Lettre ouverte des fédéralistes à Daniel Cohn-Bendit - commentaires Lettre ouverte des fédéralistes à Daniel Cohn-Bendit 2009-06-22T12:41:52Z https://www.taurillon.org/Lettre-ouverte-des-federalistes-a-Daniel-Cohn-Bendit#comment6984 2009-06-22T12:41:52Z <p>La tradition politique européenne comprend la démocratie sous la forme du parlementarisme, qui fait partie (sauf en France, et encore depuis 50 ans seulement) de l'identité politique européenne. Donc il serait assez illogique de ne pas mettre en oeuvre le parlementarisme (la soumission de l'exécutif au législatif, mais surtout le fait que l'exécutif vienne du législatif : que les commissaires soient en même temps parlementaires etc) à l'échelle de la démocratie européenne.</p> Lettre ouverte des fédéralistes à Daniel Cohn-Bendit 2009-06-21T23:47:47Z https://www.taurillon.org/Lettre-ouverte-des-federalistes-a-Daniel-Cohn-Bendit#comment6981 2009-06-21T23:47:47Z <p>« La légitimité signifie que l'exécutif -la Commission européenne- doit être politiquement responsable devant le Parlement, ce qui est normal dans une démocratie. »</p> <p>C'est très litigieux ça, de sous-entendre que dans une vraie démocratie l'exécutif doit être soumis au législatif. Très honnêtement, en tant que fédéraliste, je trouve que ce n'est pas vraiment le meilleur système. Où est la séparation des pouvoirs si le gouvernement ne peut agir que sous le contrôle du parlement ? Certes en France nous avons un parlement à la botte du gouvernement, ce qui est pire ; mais je serais loin d'affirmer que le contraire est l'idéal. Idéalement, les deux pouvoirs devraient être distincts, chacun tirant sa légitimité d'un mandat direct du peuple. Comme aux États-Unis, qui pour une fois nous montrent l'exemple.</p> <p>Non, en vérité s'il faut effectivement soutenir ici le Parlement, c'est parce que la seule alternative est une Commission inexistante totalement soumise au Conseil, ce qui serait effectivement une catastrophe au regard de l'exigence démocratique. Pas tellement parce que ce sont des chefs d'État (après tout, on pourrait avoir une Europe démocratique en restant dans les logiques nationales, elle ne serait pas fédérale mais elle pourrait être démocratique), mais surtout parce que le Conseil agit dans l'ombre, à huis clos, et décide à l'unanimité ce qui favorise évidemment les pressions, chantages et tractations.</p> <p>Dernière remarque : pourquoi vous adresser à Cohn-Bendit ? Pourquoi pas à tous les présidents de groupe ? Je trouve cette démarche assez bizarre, d'autant que s'il n'y avait qu'un président de groupe qui n'aurait pas besoin d'une lettre ouverte à ce sujet ce serait bien lui.</p> Lettre ouverte des fédéralistes à Daniel Cohn-Bendit 2009-06-21T17:52:11Z https://www.taurillon.org/Lettre-ouverte-des-federalistes-a-Daniel-Cohn-Bendit#comment6979 2009-06-21T17:52:11Z <p>Pour se développer dignement, l'Union Européenne doit être de plus en plus démocratique : personne n'en disconviendra au moment où la légitimité des élections coûte si cher dans quelques pays du moyen-orient ! Or, pour être vraiment démocratique, l'Union Européenne doit bénéficier d'une répartition harmonieuse, décentralisée et polycentrique, des trois pouvoirs :</p> <p>l'exécutif à Bruxelles, le judiciaire à Luxembourg et le législatif à Strasbourg.</p> <p>Le fédéralisme européen aura dès lors plus qu'une chance d'exister : il sera de taille à prospérer davantage, en vue d'un BIEN toujours plus COMMUN, toujours mieux partagé d'abord entre les citoyens européens, ces enfants dotés par leur mère EUROPE non seulement du même nom, mais de la VASTE VUE contenue dans le mythe d'EUROPE et dans notre appellation.</p> Lettre ouverte des fédéralistes à Daniel Cohn-Bendit 2009-06-21T10:36:05Z https://www.taurillon.org/Lettre-ouverte-des-federalistes-a-Daniel-Cohn-Bendit#comment6975 2009-06-21T10:36:05Z <p>Je serais fort étonné que Dany ne soit pas d'accord avec un renforcement des pouvoirs du Parlement.</p>