Nathalie Griesbeck en course pour un deuxième mandat derrière Jean-François Kahn - commentaires Nathalie Griesbeck en course pour un deuxième mandat derrière Jean-François Kahn 2009-05-26T13:20:00Z https://www.taurillon.org/Nathalie-Griesbeck-en-course-pour-un-deuxieme-mandat-derriere-Jean#comment6801 2009-05-26T13:20:00Z <blockquote class="spip"> <p>L'harmonisation des politiques fiscales est un objectif incontournable…Il ne doit pas y avoir de concurrence fiscale entre les pays membre de l'UE, le dumping fiscal doit être banni… L'harmonisation des politiques sociales est nécessaire et doit se faire par le haut.</p> </blockquote> <p>Je pense qu'une majorité des parlementaires européens des 5 dernières années, et une plus large majorité encore après les prochaines élections, sont et seront favorables à l'harmonisation fiscale et sociale. Petit détail : ils n'ont pas la compétence, le pouvoir, de décider sur ces sujets. N'ayant pas l'initiative des lois ils ne peuvent rien proposer dans ce domaine ; et quand bien même, la fiscalité et les politiques sociales sont jalousement conservées par les Etats dans leurs compétences exclusives.</p> <p>Harmoniser, c'est sur, tout le monde est pour ! surtout les députés, qui n'y peuvent rien et qui ne prennent pas trop de risque en l'affirmant. Pour nuancer un peu mon propos, rappelons que les députés peuvent toujours produire des rapports, livres verts ou autres, à destination de la Commission européenne pour qu'elle prenne conscience d'un sujet.</p> <p>Mais tant que les Etats n'auront pas décider de transférer la politique fiscale ou sociale, il ne se passera pas grand chose. Ou on peut aussi poser le débat autrement : tant que la Commission européenne ne retrouvera pas de poids politique et ne prendra aucune initiative risquant de titiller la susceptibilité des Etats, il ne se passera pas grand chose...</p> Nathalie Griesbeck en course pour un deuxième mandat derrière Jean-François Kahn 2009-05-26T10:50:47Z https://www.taurillon.org/Nathalie-Griesbeck-en-course-pour-un-deuxieme-mandat-derriere-Jean#comment6800 2009-05-26T10:50:47Z <p>Une interview très intéressante. <i>« ...L'UE est devenue l'échelon décisif, celui où se joue l'avenir des 450 millions d'Européens. Je souhaite agir là où se décide l'avenir, plutôt que pavaner sous les feux des projecteurs !... »</i> J'ose espérer que cet état d'esprit est le même pour tous les candidats du MoDem. Agir là ou cela se décide nécessite de la part des candidats, une assiduité et une participation irréprochables.</p> <p><i>...Il nous faut tout d'abord désigner une nouvelle Commission européenne capable de prendre en considération nos aspirations, pour mettre en œuvre les grands chantiers d'une Europe sociale, d'une Europe fiscale, d'une Europe protectrice des libertés individuelles qui passe notamment par une politique européenne de Défense et de Sécurité...</i> A dire et à répéter, Il faut se battre pour cela.</p> <p><i>...rendre l'UE encore plus démocratique et en finir avec les compromis des Chefs d'Etat qui s'entendent derrière le rideau avec la bénédiction de Barroso...</i> Il nous faut exiger une transparence totale. Le Conseil européen (Chefs d'Etat et de gouvernement) et la Commission européenne ( 1 représentant par Etat, présidée par José Manuel Barroso) sont des exemples d'opacité qui doivent tendre vers cette transparence.</p> <p><i>...Nous devons renforcer les liens forts qui nous unissent avec ce pays ami. Néanmoins, la Turquie n'a pas vocation à entrer dans l'Europe politique que nous construisons...</i> Bien des politiques pensent que la Turquie n'a pas vocation à entrer dans l'UE... Peu se prononcent clairement à ce sujet y compris au MoDem... Une majorité d'Européens n'est pas favorable à cette adhésion, alors disons-le.</p> <p><i>…Si l'on considère que le Parlement doit ne travailler que dans un seul lieu, ce sera assurément Strasbourg...</i> Au-delà du symbole que peut représenter Strasbourg pour l'Europe, au-delà de tout chauvinisme…le parlement européen de Strasbourg a les infrastructures et la capacité pour cela. Il n'est pas besoin de construire un nouveau palais pour l'Europe en un autre lieu, mais, en revanche il serait utile de limiter certains frais.</p> <p><i>…Il faut remettre l'homme au cœur de toute action politique. Cette vision humaniste, que nous mettons au centre de notre engagement, se traduit dans les ambitions du MoDem pour la nouvelle législature...