Une salade pour une statue ! - commentaires Une salade pour une statue ! 2011-06-25T20:14:45Z https://www.taurillon.org/Une-salade-pour-une-statue#comment9968 2011-06-25T20:14:45Z <p>Et bien tout le problème est précisément que l'actuelle FYROM se réclame justement d'un passé qui - à l'évidence - n'est précisément pas vraiment le sien :</p> <p>(1) le territoire de l'actuelle FYROM ne correspond pas franchement à celui du royaume de Macédoine antique (pas son coeur politique, en tout cas...), (2) les Slaves qui en forment actuellement la majorité du peuplement sont arrivés dans cette région d'Europe à l'époque byzantine (VIe siècle AD), soit - au mieux - quelques centaines d'années après la destruction de la monarchie macédonienne par les romains (IIIe siècle BC).</p> <p>Affirmer qu'Alexandre le grand ait peut-être eu du sang illyrien, à l'extrême-limite, passe encore (quoi que...). Mais affirmer qu'il ait eu des origines slaves, ça c'est complètement absurde. Quant à prétendre que les actuels slavo-macédoniens soient d'anciens helléno-macédoniens par la suite slavisés, voilà qui vient contredire des bibliothèques entières d'études sur l'histoire des migrations de populations dans la région.</p> <p>L'insistance des autorités politiques de la FYROM de se réclamer d'un passé qui n'est à l'évidence pas le sien est donc pour le moins ... curieuse.</p> <p>Si, à tout cela, vous ajoutez - en plus - le souvenir des revendications territoriales des insurgés (slavo)macédoniens de la VMRO « historique » du tout début du XXe siècle sur Salonique et sur sa région + les souvenirs de la guerre civile grecque de 1945-1949 (quand le pouvoir yougoslave s'est alors efforcé d'instrumentaliser la minorité slavo-macédonienne de Macédoine grecque et de Thrace pour destabiliser la Grèce et essayer de permettre au parti communiste local d'y prendre le pouvoir...) (ou - à moyen terme - en encourageant le « séparatisme » des minorités slaves du Nord de la Grèce...) et vous comprendrez pourquoi le sujet énerve tant du côté d'Athènes.</p> <p>Ici, l'héritage historique n'est précisément pas un terrain consensuel puisqu'il sert évidemment surtout à légitimer des revendications territoriales. Et - à la limite - mieux vaudrait carrément ne pas en parler du tout. Car en parler c'est forcément parler des sujets qui fâchent, sujets à ne vraiment pas sous-estimer. Et là, franchement, ce n'est pas de la rigolade.</p> Une salade pour une statue ! 2011-06-24T14:35:50Z https://www.taurillon.org/Une-salade-pour-une-statue#comment9967 2011-06-24T14:35:50Z <p>À quand l'Allemagne s'indignant d'une statue de Charlemagne dressée à Paris ? Ou la France protestant contre une statue de Vercingétorix élevée à Namur ? Ou les Espagnols s'énervant contre une statue néerlandaise de Charles Quint ?</p> <p>Nous partageons tous une histoire commune, et autant la querelle du nom peut trouver quelque légimité en raison des craintes rattachistes, autant il ne devrait pas y avoir lieu à s'inquiéter qu'un pays voisin se réclame du même héritage que nous...</p> <p>Joli titre au passage.</p> Une salade pour une statue ! 2011-06-24T11:25:49Z https://www.taurillon.org/Une-salade-pour-une-statue#comment9966 2011-06-24T11:25:49Z <p>Article très instructif ! Une coquille a du se glisser : (augmentation du départ à la retraire, ...). J'imagines soit baisse du départ à la retraite ou hausse des retraites...mais sinon ce n'est pas une mesure populiste !</p> Une salade pour une statue ! 2011-06-24T07:57:56Z https://www.taurillon.org/Une-salade-pour-une-statue#comment9963 2011-06-24T07:57:56Z <p><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Le projet (officiellement annoncé en mai 2009) de l'érection d'une statue géante d'Alexandre le grand de 22 m de haut en centre-ville de Skopje, capitale de l' « ex-République yougoslave de Macédoine », suscite des commentaires aigres-doux de la part de la Grèce qui considère que le nom de Macédoine (ainsi que le personnage représenté...) font tous deux partie - de façon exclusive - du seul patrimoine hellénique.</p> <p>D'autant plus qu'une telle statue de 22 m de haut (dont la réalisation a été confiée à la célèbre fonderie d'art de Florence « Fonderia Artistica Marinelli », coût estimé à 4.5 millions d'euros) ferait en quelque sorte "descendre de son piédestal" celle d'Alexandre existant déjà en centre-ville de Thessalonique, en Macédoine "grecque" cette fois : beaucoup plus petite, avec 6.15 m de haut seulement.</p> <p>Nouvel épisode dans la lutte symbolique que se livrent les deux Etats à propos de l'héritage historique de la mMcédoine antique : après l'épisode du nom de l'aéroport de Skopje, l'épisode du nom de l'autoroute entre Skopje et Thessalonike, l'interprétation de certains passages du film éponyme d'Oliver Stone, l'épisode du drapeau (où la FYROM reprenait, comme symbole national, l'étoile des dynastes Argéades macédoniens, dont était Alexandre...) et - bien entendu - la "querelle du nom". Non, ce n'est pas de la rigolade.</p>