Pour un Traité de Maastricht II établissant la gouvernance économique de l'UE - commentaires Pour un Traité de Maastricht II établissant la gouvernance économique de l'UE 2011-08-07T21:51:29Z https://www.taurillon.org/Pour-un-Traite-de-Maastricht-II-etablissant-la-gouvernance-economique#comment10105 2011-08-07T21:51:29Z <p>A Cédric, HR et Idris :</p> <p>je découvre avec retard vos commentaires dont je vous remercie.</p> <p>Depuis Décembre 2010, la crise s'est malheureusement aggravée .</p> <p>La solution institutionnelle choisie par le ConseiL Européen en établissant le MES est de caractère intergouvernemental , hors Traité et hors Institutions et préserve le droit de veto national. Les mécanismes qu'elle institue ont des bases juridiques et démocratiques fragiles et risquent de s'avérer insuffisants sur le plan financier. Elle n'entrera pas en vigueur avant plusieurs mois car elle doit être ratifiée par 17 parlements nationaux , dont certains risquent d'être dissous dans les prochaines semaines.</p> <p>L'UEF-FRANCE persiste à penser que seule l'annonce d'une entreprise de révision de nature constitutionnelle des Traités pourrait convaincre les investissseurs (à ne pas confondre avec les spéculateurs) de la détermination des Gouvernements de changer véritablement et fondamentalement les paradigmes actuels de l'UEM. </p> <p>L'argument selon lequel une telle révision serait utopique ne nous parait pas recevable pour toute une série de raisons trop longues à developper ici - mais que l'on peut résumer par l'adage ; .« nemo turpitudinem suam allegans auditur ».</p> <p>Pour le reste, sachez que l'UEF F reste favorable à une initiative constitutionnelle de caractère général, souhaite que le PE issu des élections de 2014 en prenne l'initiative et que cette question entre dans le débat des prochaines élections européennes.</p> <p>A votre disposition et à celle du Taurillon pour poursuivre cet échange .</p> <p>Cordialement JGGIRAUD</p> Pour un Traité de Maastricht II établissant la gouvernance économique de l'UE 2010-12-25T10:36:33Z https://www.taurillon.org/Pour-un-Traite-de-Maastricht-II-etablissant-la-gouvernance-economique#comment8921 2010-12-25T10:36:33Z <p>Mon intention n'est en aucun cas polémique. Votre réponse argumentée, et je vous en remercie, va me permettre de mieux développer ce que je veux dire :</p> <p>Je passe sur la question des « peuples ». Je reste sur l'opinion qu'en raison de l'ambiguïté du terme en Europe, qui, je le répète, profite principalement au vocabulaire du nationalisme dur et du totalitarisme, il doit être complètement abandonné par les partisans d'une Union Européenne fédérale et démocratique.</p> <p>D'autre part, je considère que le fédéralisme européen doit abandonner la « théorie des petits pas » qui ne sert que les opposants au fédéralisme et à la démocratie en Europe.</p> <p>Nos propos ne sont pas antagonistes, mais les votres me permettent de préciser une chose. La crise économique montre que le problème en Union Européenne doit être identifié pour ce qu'il est : ce n'est pas l'absence de gouvernance économique, c'est l'absence de gouvernance politique des citoyens de l'Union Européenne.</p> <p>Je ne vais pas citer ici les innombrables analyses qui ont parfaitement identifié, depuis le début de cette crise de la dette souveraine en Union Européenne, que le principal problème vient d'avoir cru en cette théorie, marxiste paradoxalement, que l'économique entraînera mécaniquement le politique. Qu'il suffit de mettre en place une « gouvernance économique » pour qu'une gouvernance politique suive naturellement. Cette terrible erreur nous a même amené, avec la crise grecque, à un quasi point de rupture où d'aucuns évoquent maintenant ouvertement la fin prochaine de l'euro. Et où Angla Merkel a été obligée de dire clairement que la fin de l'euro serait la fin de l'Union Européenne. C'est le problème fondamental qui menace encore l'euro aujourd'hui, alors qu'il s'agissait de la seule victoire « fédérale » en Union Européenne.</p> <p>Il ne faut pas le minimiser. Le traité de Lisbonne se révèle pour ce qu'il est : une défaite majeure du fédéralisme en Union Européenne. Avec une conséquence. Même si je n'y crois pas, on ne peut pas exclure, en ces temps de populisme en Union Européenne, qu'un politique, par exemple en Allemagne, choisisse l'abandon de l'euro comme axe de campagne politique et qu'il soit porté au pouvoir. Les conséquences en seraient cataclysmiques. Malgré tout, aujourd'hui, on en est là.