par le Parlement européen, tout comme le prix Sakharov récompensant l’engagement pour les valeurs fondamentales de l’UE. Le jury est composé des membres de la commission de la culture et de l’éducation du Parlement, qui compte notamment François-Xavier Bellamy, écrivain et philosophe, tête de liste LR aux dernières élections européennes (8,48% des voix) ou Gilbert Collard, avocat frontiste.

Les films en compétition doivent, en plus d’être produits ou coproduits dans un pays de l’Espace Économique Européen (EEE), officiellement « illustrer ou interroger l’identité européenne, la diversité des cultures en Europe ou encore le débat public sur le processus de construction de l’Union européenne ».

Particularité de ce prix, VOUS avez le pouvoir de contribuer à sélectionner le lauréat ! Après une sélection en commission des trois prétendants. Cette année, en raison de la crise sanitaire et la fermeture des salles obscures, l’organisation vous permet de visionner gratuitement les trois films en lice, alors n’hésitez pas et rendez-vous sur le site officiel du Prix Lux ! Les votes sont ouverts jusqu’au 23 mai !

Et les nominés sont…

Trois films sont en lice pour remporter le Rouleau d’Argent :

Drunk est une comédie-dramatique du Danois Thomas Vinterberg, et portée par son compatriote, l’acteur Mads Mikkelsen, que chacun a pu détester dans Casino Royal, de la série des James Bond. Un groupe d’amis cinquantenaires souhaite vérifier la théorie d’un philosophe norvégien selon laquelle les humains naissent avec un déficit d’alcool dans le sang. D’une expérience grisante et tordante, l’histoire tourne rapidement au vinaigre. Ce film a obtenu le César du meilleur film étranger, le BAFTA du meilleur film en langue étrangère ainsi que l’Oscar du meilleur film international cette année, il part donc favori.

La communion, film franco-polonais, réalisé par Jan Komasa, avec le jeune Bartosz Bielenia, a suscité de vives réactions dans son pays natal, et pour cause. Le film raconte l’histoire vraie d’un jeune délinquant appelé, au hasard de rencontres et de mensonges, à remplir les fonctions de prêtre dans un petit village rural et réveille le dogme chrétien de la plus cinglante des manières et notamment dans l’élucidation d’un sombre accident mortel.

L’affaire Colectiv du roumain Alexander Nanau revient sur un drame qui a ému et secoué la Roumanie. Le 30 octobre 2015, la discothèque Colectiv dans la capitale Bucarest brûle dans un incendie arrachant la vie à 36 personnes dans la nuit, 28 autres mourront des suites de leurs blessures durant les deux semaines suivantes, 154 autres seront blessées. Cette catastrophe, impliquant 6 nationalités différentes et des transferts de blessés vers d’autres pays, a traumatisé la société civile roumaine ; d’immenses manifestations contre le gouvernement accusé de corruption et de mauvaise gestion de la catastrophe entraîneront la chute de celui-ci une semaine après. Revivez l’engagement de simples citoyens endossant le rôle de journalistes d’investigation et de lanceurs d’alertes.

N’hésitez pas à aller regarder ces films et à donner votre avis : la culture est l’histoire de tous !

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom