Parti socialiste et traité de Lisbonne : la grande ambiguïté - commentaires Parti socialiste et traité de Lisbonne : la grande ambiguïté 2008-01-23T21:49:46Z https://www.taurillon.org/Parti-socialiste-et-traite-de-Lisbonne-la-grande-ambiguite#comment3603 2008-01-23T21:49:46Z <p>À propos de la ratification du traité de Lisbonne j'ai créé une petite page web rassemblant un certain nombre de liens intéressants et encourageant nos élus à se rendre à Versailles pour voter sur la modification constitutionnelle devant permettre la ratification du mini-traité : <a href="http://www.tousaversaillesle4fevrier2008.eu" class="spip_out" rel='nofollow external'>www.tousaversaillesle4fevrier2008.eu</a></p> Parti Socialiste et Traité de Lisbonne : la grande ambiguïté sur le sens du mot Constitution 2008-01-23T00:34:14Z https://www.taurillon.org/Parti-socialiste-et-traite-de-Lisbonne-la-grande-ambiguite#comment3573 2008-01-23T00:34:14Z <p>J'ai lu sur le site du journal belge Le Soir que socialistes et libéraux seraient d'accord pour soutenir le libéral Guy Verhofstadt (actuel Premier Ministre belge et fédéraliste) au poste de président de la Commission.</p> Parti Socialiste et Traité de Lisbonne : la grande ambiguïté sur le sens du mot Constitution 2008-01-21T10:31:57Z https://www.taurillon.org/Parti-socialiste-et-traite-de-Lisbonne-la-grande-ambiguite#comment3490 2008-01-21T10:31:57Z <p>J'espère que les partis politiques européens seront capables de proposer un programme commun (avec des variantes évidemment suivant les situations nationales) et un chef de file pour le poste de président de la Commission.</p> <p>Il me semble que le PSE le propose non ?</p> Parti Socialiste et Traité de Lisbonne : la grande ambiguïté sur le sens du mot Constitution 2008-01-21T08:52:57Z https://www.taurillon.org/Parti-socialiste-et-traite-de-Lisbonne-la-grande-ambiguite#comment3489 2008-01-21T08:52:57Z <p>Il est même probable que pour le PS, les prochaines élections du Parlement Européen soient une occasion de réunir les pros et anti TCE par un projet politique commun qui soit capable de faire la synthèse.</p> Parti socialiste et traité de Lisbonne : la grande ambiguïté 2008-01-21T07:35:50Z https://www.taurillon.org/Parti-socialiste-et-traite-de-Lisbonne-la-grande-ambiguite#comment3485 2008-01-21T07:35:50Z <p>Le contexte politique est différent : au cours de la campagne des présidentielles, la gauche espérait pouvoir arriver au pouvoir. Une Ségolène Royal présidente n'aurait pas négocié le nouveau traité de la même manière qu'un Nicolas Sarkozy, même si sa marge de manoeuvre aurait été limitée par le fait que ses partenaires auraient été identiques.</p> <p>Ainsi, Ségolène Royal faisait campagne pour soumettre, en tant que présidente de la République, un traité qu'elle aurait négocié elle. Les circonstances sont différentes avec l'élection du candidat de la droite. C'est à ce dernier que l'électorar a confié la tâche de négocier un nouveau traité pour succéder au défunt projet de traité constitutionnel, et également le choix de la procédure de ratification à retenir. Le PS n'a strictemetn aucune compétence pour le choix de celle-ci qui est entièremetn aux mains du chef de l'Etat selon notre constitution.</p> <p>Chacun dans nos institutions doit jouer son rôle : celui des députés est de se prononcer sur les textes qui leur sont soumis. Le PS étant favorable au nouveau traité — celui-ci améliorant les institutions européennes — il est cohérent que ses élus votent le texte ou au moins n'empêchent pas son adoption tout en s'abstenant pour souligner leurs réserves sur la procédure retenue.</p> <p>Enfin et surtout le traité de Lisbonne n'est pas identique au projet de traité constitutionnel. Ce qui justifiait le recours à une procédure de ratification extraordinaire en 2005 était le fait que le traité de Rome de 2004 avait une vocation constitutionnelle. C'ets pourquoi de nombreux acteurs politiques avaient souhaités à l'époque une consutation populaire, comme en 1992 on avait consulté les Français concernant l'adoption de la monnaie unique. Le nouveau traité de Lisbonn ne comporte pour sa part strictement aucune innovation qui justifie une procédure de ratificatione xtraordinaire. Il ne comprote en effet qu'une série damendements de détail cocnernant le fonctionment des institutions et ne donne aucune nouvelles compétences à l'Union européenne.</p> <p>Le référendum est impossibl car les traités doivent être ratifiés par tous les Etats membres. Faire des référendums alors que l'Union compte désormais 27 Etats membres c'est à coup sur avoir un ou deux incident ratification — les référendums étant soumis aussi aux aléas de la politique nationale — et garantir que les traités actuels, dont le catastrophique traité de Nice sont gravés dans le marbre.</p> <p>Bien sur cette situation n'est aps satisfaisante. La seule solution est de modifier le mode de ratification des traités afin que ceux-ci entrent en oeuvre si une majorité significative d'Etats membres les ratifient.