L’Allemagne : le tourment européen de l’égalité des sexes - commentaires L'Allemagne : le tourment européen de l'égalité des sexes 2012-02-20T15:15:35Z https://www.taurillon.org/L-Allemagne-le-tourment-europeen-de-l-egalite-des-sexes#comment12524 2012-02-20T15:15:35Z <p><i>« Dans les temps anciens les hommes faisaient le travail le plus pénible et les femmes le travail domestique »</i></p> <p>Ouaouh, ce commentaire transpire la thèse d'anthopologie. C'est décoiffant.</p> <p>Je confirme : votre commentaire ne vaut pas la peine d'être lu, ni commenté :)</p> L'Allemagne : le tourment européen de l'égalité des sexes 2012-02-19T14:46:20Z https://www.taurillon.org/L-Allemagne-le-tourment-europeen-de-l-egalite-des-sexes#comment12518 2012-02-19T14:46:20Z <p>Bonjour , Je suis désolé , je dois être un cas à part , mais je ne comprends pas cette idée que les femmes doivent imiter les hommes pour exister. Nous sommes différents , ce n'est pas une insulte de dire cela , et la répartition des rôles ne me gêne vraiment pas ( c'est un peu bizarre comme idée que de penser que l'éducation des enfants passe après une carrière professionnelle ... ) . Dans les temps anciens les hommes faisaient le travail le plus pénible et les femmes le travail domestique , c'était une juste répartition des tâches absolument pas une quelconque discrimination envers les femmes ( quelle idée bizarre ,et quelle inculture ... ) , aujourd'hui certes ce n'est plus pareil , car les femmes sont plus ou moins soutenues par l'état , de par les lois et les aides sociales , et également par le fait que le travail est moins pénible . Il n'empêche qu'une femme qui travaille ne peut pas à la fois élever ses enfants et poursuivre sa carrière , soit elle fait un arbitrage ( c'est à dire travailler ou bien élever ses enfants sous le seuil de pauvreté )soit l'état indemnise les femmes pour leur permettre de faire les deux ( il n'y a donc plus égalité entre parenthèse car les hommes se retrouvent lésés ) . L'Allemagne a fait un choix de politique budgétaire basé sur la compétitivité , non sur l'assistanat ou l'égalité des sexes . Bien sûr l'égalité des sexes est fortement soutenue par le secteur économique privé car c'est une manne à tout les points de vue , cela tire les salaires vers le bas et créée une « armée de réserve » , mais le prix à payer à long terme est une chute démographique ( comme en Allemagne ) ,ou bien un état surendetté (comme en France ) ... !!</p> L'Allemagne : le tourment européen de l'égalité des sexes 2011-03-11T11:05:35Z https://www.taurillon.org/L-Allemagne-le-tourment-europeen-de-l-egalite-des-sexes#comment9469 2011-03-11T11:05:35Z <p>Suite à l'état des lieux concernant l'égalité et la parité hommes-femmes, je devais identifier les « noeuds de résistance », ensuite établir quelques recommandations. Les entretiens menés avec les syndicats (CFDT-CFE/CGC-CFTC) furent riches d'enseignements. J'ai consulté certaines ambassades et je remercie particulièrement l'Ambassade de Suède en France pour sa fructueuse coopération. Sincèrement, la situation inégalitaire de fait mérite qu'on s'en occupe. Comment rendre effective la parité hommes-femmes ? Sur quels leviers politiques appuyer ? L'exercice consiste à identifier les « rares » cas de bonnes pratiques, de bien comprendre le modèle pour ensuite essayer de le généraliser à l'ensemble de la société. Comment dissoudre les noeuds de résistance, qui font que les femmes sont absentes des Conseils d'Administration et de l'Assemblée Nationale ? Théoriser à outrance cette thématique de parité et d'égalité reviendrait à produire une thèse de doctorat, ce qui n'est pas l'objectif.</p> <p>Voici ce que je propose et j'invite chaque adhérent de notre club à pratiquer le débat démocratique. Trois leviers sont à mettre en œuvre :</p> <p>1 - les services d'accueil à l'enfance, 2 - l'assurance parentale issue du modèle suédois et 3 - une incitation fiscale pour les entreprises (système de bonus/malus).</p> <p>Pierre-Franck HERBINET</p> L'Allemagne : le tourment européen de l'égalité des sexes 2011-03-09T21:53:06Z https://www.taurillon.org/L-Allemagne-le-tourment-europeen-de-l-egalite-des-sexes#comment9433 2011-03-09T21:53:06Z <p>Stéphane,</p> <p>J'ai effectivement insinué dans mon article que la baisse de la natalité en Allemagne est liée au fait que certaines femmes renoncent aux enfants pour assouvir leur désir de carrière. Le manque de structures et certains idéaux en Allemagne poussent les femmes à parfois faire un choix : carrière ou foyer... Ce choix a nécessairement des incidences sur la natalité, c'est certain !