Réforme de la Cour Européenne des Droits de l’Homme : du nouveau à l’Est ? - commentaires Réforme de la Cour Européenne des Droits de l'Homme : du nouveau à l'Est ? 2009-11-21T09:19:41Z https://www.taurillon.org/Reforme-de-la-Cour-Europeenne-des-Droits-de-l-Homme-du-nouveau-a-l#comment7649 2009-11-21T09:19:41Z <p>très bon article.</p> <p>Le principal problème du Conseil de l'Europe (et donc de la CEDH) est un problème de moyens. Les Etats, bien qu'ils s'en défendent, le tuent à petit feu en limitant son budget à un ridicule 200 millions d'euros par ans, et en acceptant que l'Union européenne agissent parallèlement en lui faisant concurrence (et avec beaucoup plus de moyens).</p> Réforme de la Cour Européenne des Droits de l'Homme : du nouveau à l'Est ? 2009-11-21T05:33:21Z https://www.taurillon.org/Reforme-de-la-Cour-Europeenne-des-Droits-de-l-Homme-du-nouveau-a-l#comment7645 2009-11-21T05:33:21Z <p>D'accord pour une réforme en profondeur, mais surtout pour qu'elle soit au service de la liberté ! Les Droits de l'Homme ne sont-ils pas un fruit lentement mûri, même aux Lumières du XVIIIe siècle et malgré les errements de l'histoire, de la révolution chrétienne qui délivra l'Occident de l'empire antique pour aboutir un jour à l'Union Européenne ?</p> <p>Il ne s'agit évidemment pas de « refouler » (pour reprendre le verbe cité récemment par le TAURILLON à propos de la CEDH - qui ne doit pas céder !) cette permanente émancipation personnelle ET solidaire, mais de la vivre ET de la partager dans le respect des convictions - même athées, voire de la contemplation où s'accomplissent et se concilient les trois monothéismes : l'action pour la justice et la paix, lancée indirectement par une certaine EUROPE d'après un mythe lointain - mais démocratique avant la lettre, est à ce prix pour que L'EUROPE soit plus proche, plus humaine, donc plus certaine.</p>