Arnaud Danjean réservé sur l'idée d'une armée européenne - commentaires Arnaud Danjean réservé sur l'idée d'une armée européenne 2010-06-30T14:27:10Z https://www.taurillon.org/Arnaud-Danjean-reserve-sur-l-idee-d-une-armee-europeenne#comment8493 2010-06-30T14:27:10Z <p>Outre l'intérêt pragmatique et concret d'une meilleure « inter-opérabilité » des armées nationales (notamment dans le domaine humanitaire : ces fameux « casques bleus étoilés » qu'on attend depuis si longtemps...) (et qui se rendraient sans doute bien utiles sur le terrain, pourvu qu'on leur en donne les moyens...), la création d'une armée européenne « intégrée » (et placée sous commandement commun ?!) aurait pourtant bien au moins un (autre) mérite. Sans doute situé - lui - en dehors de la sphère militaire. Mais, néanmoins, d'une portée politique non négligeable :</p> <p>Le mérite de promouvoir - pour le nécessaire contrôle politique de cette nouvelle politique communautaire (et pour le contrôle politique de cette armée « européenne » naissante) - la mise en place nécessaire d'un mécanisme de contrôle politique : nécessairement démocratique et ici, dans ce cas précis, forcément supranational.</p> <p>Ce qui pourrait alors se traduire par de nouveaux transferts de souveraineté : depuis les Etats membres, en faveur de l'Union ; en l'occurrence, en faveur de la Commission européenne et en faveur du Parlement européen : organes et niveaux politiques pertinents pour le contrôle politique de telles compétences (et pour le contrôle effectif de leurs instruments d'actions).</p> <p>Utiliser les questions militaires pour promouvoir l'union politique de l'Europe dans un cadre démocratique (puisque c'est de cela qu'il s'agit ici...), c'est exactement la même démarche que celle autrefois entreprise - dans les années 1950 - avec le projet de « Communauté européenne de Défense » (et son corollaire politique : la « Communauté politique européenne » alors envisagée).</p> <p>Projet alors « fracassé » ; puisque alors devenu, pour certains, le symbole du « renoncement national ». Entre deux renoncements (i.e : renoncer à la « gloriole » nationale ou renoncer à construire l'Europe unie), il nous reste donc à choisir lequel de ces deux renoncements est le plus cruel ; et lequel des deux « hypothèque » le plus notre avenir commun (et celui des générations à venir...).</p> Arnaud Danjean réservé sur l'idée d'une armée européenne 2010-06-27T14:03:23Z https://www.taurillon.org/Arnaud-Danjean-reserve-sur-l-idee-d-une-armee-europeenne#comment8487 2010-06-27T14:03:23Z <p>Je ne suis pas contre l'idée de réfléchir à un autre drapeau. D'ailleurs, des propositions de nouveau drapeau, on en a à la pelle. Notamment celle de Rem Koolhaas, d'une Europe code-barre qui se résume en une juxtaposition d'États : <a href="http://www.guardian.co.uk/culture/2004/sep/15/2" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.guardian.co.uk/culture/2004/sep/15/2</a> Ou celles des nombreux dessinateurs impliquées dans les réflexions du Conseil de l'Europe dans les années cinquante, qui accouchèrent du drapeau actuel : <a href="http://www.ena.lu/projets_drapeaux_soumis_assemblee_consultative_conseil_europe_decembre_1951-1-19577" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.ena.lu/projets_drapeaux_soumis_assemblee_consultative_conseil_europe_decembre_1951-1-19577</a></p> <p>Mais avant de dessiner le drapeau, j'aurais envie de vous dire : définissez plutôt ce qu'il doit représenter.</p> <p><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Quel projet politique concret représente-t-il ? <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Qui l'élabore ? <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Qui/quel mouvement le promeut et le porte ? <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Quand pourra-t-on considérer qu'il représente l'Europe ? ...</p> Arnaud Danjean réservé sur l'idée d'une armée européenne 2010-06-23T19:32:11Z https://www.taurillon.org/Arnaud-Danjean-reserve-sur-l-idee-d-une-armee-europeenne#comment8480 2010-06-23T19:32:11Z <p>Tout à fait d'accord ! Et cette armée existera un jour avec un noyau dur d'Etats qui décideront de se fédérer.</p> <p><a href="http://europeanfederalflag.over-blog.com/pages/Un_drapeau_une_ambition_une_Nation-3283395.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://europeanfederalflag.over-blog.com/pages/Un_drapeau_une_ambition_une_Nation-3283395.html</a></p> Arnaud Danjean réservé sur l'idée d'une armée européenne 2010-06-15T11:58:04Z https://www.taurillon.org/Arnaud-Danjean-reserve-sur-l-idee-d-une-armee-europeenne#comment8469 2010-06-15T11:58:04Z <p>Le service diplomatique européen ne sera d'aucune utilité si il n'est pas suivi de la création d'une armée européenne et de la mise en retrait des services diplomatiques nationaux.</p> <p>Sans ces conditions, il ne fera que doublon avec les services existants.</p> <p>La mise en commun des moyens militaires et l'abandon des armées nationales est la finalisation du rêve des pères fondateurs de l'UE, et permettrait définitivement d'écarter tous risque de guerre intra européenne.</p> <p>Enfin, l'armée européenne permettra aux citoyens européens de se rencontrer, d'avoir un élément commun qu'eux même juge déterminant. L'armée européenne, c'est la conscience pour chaque citoyen de son européanité...</p> Arnaud Danjean réservé sur l'idée d'une armée européenne 2010-06-14T13:26:37Z https://www.taurillon.org/Arnaud-Danjean-reserve-sur-l-idee-d-une-armee-europeenne#comment8464 2010-06-14T13:26:37Z <p>Non, les critiques essuyées par Catherine Ashton dès sa nomination n'étaient pas excessives.</p> <p>Ce n'est pas son incompétence supposée qui est en jeu. C'est avant tout son défaut <strong>total </strong>de motivation. Je dis bien total. Ashton, faut-il le rappeler, n'était pas candidate. Comment accepter que soit désigné au second poste de l'UE un non-candidat ? Accepterait-on en France un premier ministre non-candidat au poste, informé de sa nomination à la sortie du TER Colmar-Mulhouse ? Non. Ce serait proprement inacceptable.</p> <p>Le premier responsable, ce n'est pas Ashton. Les responsables, ce sont les « électeurs » : le Conseil, le Parlement, le président de la commission, et les partis politiques européens. Il faut à tout prix éviter que cela se reproduise, c'est-à-dire qu'en 2014, tous ces mêmes acteurs désignent encore une fois un non-candidat en gardant le nez dans le guidon. Comment ? En exigeant des partis européens qu'ils désignent un candidat au poste avant l'élection, tout comme il devront désigner leur candidat à la présidence de la commission. Avant les élections de 2014, il faudra des tickets présidentiels Président-Haut représentant.</p>