Revue de presse : L’Union européenne bouleversée par les crises internationales

De l’Ukraine à la Palestine : une (des)union en miroir

, par La Rédaction du Taurillon, Paul Brachet

Revue de presse : L'Union européenne bouleversée par les crises internationales

Les élections européennes approchent ! À quelques jours du scrutin, le Taurillon vous propose de revenir sur les enjeux de ces élections. Chaque jour de la semaine, le comité de rédaction vous proposera une revue de presse sur un de ces sujets emblématiques. Aujourd’hui, nous vous invitons à vous pencher sur le sujet des crises internationales.

Depuis 2019, depuis la dernière élection européenne, le monde a été confronté à une multiplication de crises et de conflits à l’international. Parmi ceux-là, ce sont principalement deux conflits qui vont venir percuter la diplomatie européenne : la guerre en Ukraine, et la guerre à Gaza.

L’Ukraine : un enjeu de survie pour l’Union, au défi du temps

Le Parlement européen au défi de la guerre en Ukraine : un soutien à Kyiv renouvelé

Le 24 février 2022, la Russie envahit son voisin ukrainien. Dès le début du conflit, l’Union européenne (UE) apporte son soutien économique, diplomatique, civil et militaire à l’Ukraine. Un soutien qui fait l’unanimité au sein de l’UE et de ses institutions.

Ukraine : la bataille des opinions

La guerre continue encore aujourd’hui. Une guerre qui est rentrée cette année dans sa deuxième année et dont la longueur fait redouter une baisse du soutien populaire et in fine politique à la cause ukrainienne. Un champ de bataille de l’opinion qui vient s’ajouter à celui militaire. Dans les deux cas, le moral des troupes est au centre des enjeux alors que la tenaille semble se resserrer sur l’Ukraine.

Gaza : un réveil long et douloureux pour l’UE

L’Union européenne frôle la crise diplomatique face au conflit Israélo-Palestinien

Le 7 octobre, le Hamas lance une offensive terroriste contre Israël : l’attentat le plus sanglant qu’Israël ait connu. Le 8 octobre, l’Etat hebreu décide de lancer une offensive contre la bande de Gaza, position défendue par le Hamas. Bilan après une semaine de conflit : près de 1 500 morts. Une situation qui embarrasse une UE divisée : alors que certains appellent à accroître le soutien à Israël, d’autres appellent au cessez-le-feu. Dès lors, l’UE s’accorde sur un accord a minima sur le respect du droit international par les parties au conflit.

Le défi de l’Union européenne dans le conflit entre Israël et le Hamas : à la recherche (complexe) d’une voix commune

Aujourd’hui, le bilan s’élève à 40 000 morts et l’Union semble toujours aussi divisée. Sans consensus, l’UE ne peut agir. La situation s’empire et l’Union semble être dépassée par les événements. Malgré tout cela, l’ampleur du drame semble pousser petit à petit l’Union européenne vers un compromis plus musclé et qui permettrai, peut-être à terme, à l’UE d’agir pour la résolution du conflit, que cela soit par d’éventuelles sanctions ou par une aide quant à la construction d’une solution politique de long terme.

Vos commentaires
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom