2017 : Et si le vote des étrangers faisait la différence ? - commentaires 2017 : Et si le vote des étrangers faisait la différence ? 2014-04-27T15:46:40Z https://www.taurillon.org/2017-Et-si-le-vote-des-etrangers-faisait-la-difference#comment19744 2014-04-27T15:46:40Z <p>Je n'ai pas très bien compris le message que vous souhaitiez me transmettre, cher ami ;)</p> 2017 : Et si le vote des étrangers faisait la différence ? 2014-04-27T15:27:38Z https://www.taurillon.org/2017-Et-si-le-vote-des-etrangers-faisait-la-difference#comment19743 2014-04-27T15:27:38Z <p>@Ferghane Azihari</p> <p>Sur ce thême, vous avez le mérite d'avoir des idées de réforme. Avez-vous d'autres idées de réforme en dehors de l'immigration ? Et il serait bien que vous formuliez un projet de directive. Et voir quel parti serait prêt à l'adopter. Après les lois Aubry se serait la loi Ferghane Azihari.</p> <p>cf.</p> <p>"D'accord donc j'ai bien compris je pense votre vision. C'est bien ce que j'imaginais. On acquiert et on perd sa citoyenneté en fonction de ses voyages impliquant un minimum d'année de résidence. En gros j'habite 5 ans aux États-Unis, je suis américain ou plutôt vous préférez j'« ai » (avoir différent de être vous qui aimez bien la philo ça va vous plaire) la citoyenneté américaine. Après je vais en France 5 ans, bim, je perds ma citoyenneté américaine et devient citoyen français. Après je pars 5 ans au Sénégal, hop je récupère la citoyenneté sénégalaise. Et ainsi de suite comme ça je peux avoir un paquet de citoyenneté.</p> <p>Donc pour résumer en une phrase vous êtes pour :</p> <p>Changer de citoyenneté de façon illimité en fonction de son lieu de résidence impliquant un minimum d'années de résidence.</p> <p>Encore au niveau européen pour ceux bénéficiant de la citoyenneté européenne la possibilité de prendre la citoyenneté de l'État-membre d'accueil, comme aux Etats-Unis, ça peut être envisageable et encore... Après au niveau mondial..."</p> <p>Votre réponse : "Vous avez compris le principe de mon point de vue même si encore une fois je me suis limité à la théorie et ne me suis pas penché sur les considérations pratiques sur la durée de résidence nécessaire à l'acquisition de la citoyenneté. On rappellera encore une fois que ce principe existe déjà en France et en Europe pour les ressortissants de l'Union européenne à l'échelle municipale. L'idéal selon moi serait d'universaliser ce système à toutes les échelles."</p> 2017 : Et si le vote des étrangers faisait la différence ? 2014-04-26T15:29:13Z https://www.taurillon.org/2017-Et-si-le-vote-des-etrangers-faisait-la-difference#comment19738 2014-04-26T15:29:13Z <p>Très bon article que je ne découvre que maintenant. Mais pourquoi imposer un délai transitoire de cinq ans ? Si la liberté démocratique ne sollicite que la raison humaine (d'où la nécessité de dissocier citoyenneté & identité nationale), alors il n'y a aucune raison d'inclure des considérations d'ancienneté territoriale.</p> <p>Lorsqu'on a la citoyenneté américaine et qu'on est Texan et que l'on décide subitement de déménager en Californie, l'Etat californien est obligé d'accorder immédiatement le droit de vote à ceux qui ont leur résidence officielle sur son territoire. C'est dans cette direction qu'il faut aller. Et puisqu'on admet que la citoyenneté doit être post-nationale, il faut élargir la citoyenneté aux extra-européens sous réserve de réciprocité. Sinon, on est toujours dans une forme de nationalisme déguisé. Mais il faudra évidemment faire preuve de pragmatisme pour atteindre cet idéal.</p> <p>Il ne s'agit pas tant d'une question entre Europe fédérale ou intergouvernementale. C'est la question d'admettre que le suffrage doit être véritablement universel, ce qu'il n'est pas aujourd'hui.</p> <p>Se réclamer du suffrage universel tout en refusant d'inclure les étrangers fait penser à cette citation de George Orwell dans la ferme des animaux où « tous les animaux sont égaux mais certains le sont plus que d'autres ».</p> 2017 : Et si le vote des étrangers faisait la différence ? 2011-04-16T22:52:21Z https://www.taurillon.org/2017-Et-si-le-vote-des-etrangers-faisait-la-difference#comment9667 2011-04-16T22:52:21Z <p>@ Bernochelle :</p> <p>Excellent.</p> <p>Les auteurs de l'article avaient sans doute fumé la marie-jeanne avant de l'écrire.</p> <p>Sérieusement, c'est bien parce que l'Union n'est pas fédérale mais une organisation supranationale à fonctionnement intergouvernementale que les Européens résidant en France n'ont pas le droit de vote aux élections nationales. Ils ne sont pas citoyens nationaux. Or, ces élections concernent uniquement les intérêts des nationaux.</p> <p>Le jour où il n'y aura plus d'intérêts nationaux (jamais sans doute), le verrou sautera automatiquement. Mais, ça n'ira jamais dans l'autre sens.</p> 2017 : Et si le vote des étrangers faisait la différence ? 2011-04-10T19:48:22Z https://www.taurillon.org/2017-Et-si-le-vote-des-etrangers-faisait-la-difference#comment9621 2011-04-10T19:48:22Z <p>Une très bonne idée, dépasser la nationalité, dépasser la citoyenneté, dépasser la Cité... Vous devriez proposer aux citoyens des nations membres de l'UE de se décider par référendum... ou bien peut être faudrait il également dépasser la démocratie ?</p> 2017 : Et si le vote des étrangers faisait la différence ? 2011-04-09T21:06:08Z https://www.taurillon.org/2017-Et-si-le-vote-des-etrangers-faisait-la-difference#comment9620 2011-04-09T21:06:08Z <p>Quel beau sujet pour engager un débat - qui peut être très long - sur l'état de l'Union.</p> <p>A la lecture de cette tribune, je ne peux m'empêcher d'avoir deux réflexions paradoxalement aux antipodes l'une de l'autre. 1. Tout d'abord, je pense tout comme les auteurs que la participation des « étrangers » aux scrutins électoraux (quelque soit le niveau) peut aider à l'intégration dans le pays. Au-delà de la perspective européenne, la réflexion est d'ailleurs valable pour toutes les origines : un Polonais ou un Espagnol résidant en France « subit » de la même manière la politique menée par les élus français qu'un Marocain, un Chinois ou un Australien. 2. Maintenant, si le projet est bien beau, il est concrètement très difficile à mettre en place. Entre l'harmonisation des politiques européennes en matière de droit de vote (incroyablement difficile vu la forte dimension politico-électorale de la question), la question du vote pour les élections dans le pays d'origine (si je suis français et que je vis depuis 10 en Allemagne, j'aimerai quand même me faire entendre pour savoir qui représentera « mon » pays. Et donc la possibilité de voter 2 fois dans deux pays différents pour des représentants nationaux ?), la vocation « fédérale » de l'UE pas cette vocation à devenir une vraie Europe fédérale, sur le modèle américain ou encore, pour aller encore plus loin, la question de la carte électorale européenne...</p> <p>Je pense que si nous arrivons à la situation voulue du droit de vote accordé à tous les étrangers pour toutes les élections, cela ne se fera qu'au niveau national et non européen. Sauf si l'UE devient un sorte d' « États-Unis d'Europe », organisés de la même manière électoralement - une chose inacceptable et irréalisable pour à peu près tout le monde pour le moment...</p>