</p> <p>Ceci vous conduit, avec tout le respect que j'ai pour vos convictions, à deux erreurs magistrales :</p> <p><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Vous considérez qu'une majorité des citoyens européens étaient oppposés au fédéralisme en Union Européenne et vous le regrettez. Moi, je regrette que vous ne voyiez pas qu'en Union Européenne, en tous les cas jusqu'avant la crise, la très grande majorité des citoyens de l'Union Européenne, notamment en France, étaient partisans d'une Union Européenne fédérale. Et sur ce plan là, je pense que la majorité des citoyens européens ont été trahis par bien des faux fédéralistes. Aujourd'hui, on ne peut malheureusement plus mesurer les conséquences qu'a eu la crise sur l'opinion publique en Europe, et je crains qu'elles ne soient dévastatrices.</p> <p><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Le palier à franchir, ce n'est donc pas la gouvernance économique, c'est la gouvernance politique. Cette gouvernance est déjà en train de se mettre en place d'une manière éminemment anti-fédérale et restera sous la menace permanente du nationalisme qui peut maintenant à tout moment faire exploser l'Union Européenne.</p> <p>Nous risquons de payer très cher l'échec à doter l'Union Européenne d'une véritable Constitution Européenne. Ce que n'a jamais été la prétendue « Constitution » aujourd'hui appelée traité de Lisbonne.</p> Pour un Traité de Maastricht II établissant la gouvernance économique de l'UE 2010-12-24T16:55:27Z https://www.taurillon.org/Pour-un-Traite-de-Maastricht-II-etablissant-la-gouvernance-economique#comment8919 2010-12-24T16:55:27Z <p>Il ne me semble pas que l'auteur de l'article mérite les reproches que vous lui adressez : il évoque bien, et ce à plusieurs reprises, des « citoyens européens » qui vivent dans des Etats, eux-mêmes étant encouragés à créer une gouvernance économique au niveau européen. Pour le bien de ces « 500 millions de citoyens », un traité réformé qui permettrait une réelle gouvernance économique au niveau de l'UE lui paraît souhaitable.</p> <p> La question que vous soulevez, celle des peuples, est effectivement une problématique qui gagnerait à être plus souvent abordée, et que les français particulièrement, avec leur vision colbertiste, ont tendance à occulter. Cependant, elle n'a pas de lien direct avec le sujet premier de l'article, je ne crois même pas avoir vu que le terme y était employé. Nous sommes tous de fervents partisans du fédéralisme européen, qui nécessite un accroissement des pouvoirs de décision de l'UE. Il se trouve que l'actualité met en ce moment en lumière essentiellement les aspects économiques, avec les crises financières de certains pays européens. Ces faits montrent le besoin urgent d'une politique de gouvernance économique qui aille plus loin que les simples pouvoirs de la BCE sur les taux directeurs. Cela me conduit à penser que vos propos ne sont pas antagonistes : l'UEF-F défend bien le fédéralisme, mais l'article porte essentiellement sur les aspects économiques. Votre appel à une constitution européenne, qui viendrait remplacer les traités en formant un véritable Etat, est très louable, mais l'UEF-F s'adresse à un public large qui n'est pas forcément acquis à la cause fédéraliste. C'est regrettable, mais tous les députés européens ne sont pas de farouches partisans du fédéralisme.</p> <p> Sur le long chemin vers une intégration politique aboutie, la gouvernance économique est un pallier crucial à franchir pour faire de l'Union Européenne un ensemble régit par des politiques communes : l'obtenir serait déjà une immense victoire.</p> Pour un Traité de Maastricht II établissant la gouvernance économique de l'UE 2010-12-21T23:03:46Z https://www.taurillon.org/Pour-un-Traite-de-Maastricht-II-etablissant-la-gouvernance-economique#comment8910 2010-12-21T23:03:46Z <p>1. une révision des Traités (en l'occurrence le comblement des lacunes laissées par les Traités de Maastricht et de Lisbonne) est effectivement incontournable pour assurer la pérennité de l'Euro . Cette révision devra aller bien au delà de la mini-révision décidée par le Conseil européen du 16 décembre qui n'est qu'une mesure d'urgence et qui laisse inchangé le déséquilibre intenable entre Union monétaire et économique (et crée même une fâcheuse contradiction entre plusieurs articles du TFUE) .</p> <p>2. cette révision devrait être annoncée /préparée dès à présent et seul le PE peut en prendre l'initiative car ni la Commission Barroso ni aucun Gouvernement ne le fera . L'idéal serait de l'effectuer avant 2014 afin qu'un nouveau départ puisse être pris à l'occasion de cette échéance . Il apparait toutefois à présent que les conditions politiques ne seront sans doute pas réunies d'ici 2014 mais que l'élection européenne elle même pourrait être l'occasion du déclenchement de la révision . Le nouveau PE pourrait alors bénéficier du soutien de la nouvelle Commission à laquelle il aura donné son investiture sur un programme prévoyant la révision . Rien n'empêcherait l'actuel Parlement de préparer un avant-projet de révision d'ici là .