Le retour au Franc ou l’aggravation de la crise économique - commentaires Le retour au Franc ou l'aggravation de la crise économique 2012-03-07T19:19:13Z https://www.taurillon.org/Le-retour-au-Franc-ou-l-aggravation-de-la-crise-economique,04575#comment12556 2012-03-07T19:19:13Z <p>« Le problème vient de la compétitivité (donc clairement, de la sur-évaluation de l'euro) et donc ipso facto de la balance commerciale en net déficit : » Affirmation fausse ! Certains de nos partenaires se débrouillent très bien avec un euro stable. Je crois que certains ne savent pas ce que c'est que de « conquérir des parts de marché ; Certes, c'est plus facile de vendre n'importe quoi lorsqu'on le vend peu cher, lorsque la monnaie ne vaut pas grand-chose, mais dans le même temps cela ne nous rapporte pas grand-chose non plus.</p> <p>Pour être présent à la vente, ou sur un marché, appelons-le comme on voudra, il faut d'abord qu'il y ait un besoin, voire une utilité. Il faut ensuite que le produit que vous vendez soit de la qualité qui corresponde à ce besoin ou à cette utilité. Et il arrive que même si parfois votre produit est plus cher mais de meilleure qualité, il emporte la décision ; Il arrive aussi que même s'il est parfois moins adapté qu'un concurrent et que vous sachiez mieux le vendre, il emporte aussi la décision. Votre balance commerciale s'en porte mieux. Vous voyez que cela fait donc un certains nombre de paramètres qui dépendent sans contestation possible, des personnes et des produits qui sont en cause, et pas d'un a priori décidé sur une monnaie stable, c'est-à-dire sur une monnaie sur laquelle on peut compter.</p> <p>La raison la plus fondamentale de notre particularité française, est bien décidément de voir les causes de nos malheurs non pas de notre faute, mais surtout, et c'est si confortable, de voir la cause de nos malheurs arriver par les autres ; Comme si l'on ne voulait pas voir poutre qui est dans notre œil ! Pour dire autrement, il suffit de constater ou nous a conduit l'esprit déliquescent de la superbe supériorité de l'intellectuel, par rapport au « povre » technicien manuel actionnant ses manettes pleines d'huile ou de graisse noire. En oubliant que toutes nos cités, tous nos pays sont d'abord des pays industrialisés, vivant de la technique et de tous ses dérivés autant logiques que manuels, nous avons déserté, une trop grande partie de nos intelligences pratiques ont déserté ces travaux de base, porteurs de notre prospérité, et du reste.</p> <p>Il ne faut donc pas s'étonner que dans un pays ou l'on accorde plus d'importance à celui qui dit comment faire, plutôt qu'à celui qui fait, on soit arrivé à cette situation ou l'on ait plus assez d'hommes et de femmes de qualités élevées, pour arriver à des niveaux de produits multiples et divers avec ces mêmes qualités élevées.</p> <p>Notre problème n'est donc pas un problème de monnaie stable, mais plus surement un problème d'inadaptation d'une trop grande partie de nos mentalités, qui préfèrent, je le répète, laisser aller à la victoire ou au casse pipe le voisin, plutôt que de se casser les méninges ou se salir les mains et d'y aller soi-même. Quand on aura compris cela, on aura grandi un peu.</p> Le retour au Franc ou l'aggravation de la crise économique 2012-03-01T11:41:14Z https://www.taurillon.org/Le-retour-au-Franc-ou-l-aggravation-de-la-crise-economique,04575#comment12541 2012-03-01T11:41:14Z <p>Le chômage à 14%, c'est le vrai chômage, catégorie A, B, et C.</p> <p>Le gouvernement a modifié les statistiques du chômage en 2008, et communique désormais sur la seule catégorie A (10% de chômage tout de même) qui ne comprend que les chômeurs à temps plein n'ayant pas travaillé une heure durant le mois.</p> <p>14% correspond à l'ensemble des personnes inscrites à Pôle Emploi et obligées d'effectuer des démarches actives de recherche d'emploi. Ce chiffre exclut cependant les personnes qu'on envoie en formation ou en stage pour les sortir des stats. Toutes catégories (ABCDE), on arrive à 15% de chômdu.</p> Le retour au Franc ou l'aggravation de la crise économique 2012-03-01T00:11:39Z https://www.taurillon.org/Le-retour-au-Franc-ou-l-aggravation-de-la-crise-economique,04575#comment12539 2012-03-01T00:11:39Z <p>Je ne reviendrai pas sur tout le texte que j'ai trouvé ma foi, intéressant.</p> <p>Simplement vous faire une remarque et vous poser une ou deux questions.</p> <p>Première chose, ce qui est toujours à peu près pareil avec les textes fédéralistes/pro-européens, c'est qu'ils refusent de prendre en compte les contre-argumentations qui sont proposées constamment. En effet, je vois par exemple que ressort le thème de l'escence dont le prix augmenterait énormément (ce qui est tout à fait vrai). Mais beaucoup de « solutions » (bien sur, cela peut se discuter, se débattre) ont été avancées. Par exemple la modulation de la TIPP pour amortir l'augmentation. Ce n'est qu'un exemple de mesure à mettre en oeuvre.