</p> <p>Par ailleurs, certains hommes deviennent effectivement des hommes au foyer et le phénomène est peut-être même plus poussé en Allemagne qu'ailleurs mais certains ne le font pas par choix, notamment en ex- Allemagne de l'Est : le chômage change la donne !</p> <p>Ce pseudo « équilibrage de la répartition », comme tu l'appelles, n'est pas un point positif pour la parité hommes-femmes puisqu'au fond, cela ne change ni la mentalité, ni la situation des femmes allemandes sur le marché du travail.</p> <p>Quant au nombre très réduit d'hommes qui participent autant que les femmes aux tâches ménagères et à l'éducation des enfants (alléluia) en Allemagne, c'est une avancée microscopique et tellement rare pour ne serait-ce qu'évoquer l'idée que la situation des hommes et des femmes en Allemagne est sur le point de devenir équilibrée !!!</p> L'Allemagne : le tourment européen de l'égalité des sexes 2011-03-09T13:04:20Z https://www.taurillon.org/L-Allemagne-le-tourment-europeen-de-l-egalite-des-sexes#comment9430 2011-03-09T13:04:20Z <p>Les « nœuds de résistance » Le machisme. Ce sont les hommes qui répartissent. Le machisme n'est pas une question de génération. D'emblée, un homme inspire confiance, une femme moins. Les femmes sont moins tournées vers le collectif en entreprise que les hommes, car davantage polarisées sur la sphère familiale. La maternité. Le désir de procréer. Lors de l'entretien d'embauche, la question : « Avez-vous l'intention d'avoir des enfants ? », adressée à une femme est systématique. Si la femme répond par la positive, il y a une discrimination à l'embauche. Pour quelles raisons ? Le congé maternité. La garde des enfants. Surtout sur Paris, un déficit de crèches est constaté. Quand les enfants seront malades, la collaboratrice aura la tête ailleurs, donc elle ne sera pas productive. « Mais qui va garder les enfants (sic) ? » Le travail à temps partiel. « Toujours est-il que, choisi ou contraint, le travail à temps partiel alimente les inégalités entre les femmes et les hommes : inégalités de revenus présents, donc de retraites futures, aggravées en cas de divorce ou de veuvage, moindres carrières… » « Choisi ou subi, le travail à temps partiel participe aux inégalités entre les femmes et les hommes. La communication du Conseil Économique et Social montre que le point névralgique des politiques d'égalité demeure l'articulation des différents temps de vie, professionnel, familial, social, personnel. Elle ouvre plusieurs pistes permettant d'intégrer cette dimension dans l'organisation du travail, au bénéfice des femmes comme des hommes et de faciliter la sécurisation et la réversibilité du travail à temps partiel. Elle souhaite ainsi promouvoir pour tous un temps vraiment choisi. » La résistance est culturelle. Dans les évaluations, les qualités masculines (rester tard le soir, leadership offensif, etc.) sont valorisées. Sans aucune mesure volontariste, la situation ne peut évoluer. Si les entreprises et les administrations pensent que la mixité est un facteur de compétitivité, alors la situation évoluera vers l'égalité. Comment lutter fermement contre « le plafond de verre » ? « Le plafond de verre » est la discrimination sexiste. Puisque les évolutions sont trop lentes, il faut s'orienter vers les quotas. Entre nous, avouons que les femmes subissent, déjà et depuis toujours, des quotas « implicites ». * « Malgré l'existence d'un dispositif juridique étoffé, les inégalités entre les femmes et les hommes persistent et ne se réduisent que très lentement. Depuis 2002, et quand bien même des avancées en faveur de l'égalité sont significatives, des lacunes persistent et justifient la mise en place d'actions concrètes. Les mesures d'application des lois votées ne sont souvent adoptées que tardivement ou partiellement. » À mon sens, il ne faut jamais dissocier le principe de l'égalité du principe de la liberté. La liberté permet à une société de se développer. L'égalité est liée à l'idée de la justice au sens général du terme. Pour aller même plus loin dans le cadre de la réflexion, qui consiste à rendre effective la parité homme-femme, il ne faut jamais dissocier l'égalité professionnelle de l'articulation du temps de vie. La loi ne règle pas tous les problèmes, il faudrait une volonté collective. Pas de loi générale, mais une loi par branche avec un système de pénalités. Sur la