Brigitte Fouré : « politiser la Commission et la rendre moins technocratique » - commentaires Brigitte Fouré : « politiser la Commission et la rendre moins technocratique » 2008-10-14T10:01:26Z https://www.taurillon.org/Brigitte-Foure-politiser-la-Commission-et-la-rendre-moins#comment5517 2008-10-14T10:01:26Z <p>Mai que dire de ceux qui se mettent au diapason des plus frileux d'entre nos concitoyens : est-ce une tournure de caractère ou n'est-ce pas plutôt, finalement, parce que - dans le fond - ça les arrange bien ?!</p> Brigitte Fouré : « politiser la Commission et la rendre moins technocratique » 2008-10-14T08:19:26Z https://www.taurillon.org/Brigitte-Foure-politiser-la-Commission-et-la-rendre-moins#comment5516 2008-10-14T08:19:26Z <p>On ne saurait trop lutter contre la lassitude et la frilosité qui atteignent même nos rangs militants. Mais peut-on reprocher aux professionnels de la politique, qui se soumettent au suffrage de leurs concitoyens, de considérer les humeurs des électeurs ? A nous de les encourager à être plus que des échos de l'opinion et à en devenir des leaders. Les agresser n'est peut-être pas la meilleure forme du lobbying auquel nous devons les soumettre.</p> Brigitte Fouré : « politiser la Commission et la rendre moins technocratique » 2008-10-13T15:51:13Z https://www.taurillon.org/Brigitte-Foure-politiser-la-Commission-et-la-rendre-moins#comment5508 2008-10-13T15:51:13Z <p><strong>Quant aux programmes transnationaux derrière des listes véritablement européennes dans leur composition, je serais plus nuancée. Son principe est une bonne chose, mais compte tenu de l'état de l'opinion à l'heure actuelle à l'égard de l'Europe, ce choix serait vécu comme une gageure à l'encontre de l'identité nationale de chacun des membres. Cela pose inévitablement aussi le problème des débats internes et nationaux qui resurgiront au moment des élections européennes.</strong></p> <p>Et ben bravo. Et c'est cette dame qui a succédé à Jean-Louis Bourlanges comme Eurodéputée ?! La-men-ta-ble ! (Avec des « Européistes » comme ça, il n'y a même plus besoin d'Eurosceptiques pour enterrer le projet européen...).</p> <p>Compte tenu de l'Etat de l'opinion ?! On attendait de nos eurodéputés qu'ils aient de l'audace, fassent preuve d'initiatives et montrent la voie... Et on en découvre que certains d'entre eux suivent l'opinion dans ses postures les plus frileuses et dans ses pulsions les plus conservatrices (même si elles sont minoritaires...).</p> <p>Une fois encore, faudra surtout pas venir se plaindre si les Européistes se font déborder par beaucoup plus revendicatifs qu'eux. Si l'ultra-gauche propose demain une Constituante démocratiquement élue, on aura bonne mine, tiens... (et on va surtout encore passer pour des couillons...). Félicitations. (Reviens Spinelli, reviens !)</p>