</p> <p>3. techniquement , certaines des dispositions utiles à un Gouvernement économique peuvent être prises sur la base du traité actuel par voie de règlements/directives voire accords intergouvernementaux . Mais nous estimons que l'ampleur de la réforme nécessaire est telle que de nouvelles bases constitutionnelles sont nécessaires , ne serait-ce que d'un point de vue démocratique .</p> <p>4. il est clair que la création d'un Gouvernement économique relancerait le processus général d'intégration politique européenne et renforcerait l'unité du « noyau dur » de l'UE qui ne peut être que l'Eurogroupe . Tel est du moins le voeu de l'UEF F .</p> <p>Cordialement JGGIRAUD</p> Pour un Traité de Maastricht II établissant la gouvernance économique de l'UE 2010-12-21T10:40:37Z https://www.taurillon.org/Pour-un-Traite-de-Maastricht-II-etablissant-la-gouvernance-economique#comment8907 2010-12-21T10:40:37Z <p>"le 12 Juin 2010 à Toulouse, l'Union des Fédéralistes Européens a décidé de lancer une « Campagne pour les Etats Unis d'Europe ». Cette campagne a pour but de réanimer le processus d'intégration politique de l'Europe dans la voie d'« une Union toujours plus étroite des peuples européens » telle que fixée par les Traités et réaffirmée par le Traité de Lisbonne."</p> <p>Cette introduction est une bonne occasion de rappeler pourquoi cet appel est stérile dans la mesure où le "processus d'intégration politique de l'Europe" s'est éteint, et ne pourra pas être ranimé par cet appel, parce que "le processus d'intégration politique de l'Europe" n'avait aucun autre but que de réduire ce "processus d'intégration politique de l'Europe" aux seuls "peuples européens", vocable dénuée de toute autre intention politique que de réduire la gouvernance politique de l'Union Européenne au seuls 27 chefs de gouvernements. Il paraît nécessaire à ce stade de préciser qu'il s'agit évidemment dans cet article de réduire les "peuples européens" à 27. On suppose que cet article n'entend pas proposer une union plus étroite entre les peuples flamand, corse, catalan et autres basques...</p> <p>Et il paraît même utile de souligner au contraire que le "processus d'intégration politique de l'Europe" des "27" est relativement animé, voire carrément dynamique, si on pense à l'animation des différentes réunions du Conseil depuis le déclenchement de la crise de la dette souveraine en Union Européenne au début de l'année.</p> <p>Les traités, et particulièrement le traité de Lisbonne, ont parfaitement atteint leur but, qui consistait aussi à éteindre toute véléïté politique de ce qui pourrait éventuellement se cacher derrière d'hypothétiques "peuples européens", comme le faisait justement remarquer Fabien Cazeneuve dans un précédent article de Le Taurillon. <a href="http://www.taurillon.org/Budget-europeen-2011-nous-avons-perdu-face-aux-Etats,3875" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>http://www.taurillon.org/Budget-europeen-2011-nous-avons-perdu-face-aux-Etats,3875</a></p> <p>Si les « Fédéralistes Européens » veulent passer à une dynamique fédéraliste, au sens où on l'entend aujourd'hui, il va falloir changer de vocabulaire. Et se décider à en rayer « les peuples » du vocabulaire pour parler de ce dont il s'agit dans la dynamique de la gouvernance politique quand on parle de la gouvernance fédérale : les citoyens européens.</p> <p>On s'apercevra soudainement qu'en réalité nous sommes aux conséquences ultimes d'un processus d'intégration. Et que si on veut maintenant y intégrer les citoyens de l'Union Européenne, alors ont doit aussi effacer les traités, parce qu'ils y font obstacle, et faire une Constitution, qui ne saurait en aucune manière être un traité, pour l'Union Européenne.</p> <p>S'il y a une seule leçon a retenir au « non » à la « Constitution Européenne », c'est bien celle là. A condition, évidemment, de vouloir vraiment une Union Européenne fédérale.</p> Pour un Traité de Maastricht II établissant la gouvernance économique de l'UE 2010-12-21T09:36:11Z https://www.taurillon.org/Pour-un-Traite-de-Maastricht-II-etablissant-la-gouvernance-economique#comment8906 2010-12-21T09:36:11Z <p>Très bonne position.</p> <p>Mais deux questions :</p> <p><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Point 9 : Partant de l'idée bien théorique que la Commission devrait être l'émanation du Parlement, son gouvernement, la rédaction du projet de révision ne pourrait-elle pas être, en principe, un travail conjoint Parlement-Commission ?</p> <p><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Les 5 objectifs de l'UEF pour 2014 correspondent tous à des changements de traités (ou à des actes quasi-constitutionnels). Cela signifie-t-il que des progrès significatifs ne pourront pas être effectués en dehors de modifications des traités ?</p>