Le comité de sages, pour quels résultats ? - commentaires Le comité de sages, pour quels résultats ? 2007-10-21T13:28:51Z https://www.taurillon.org/Le-comite-de-sages-pour-quels-resultats#comment2956 2007-10-21T13:28:51Z <p>Bilan des courses : on (i. e : les Etats-membres) refuse de donner à l'UE les institutions démocratiques et transparentes que ses citoyens demandent. Mieux encore, on rejette toutes les options vraiment démocratiques qui auraient pu (dû) s'imposer : pas de Constituante (on pouvait l'imaginer), pas de nouvelle Convention, pas de mandat constituant pour le Parlement européen élu en 2009. Rien.</p> <p>Et, pour rapidement camoufler tout ça, on nous organise à nouveau, ''à la va-comme-j'te-pousse'', un comité « Théodule » de plus pour (entre personnalités distinguées et choisies...) (désignées sinon cooptées...), doctement réinventer le fil à couper le beurre autour d'un nouveau tea-time mondain à l'échelle continentale (comme lors des séance du dernier en date des nombreux comités des sages réuni pour - déjà - palabrer des questions européennes...).</p> <p>Si on pouvait peut-être (à l'époque) émettre quelques réserves quant à la composition de la Convention (pour l'avenir de l'Europe), celle-ci nous apparait aujourd'hui - à côté de ce qu'on nous propose désormais - comme un modèle quasi absolu de démocratie représentative. Et un recul, un !</p> <p>Et (de plus en plus fort...) pour que l'écran de fumée soit absolument parfait, on décide de mettre à l'ordre du jour la fameuse question des fameuses... (je vous le donnes en mille...) ''frontières de l'Europe'' (mais si, mais si...). Aaaaaaah, trop chouette !!! : on va enfin pouvoir recommencer à stérilement polémiquer en invoquant Hérodote, Virgile, Jean Monnet, Moreau Défarges et toute la bande !!! Ouaaaais !!! (Ode à la joie).</p> <p>Pendant ce temps là, on ne parlera en tout cas pas de la démocratisation des institutions communautaires. Et, pendant la bataille d'érudits s'étripant joyeusement à coup de citations latines, les Etats-membres garderont le contrôle politique qu'ils - en toute souveraineté - exercent aujourd'hui sur l'Union. Qui a osé dire de Sarkozy qu'il n'était pas génial ?!</p>