Jusqu’où ira la révolution hongroise ? - commentaires Jusqu'où ira la révolution hongroise ? 2011-03-04T12:36:19Z https://www.taurillon.org/Jusqu-ou-ira-la-revolution-hongroise#comment9406 2011-03-04T12:36:19Z <p>Je veux bien vous croire.</p> <p>Mais je souhaitais simplement introduire sur ce contraste frappant, entre un monde arabo-musulman épris de liberté, et des gouvernants européens faisant quotidiennement l'apologie du repli sur l'« identité ». J'envisageais l'Europe dans son ensemble, pas juste la Hongrie. Le cas hongrois est certainement distinct, mais il y a un fond commun européen : un pessimisme culturel, un reflux global des libertés individuelles.</p> Jusqu'où ira la révolution hongroise ? 2011-03-03T10:36:30Z https://www.taurillon.org/Jusqu-ou-ira-la-revolution-hongroise#comment9397 2011-03-03T10:36:30Z <p>Je suis en accord avec l'ensemble des points de votre article. Cependant, je pense que le parallèle avec la révolution musulmane actuelle n'est pas judicieux. Les préoccupations des peuples de ces différents pays sont très éloignées des préoccupations du peule hongrois !<span style="position:relative;left:-8888px">Le peule hongrois ne peut pas fait fêter mardi gras dignement lui. C'est pourquoi je leur propose d'envoyer des <a href="http://www.cybercartes.com/cartes/mardi-gras" rel='nofollow'>cartes mardi gras</a> virtuelles gratuites !</span></p> Jusqu'où ira la révolution hongroise ? 2011-02-02T09:55:22Z https://www.taurillon.org/Jusqu-ou-ira-la-revolution-hongroise#comment9224 2011-02-02T09:55:22Z <p>Contrairement aux promesses du traité de Lisbonne, l'Union Européenne est dévenue complètement intergouvernementale. La Commission ne peut plus jouer un autre rôle que celui de son Secrétariat, épaulé par le Parlement.</p> <p>C'est désormais le Conseil qui a le pouvoir en Union Européenne. Il est hors de question que Viktor Orban cède devant la Commission. C'est un peu comme prétendre que la Commission va faire plier Sarkozy pour une histoire de Roms en France. Sarkozy n'a rien cédé à la Commission qui a du s'incliner.</p> <p>Viktor Orban n'acceptera de plier que devant le Conseil. On en saura donc peut-être plus à sa prochaine réunion.</p>