Crise de la démocratie ? On ne va pas pleurer Berlusconi et Papandréou, quand même ! - commentaires Crise de la démocratie ? On ne va pas pleurer Berlusconi et Papandréou, quand même ! 2011-11-16T20:03:16Z https://www.taurillon.org/Crise-de-la-democratie-On-ne-va-pas-pleurer-Berlusconi-et-Papandreou,04612#comment11741 2011-11-16T20:03:16Z <p>Evidemment je connais, partage et soutiens l'attachement du Taurillon au rôle du PE, je m'efforçais simplement de soulever une contradiction dans la présentation de certains arguments de l'article.</p> <p>@VXL : oui mais regarde, ce que montre l'article c'est que précisément dans les démocraties parlementaires grecque et italienne ce qui s'est passé c'est que le peuple n'a pas eu loisir de sanctionner, ou pas, son Gouvernement puisque le changement d'exécutif s'est fait sans consultation du peuple, simplement par pressions de chancelleries, négociations de cabinets, répercutants tous deux la pression venue des investisseurs —que je préfère au terme « marchés ».</p> <p>Au final le système parlementaire n'a pas protégé la prérogative du peuple à choisir son gouvernement par l'élection, pas plus que ce que tu pointes comme une limite de la Vème réPublique.</p> Crise de la démocratie ? On ne va pas pleurer Berlusconi et Papandréou, quand même ! 2011-11-16T06:44:33Z https://www.taurillon.org/Crise-de-la-democratie-On-ne-va-pas-pleurer-Berlusconi-et-Papandreou,04612#comment11732 2011-11-16T06:44:33Z <p>Ce qui est intéressant dans cet affaire est que l'on observe des démocraties parlementaires qui fonctionnent où les élus du peuple ont la possibilité de sanctionner un gouvernement qui a échoué. Malheureusement ce type de contrôle est de facto interdit par la pratique de la Ve République issue du régime gaulliste où le Parlement est inféodé au pouvoir exécutif.</p> <p>Les institutions européennes doivent naturellement être améliorées mais le vrai déficit démocratique pour la France réside dans ses propres institutions.</p> Crise de la démocratie ? On ne va pas pleurer Berlusconi et Papandréou, quand même ! 2011-11-15T10:49:56Z https://www.taurillon.org/Crise-de-la-democratie-On-ne-va-pas-pleurer-Berlusconi-et-Papandreou,04612#comment11725 2011-11-15T10:49:56Z <p>@judabricot : Attention aux raccourcis ! L'intérêt de cet article est de montrer que Berlusconi et Papandréou ne sont pas des martyrs de la démocratie. Ce sont deux leaders qui étaient très fortement contestés dans leurs pays et dont la population réclamait le départ.</p> <p>L'intérêt de cet article est de montrer que malheureusement, ce sont les marchés qui ont réussi ce que des mois de manifestations réclamaient. Le Taurillon ne s'en réjouit pas, il ne fait que constater cet état de fait.</p> <p>Le Taurillon est effectivement attaché au rôle du Parlement européen dans une Europe démocratique. Il demande depuis des années que ses pouvoirs soient renforcés pour rapprocher les populations des instances européennes dirigeantes.</p> Crise de la démocratie ? On ne va pas pleurer Berlusconi et Papandréou, quand même ! 2011-11-15T09:46:13Z https://www.taurillon.org/Crise-de-la-democratie-On-ne-va-pas-pleurer-Berlusconi-et-Papandreou,04612#comment11724 2011-11-15T09:46:13Z <p>Drôle de rapport à la démocratie parlementaire dans cet article. Tantôt on dit que Berlusconi n'a pas été élu par le peuple mais par le Parlement, sous-entendu ce n'est pas le summum de la démocratie. Mais d'un autre côté, le départ de Berlusconi ce n'est quand même pas la dictature des marchés, c'est la défiance du Parlement qui est « assez grand pour savoir ce qu'il fait ».</p> <p>De deux choses l'une : soit le Parlement est l'expression démocratique du peuple, auquel cas l'élection de Berlusconi est démocratique et sa légitimité comme chef du Gouvernement est incontestable —tout comme sa sortie du pouvoir. Soit la démocratie parlementaire n'est pas « suffisamment démocratique » à vos yeux. C'est votre droit de le penser.</p> <p>Mais si c'est le cas, je me pose des questions sur la portée de la défense du rôle du Parlement européen dans la construction d'une Europe politique présentée sur le Taurillon.</p>