parité, les politiques doivent montrer l'exemple pour orienter l'état d'esprit du citoyen. Les politiques représentent le pouvoir, les citoyens ont besoin d'une image forte. Favoriser la création de structures d'accueil pour les enfants. Sachant qu'il est difficile de trouver une nourrice, sans oublier qu'il faut se plier à ses horaires, la recommandation essentielle s'oriente sur les crèches d'entreprises, qui sécurisent l'employeur et le collaborateur. Une incitation fiscale doit être mise en œuvre pour les entreprises afin qu'elles respectent les bonnes pratiques, une amende à barème progressif doit voir le jour pour les entreprises qui adoptent un comportement négatif. * Pour améliorer les choses et pouvoir imaginer demain, il faut demander aux entreprises d'ouvrir des négociations, de réaliser un diagnostic et des pronostics et de définir un projet « égalité homme-femme effective dans l'entreprise ». Passé le temps de la réflexion, viendra le temps de la réalisation, c'est-à-dire de la mise en œuvre des bonnes pratiques, ces dernières seront simples, pratiques, efficaces. Des résolutions seront développées, pour certaines d'entre elles, en utilisant deux leviers efficaces : l'incitation et la sanction.</p> <p>Pierre-Franck Herbinet</p> L'Allemagne : le tourment européen de l'égalité des sexes 2011-03-09T09:17:32Z https://www.taurillon.org/L-Allemagne-le-tourment-europeen-de-l-egalite-des-sexes#comment9426 2011-03-09T09:17:32Z <p>Bien que l'égalité soit un principe fondamentalement ancré dans l'histoire de la construction européenne, l'égalité hommes-femmes reste à établir dans nos vies. Si l'égalité est une composante majeure de l'essor économique, malheureusement, trop souvent, les entreprises et les administrations ont de bonnes excuses pour refuser aux femmes l'accès aux responsabilités qu'elles méritent, pourtant ! Qui dit « mise en lumière des bonnes pratiques », dit s'affranchir des « mauvaises » et les bannir à jamais. A la question stupide « mais qui va garder les enfants ? », fuse la réponse (bourgeoise, souvent), « si vous pouvez me l'épargner ! ». Pour faire évoluer les mentalités, il s'agit de réaliser le bon diagnostic en favorisant la méthode de l'approche globale, sans oublier d'effectuer un travail de veille chez nos voisins européens (pays nordiques), qui brillent par l'exemplarité de la politique en faveur de la parité. La Suède et la Norvège sont des exemples, dont la France a le devoir de s'inspirer. L'objectif est bien de s'attaquer aux causes, c'est-à-dire les « racines du mal » pour éradiquer la discrimination sexiste (et donc l'accès aux femmes aux postes à responsabilité).</p> <p>La stratégie passe surtout par l'éducation dès les premières années pour prévenir la construction des stéréotypes. En « copiant » le système de la parité en Suède et en Norvège, peut-être arriverons-nous à moderniser le fonctionnement franco-français de nos institutions « grippées » par tant de conservatisme. Grâce à l'exercice des principes démocratiques, ces pays, même si les inégalités persistent, ont su surmonter les obstacles, qui sont les nôtres en France. Savez-vous, ce que pesanteur sociale veut dire ?</p> <p>Pierre-Franck Herbinet</p> L'Allemagne : le tourment européen de l'égalité des sexes 2011-03-09T07:37:35Z https://www.taurillon.org/L-Allemagne-le-tourment-europeen-de-l-egalite-des-sexes#comment9425 2011-03-09T07:37:35Z <p>Katharina, il y a deux choses que je ne comprends pas dans ton article (j'ai vécu en ex Allemagne de l'est ce qui influe surement mon regard sur la question) :</p> <p>« Se crée alors un nouveau modèle de la femme, une super-femme qui arrive à tout gérer. La femme allemande est-elle pourtant à envier ? » ==> Est ce que ça ne serait pas aussi parce que des femmes qui ont un travail tout comme les hommes et de ce fait renoncent à avoir des enfants, que la baisse de la natalité est forte en Allemagne, parce que certaines ont refusé le rôle de mère au foyer ?</p> <p>« L'Eglise a longtemps donné le rôle supérieur aux hommes pour lesquels il est normal que la femme s'occupe du foyer. » ==> Bien sur, mais comment expliquer alors le phénomène des pères restant à la maison et s'occupant des enfants. Je ne parle pas seulement des allein erziehende Väter, mais des pères qui travaillent, et même si la mère travaille aussi, vont chercher les enfants à l'école, s'occupe de la maison etc. Est-ce que malgré tout ça ne rééquilibre pas un peu la répartition des rôles homme / femme ?</p>