</p> <p>Tous vos argumentaires intègrent à un moment donné ou à un autre le thème de la spéculation et surtout de la hausse des taux d'intérêts. Or que nous disent les agences de notation ainsi que la majeure partie des études sérieuses sur le domaine, notamment lors de notre dégradation : Le problème vient de la compétitivité (donc clairement, de la sur-évaluation de l'euro) et donc ipso facto de la balance commerciale en net déficit. La dette, bien qu'énorme, pourrait être frainée si la France dégageait des richesses. Quand un ménage est endetté, il peut s'en sortir si il arrive à gagner plus d'argent. Et montrer aux marchés que l'on peut gagner plus d'argent, que l'on a la maitrise totale de son outil de production (qui intègre bien évidemment la monnaie), ça peut bien entendu les rassurer plutôt que leur faire peur.</p> <p>Imaginons : Je suis un financier, j'explique toute la journée à la France que l'Euro ne pouvant pas être dévaluer, il faut trouver de la compétitivité de manière différente (flexibilisation du marché de l'emploi, baisse des prélèvements sociaux et d'autres mesures). On m'annonce finalement que non seulement des efforts vont être faits pour améliorer la compétitivité structurelle, mais qu'en plus, cerise sur le gateau, on m'annonce en plus que la France récupère la gestion totale de l'outil de production en réintégrant la monnaie, ce qui permettra de revenir à un niveau cohérent de taux de change, et donc qui va relancer aussi un peu la compétitivité .. En tant que financier, pourquoi devrais-je forcément prendre cela comme un problème ? Pourquoi cela ne me donnerait pas plutôt des gages que la France va faire ce qu'il faut pour honorer ses créanciers ?</p> <p>Vous continuez à parler de dette qui exploserait puisque libellé en euros, hypothèse à laquelle de nombreux économistes et financiers ont expliqué à quel point elle était simple à gérer et aussi à quel point elle serait improbable : Vous expliquez vous-mêmes que le fait de sortir de l'euro pourrait tout simplement l'amener à disparaitre. En quelle monnaie devrions nous alors rembourser nos engagements ? Imaginons même que l'euro subsiste, des renégociations de contrats sont tout à fait envisageables avec nos créanciers étrangers.</p> <p>Bref, j'en ai des dizaines et des dizaines à aligner ici, mais je constate que vous ne répondez jamais, ce qui est dommage car cela permettrait d'échanger ainsi que de grandir.</p> <p>C'était ma remarque, deuxièmement j'ai des questions précises : <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> D'où sortez-vous les 14% de chomage ? <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> D'où sortez-vous la récession de 10 points ?</p> <p>En tout cas merci pour cette lecture :-)</p> <p>Cordialement,</p> Le retour au Franc ou l'aggravation de la crise économique 2011-12-25T02:57:06Z https://www.taurillon.org/Le-retour-au-Franc-ou-l-aggravation-de-la-crise-economique,04575#comment12075 2011-12-25T02:57:06Z <p>Si je comprends bien, les consequences des jeux de casino en 2007 et 2008 des banques europeennes, renflouees par l'etat, ont tellement augmente la dette publique que l'on devrait casser l'euro et appauvrir le citoyen ? 1789, cela vous dit-il quelquechose ou faut il developper ?</p> Le retour au Franc ou l'aggravation de la crise économique 2011-11-12T20:07:23Z https://www.taurillon.org/Le-retour-au-Franc-ou-l-aggravation-de-la-crise-economique,04575#comment10421 2011-11-12T20:07:23Z <p>Excellemment imaginé ; Félicitation. Ce scénario est hélas possible. Il peut convenir, après tout, à une partie de la population qui ne comprend pas, ou n'a jamais voulu (où pu comprendre) ce que pouvait apporter le fait d'être ensemble, la force du groupe. Le groupe apporte la force et l'économie des moyens, à condition (de se) d'être conduit avec sagesse et respect, c'est à dire de la part de ceux qui sont en charge des responsabilités pour un moment, de se considérer partie de ce groupe avec simple humilité. Un bon exemple de groupe industriel continental aujourd'hui, celui qui apporte le crédit le plus important à notre république, c'est le consortium EADS-Airbus ; Il a presque fait à lui seul le même poids en crédit positif que notre déficit commercial français de 2010. Une autre entreprise de ce type, par exemple dans l'énergie, et nous remonterions la pente, de notre dette. Tout cela pour dire qu'en effet, non seulement cela ne changerait rien à nos difficultés de nous séparer, mais cela nous ferait perdre la seule chance que nous avons aujourd'hui d'entrer dans ce monde changeant à dimension continentale, du nouveau siècle. Mais il est vrai aussi qu'il n'est pas donné à tous de devenir grand, il faut souvent pour cela savoir faire de la place dans son cœur et dans sa tète, à la dimension d'une espérance réfléchie meilleure. Cela aussi, c'est affaire de volonté et de ténacité, toutes qualités, qui, avec les précédentes, j'en suis persuadé, sont encore largement répandues dans nos sociétés, même si nous subissons tous, beaucoup trop, la corrosion des mauvais exemples. Donc bon courage à tous, retroussons nos manches avec cœur, et le coin de nos lèvres au sourire, et le ciel nous aidera.</p>