</p> Parti socialiste et traité de Lisbonne : la grande ambiguïté 2008-01-20T22:16:59Z https://www.taurillon.org/Parti-socialiste-et-traite-de-Lisbonne-la-grande-ambiguite#comment3483 2008-01-20T22:16:59Z <p>Je ne comprends pas bien. Tu dis bien « Durant la campagne présidentielle de 2007, Ségolène Royal avait fait de la ratification par voie référendaire d'un nouveau traité remplaçant le TCE un point de différence avec Nicolas Sarkozy. » Il me semble bien, comme l'a dit Hamon je crois avant de démissionner, que c'était cette volonté d'un référendum qui faisait consensus au PS. Alors pourquoi le PS n'utilise-t-il pas les moyens qui sont en son pouvoir pour imposer ce référendum ?</p> <p>Imagine que les Français aient voté Oui au référendum, et qu'un nouveau président et un nouveau parlement, rejettent le nouveau traité, en refusant d'organiser un référendum. Tu serais un peu furax, non ? Passer ainsi en force ne peut qu'accentuer le ressentiment des Français à l'égard de l'UE, renforcer l'impression qu'elle se construit contre les peuples. Je trouve que c'est une erreur de cautionner cela.</p> Parti Socialiste et Traité de Lisbonne : la grande ambiguïté sur le sens du mot Constitution 2008-01-20T14:05:37Z https://www.taurillon.org/Parti-socialiste-et-traite-de-Lisbonne-la-grande-ambiguite#comment3480 2008-01-20T14:05:37Z <p>Le PS a aussi une responsabilité : il doit être en mesure lors des élections européennes de proposer, avec le PSE, une orientation lisible pour la législature 2009-2014 du Parlement européen. Il serait souhaitable aussi que les socialistes et sociaux-démocrates annoncent leur candidat à la présidence de la Commission européenne, les eurodéputés ayant un rôle déterminant à jouer dans sa nomination.</p> Parti Socialiste et Traité de Lisbonne : la grande ambiguïté 2008-01-20T14:01:48Z https://www.taurillon.org/Parti-socialiste-et-traite-de-Lisbonne-la-grande-ambiguite#comment3479 2008-01-20T14:01:48Z <p>Merci Fabien de te préoccuper du PS :-)</p> <p>Je suis assez d'accord avec la plupart de test observations. Les remous actuels sur le nouveau traité européen étaient pourtant prévisibles sachant que le PS n'a pas encore réussi à faire son aggiornamento idéologique, le Bad-Godesberg qui lui serait indispensable pour s'assumer comme un parti de gauche moderne et réformateur, ayant rompu avec les lubies marxisantes du passé.</p> <p>Les débats sur la rénovation tournent dans le vide compte-tenu de la culture de synthèse molle qui prévaut. Les forums sur la rénovation se sont conclus par des textes dignes d'un exposé de première année (thèse, antithèse, synthèse).</p> <p>Outre cette abence de ligne politique claire — qui dans l'hypothèse du choix de la rénovation seraient naturellement pro-européenne — le PS souffre également d'absence de leadership. À la différence de la droite où la tendance bonapartiste semble s'être imposée, la gauche démocratique ne se met pas au service d'un conducator mais suit un leader dont le rôle est d'aider à définir une position de rassemblement, de la faire respecetr et de la représenter. Ces rôles ont été abandonnés par l'actuelle direction. comme le disait ce midi Philippe Torreton sur Canal, l'erreur est de n'avoir pas sanctionné directement ceux qui ont fait campagne en 2005 contre le PS et contre le choix des militants. L'anarchie actuelle est le fruit de cette faute.</p> <p>Au final on ne peut que contempler désolés le spectacle d'un PS qui tombe dans des pièges qu'il s'est lui même creusé et la culture de l'abstention comme palliatif à l'absence d'une ligne directrice. Quant on voit que même l'ancien président du Mouvement Européen, Pierre Moscovici, qui reste l'un des plus brillant et des plus pro-Européen des socialistes, a choisi cette voie, on ne peut que mesurer l'abîme qui sépare le PS de sa rénovation.</p> <p>À partir de là conclure que le MoDem est l'avenir pour les pro-Européens de gauche reste assez fantaisiste à mon sens. Il faudrat déjà que le MoDem se fixe pour objectif d'incarner cette gauche moderne dont le pays a besoin, ce qui n'est pas le cas ni sur le fond ni dans la démarche ; il faudrait aussi qu'il affirme son positionnement pro-européen ce qui n'est pas non plus le cas comme le soulignait un article paru il y a quelques temps sur le Taurillon.</p> <p>Le PSE est le grand parti de la gauche en Europe, il faut aujourd'hui que le PS en soit le digne représentant en France. Il y a du travail mais les seules batailles que l'on ne peut gagner sont celles que l'on ne mène pas. Entre les municipales et le Congrès on peut espérer que les choses évoluent au PS.</p> Parti Socialiste et Traité de Lisbonne : la grande ambiguïté sur le sens du mot Constitution 2008-01-20T13:38:51Z https://www.taurillon.org/Parti-socialiste-et-traite-de-Lisbonne-la-grande-ambiguite#comment3477 2008-01-20T13:38:51Z <p>Il me semble avoir lu une erreur de frappe à la fin de cet article. En effet, si l'Europe (comprenez, les Instititions Européennes) se trouve incapable d'offrir un projet de société aux citoyens, c'est à l'Europe de se ressaisir, pas au PS.</p> <p>Mais évidemment, on le sait, la crise vient de ce qu'on refuse encore que ce soit les citoyens de l'UE qui veulent offrir un projet de société.</p>