</i> Dont acte !</p> <p><i>…L'économie de nos pays ne peut pas être basée sur une économie uniquement spéculative, qui n'est pas fondée sur une création de valeur réelle, créée par l'homme. Nous souhaitons également que l'exigence sociale, et notamment l'harmonisation progressive des politiques fiscales et sociales, devienne une priorité des politiques européennes...</i> Il serait grand temps que l'Europe fasse le ménage. La spéculation abusive, l'argent facile, l'avidité, nous ont mené tout droit à la crise. Il nous faut revenir à des valeurs authentiques. Les principales valeurs ajoutées à l'économie doivent être les fruits du travail, de l'imagination et de la création de l'homme. L'harmonisation des politiques fiscales est un objectif incontournable…Il ne doit pas y avoir de concurrence fiscale entre les pays membre de l'UE, le dumping fiscal doit être banni… L'harmonisation des politiques sociales est nécessaire et doit se faire par le haut. Il nous reste donc à voter pour des personnes plus attachées aux valeurs humanistes que capitalistes.</p> Nathalie Griesbeck en course pour un deuxième mandat derrière Jean-François Kahn 2009-05-26T04:56:43Z https://www.taurillon.org/Nathalie-Griesbeck-en-course-pour-un-deuxieme-mandat-derriere-Jean#comment6798 2009-05-26T04:56:43Z <p>Merci pour votre réponse. Vous avez raison : il serait aussi absurde que grave d'user de la contrainte sous prétexte de favoriser la liberté, même démocratique et surtout européenne !</p> <p>Cela supposerait du moins au préalable une prise de conscience EUROCITOYENNE du BIEN COMMUN, une latitude relationnelle comme vous la suggérez - auprès du Médiateur ou de la Cour de Justice : à nous d'imaginer en effet de nouvelles formes de PARTICIPATION, de concevoir des PONTS à la manière du TAURILLON, donc une communication toujours plus humaine, lucide autant qu'ouverte, à la hauteur et à l'image de la fille à la VASTE VUE qui nous donna son nom d'EUROPE.</p> Nathalie Griesbeck en course pour un deuxième mandat derrière Jean-François Kahn 2009-05-25T07:46:46Z https://www.taurillon.org/Nathalie-Griesbeck-en-course-pour-un-deuxieme-mandat-derriere-Jean#comment6793 2009-05-25T07:46:46Z <p>L'obligation de participation serait un succès statistique mais en rien un progrès démocratique. On aurait plus de 90% de participation et une frustration et un désintérêt toujours présents mais plus difficile à mesurer. L'abstention a au moins le mérite d'être un indicateur simple et compris par tous.</p> <p>Au lieu de vouloir à tout prix faire baisser l'abstention, il faudrait chercher à accroître les participations : « les », car la participation ne s'arrête pas au bulletin dans l'urne. Multiplier les adresses au Médiateur européen, utiliser, dès que cela sera possible, l'initiative populaire ; étendre les prérogatives de la Cour de Justice des Communautés Européennes et ouvrir davantage cette juridiction aux requérants individuels (nous, les citoyens) ; développer des « ponts », une nouvelle communication, entre les députés européens et leurs citoyens <strong>tout au long de leur mandat</strong>...</p> <p>Avoir plus de bulletins dans l'urne est primordial, mais le fonctionnement de la démocratie ne se résume pas à la participation électorale.</p> Nathalie Griesbeck en course pour un deuxième mandat derrière Jean-François Kahn 2009-05-25T04:28:06Z https://www.taurillon.org/Nathalie-Griesbeck-en-course-pour-un-deuxieme-mandat-derriere-Jean#comment6791 2009-05-25T04:28:06Z <p>Merci pour la publication de cet entretien. Comme d'habitude, j'aimerais rebondir sur certaines de ses expressions : oui, l'Europe est née, puis a grandi, en CREANT DES LIENS à la manière de Saint-Exupéry autant que pour en créer ; oui, le RIDEAU de fer est tombé, ouvrant les champs européens au chantier de la paix ; je voudrais d'ailleurs ce matin saluer au passage l'action modeste autant qu'exemplaire de Javier Solanar sur ce terrain aussi vaste que vibrant.</p> <p>Je conclurais volontiers en revenant sur l'épineux sujet qu'est l'IPE IV de Strasbourg : le siège du Parlement Européen baigné par l'Ill et tout proche du Rhin est l'édifice idéal pour le développement de la démocratie européenne par la capacité de son hémicycle, par une certaine beauté, par sa situation géographique mieux centrée sur l'Europe et par l'histoire en marche. Question subsidiaire : à quand l'obligation électorale pour faire PARTICIPER effectivement les citoyens à l'aventure européenne ?</p>