Rencontres « France - Allemagne » : le grand derby européen - commentaires Rencontres « France - Allemagne » : le grand derby européen 2006-10-13T17:40:16Z https://www.taurillon.org/rencontres-france-allemagne-le-grand-derby-europeen#comment1200 2006-10-13T17:40:16Z <p>La question d'une comparaison entre le cas ''franco-allemand'' et le cas ''Corée - Japon'' est une comparaison extrémement délicate.</p> <p>Dans la mesure où, en Asie orientale, il n'y avait jamais eut jusque là (entre Chine, Corée et Japon) aucun véritable geste de contrition ou de réconciliation ayant valeur de catharsis collective, alors que les pays considérés ici - bien qu'appartenant finalement à la même sphère culturelle - n'en nourrissent pas moins un lourd passé de rancoeurs national(ist)es et, notamment, de nature colonial(ist)es.</p> <p>Or il semble que, dans un premier temps, l'annonce d'une organisation de la compétition en Asie orientale ait malheureusement relancée - dans un tout premier temps - la rivalité et les rancoeurs existant déjà entre les deux pays : rivalités pour l'organisation de la phase finale (comme cela avait, précédemment, déjà été le cas entre Nagoya et Séoul pour l'attribution des Jeux Olympiques de 1988) et pour la dénomination officielle de la compétition ; rivalités pour l'organisation du tirage au sort, pour l'attribution du match d'ouverture (à la Corée) ou de la finale (au Japon) ou lors de la compétition (où la présence de la Corée du sud jusqu'en demi-finale suscita bien des jalousies de la part d'un Japon éliminé de la compétition dès les huitièmes de finale...).</p> <p>Bref, certes la Coupe du monde 2002 ne donna pas lieu à des manifestations de franches hostilités et ne servit fort heureusement pas de caisse de résonance - comme on pouvait effectivement le redouter - à l'antagonisme historique existant entre les deux peuples. Néanmoins, comme un récent triste, difficile et polémique « France-Algérie » est là pour aisément nous le rappeler, il est évidemment illusoire de penser qu'une seule compétition sportive puisse, en seulement quelques semaines, effacer des dizaines d'années de rancoeurs et d'inimitiés...</p> <p>Pour ce faire, faut-il encore que les deux sociétés en question aient déjà entammé un très sérieux travail de mémoire et d'ouverture à autrui : travail de deuil du passé et d'ouverture à l'autre qui a déjà près de 50 d'âge entre peuples d'Europe mais qui ne fait aujourd'hui que commencer en Asie orientale...</p> <p>Toujours est-il qu'une telle compétition créa les conditions d'un dialogue jusque là bien difficile à établir (avec, notamment, la première visite officielle d'un président sud coréen au Japon - lors de la finale - et - à l'occasion du tirage au sort de la compétition - la première visite officielle en Corée d'un membre de la famille impériale japonaise...) : l'intérêt des deux pays à apparaître positivement aux yeux de l'opinion publique mondiale les poussant alors à surmonter les rancoeurs que l'organisation de la compétition (et la rivalité pour organiser celle-ci) avait souvent ravivées...</p> <p>Quoi qu'il en soit, l'organisation conjointe de cette compétition ne semble avoir jamais eu aucune répercussion négative sur le déroulement de celle-ci. Mieux encore, il semblerait qu'elle ait eut des répercussions positives en seuls termes de développement des échanges et de coopération économique entre les deux pays. C'est déjà ça...</p> Rencontres « France - Allemagne » : le grand derby européen 2006-10-12T10:49:18Z https://www.taurillon.org/rencontres-france-allemagne-le-grand-derby-europeen#comment1177 2006-10-12T10:49:18Z <p>Il me semble que de tels matchs franco-allemands (et autant d'occasions de fraternisations) ont effectivement déjà eut lieu : il s'agirait là des rencontre amicales (aller / retour) de novembre 2003 (le 15) et de novembre 2004 (le 12) qui se sont respectivement déroulées à Gelsenkirchen puis à Saint-Denis, quelques jours à peine après les commémorations françaises du 11 novembre...</p> <p>Pour ce dernier match je garde même un souvenir très précis des photographies officielles et protocolaires d'avant-matchs : joueurs français et allemands posant souriants, ensemble, mélangés, équipes mêlées...</p> <p>A cette occasion il manquait peut-être l'Ode à la joie et le bleu étoilé, mais l'esprit européen soufflait néanmoins - ces jours-là - sur tout un stade. Et ce, grâce à une seule rencontre sportive...</p> Rencontres « France - Allemagne » : le grand derby européen 2006-10-12T10:23:58Z https://www.taurillon.org/rencontres-france-allemagne-le-grand-derby-europeen#comment1174 2006-10-12T10:23:58Z <p>Parfois, il arrive aussi que le football puisse rapprocher deux pays autrefois ennemis, comme ce fut effectivement le cas à l'occasion de la Coupe du Monde de 2002, coorganisée par la Corée du sud et le Japon : deux pays qui n'étaient initialement pas d'accord pour le faire mais qui, au final, ont dû apprendre à travailler ensemble et - pour ce faire - à se découvrir et surmonter les antagonismes passés...</p> <p>Sinon, on peut aussi souligner le fait qu'il existe (en rugby) une seule équipe unifiée d'Irlande jouant pour toute l'île (ce qui n'est effectivement pas le cas en foot où, d'ailleurs, l'Irlande du Nord surprend en ce moment un peu tout le monde...).</p> <p>Enfin, pour ma part, comment ne pas évoquer rapidement le match qui s'est récemment déroulé (en coupe UEFA) entre le PSG et Derry, rencontre à l'occasion de laquelle on a pu observer l'expression d'une vraie fraternité entre supporters des deux « camps » : une rencontre sportive et amicale à l'occasion de laquelle nous avons chanté ensemble et les uns pour les autres.</p> <p>« Oh Derry, 'till I die ! Oh PSG, 'till I die ! I know who I am, I'm sure who I am : We're together, 'till we die ! »</p> Rencontres « France - Allemagne » : le grand derby européen 2006-10-12T09:21:19Z https://www.taurillon.org/rencontres-france-allemagne-le-grand-derby-europeen#comment1169 2006-10-12T09:21:19Z <p>Très Bien. A quand une prochaine rencontre sous le drapeau européen, précédée de l'hymne européen ?</p>