L’autre Européen - commentaires L'autre Européen 2012-05-04T14:04:10Z https://www.taurillon.org/L-autre-Europeen,04951#comment12733 2012-05-04T14:04:10Z <p>A l'auteur, au sujet de la Merko++ :</p> <p>« Je veux aussi sur le plan européen un changement d'orientation. » F. Hollande, 2 mai 2012</p> <p>Que peut-on comprendre à travers cette déclaration de M Hollande sur le 'changement' politique de la France sur la scène européenne ?</p> <p><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Doit-on y voir la volonté ferme de porter un message politique fort à l'attention des Etats membres qui ont signé le nouveau traité d'Union budgétaire à contre coeur ? M Hollande souhaite-t-il constituer une fronde politique au sein du Conseil de nature à peser en faveur d'une renégociation du texte ?</p> <p><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> par 'changement', peut-on entrevoir une volonté d'inclure dans le noyau franco-allemand des pays qui pèsent, tels que la Pologne en tant que grand Etat membre issu de l'élargissement EU 12 de 2004-07, voire l'Italie - devenue raisonnable - de M Monti ?</p> <p><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> le 'changement' interviendra-t-il à travers un appel au retour de la méthode communautaire avec une mise en application concrète dès les premières réunions du Conseil ? Peut-on imaginer que M Hollande implique la France dans un renforcement de sa coopération avec les institutions européennes, auprès de M Van Rompuy, Mme Ashton et de Mr Barroso et de leurs services ?</p> <p><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> irait-on jusqu'à penser que le 'changement' puisse s'opérer sur le fonds des dossiers avec la mise sur la table ces 5 prochaines années du projet cher à M Jacques Delors d'une future Union sociale européenne ?</p> <p><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Peut-on imaginer que le 'changement' puisse influencer les prises de position des députés PS du PSE au Parlement européen ? Pourrait-on penser que M Hollande encourage ceux-ci à défendre des positions en faveur d'une politisation des grands dossiers européens, ainsi que d'un renforcement des pouvoirs généraux du PE ?</p> <p><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> enfin, l'échéance 2014 avec les élections européennes et les renouvellements des postes clefs à la tête des institutions européennes pourrait-elle insuffler à M Hollande, s'il est élu, l'idée que nos institutions européennes ont un besoin vital d'être dirigées par des personnalités qui pèsent et qui ont une vision européenne clairvoyante pour l'avenir de l'UE et ses citoyens ?</p> <p>Il ne me semble pas que le 'changement' puisse s'opérer à travers l'établissement d'un Merkolland, pauvre erzatz d'une Merkozy si critiquée, mais bien à travers une volonté affirmée par le futur Président, très tôt au cours du quinquennat, de préférer une autre politique auprès et au sein des institutions européennes, un autre positionnement politique des députés socialistes français au Parlement européen, insuffler une vision novatrice du rôle de la France au sein de la construction européenne : ne plus imposer la volonté - puissante - de quelque minorité d'Etats sur la grande majorité, mais chercher sans relache des positions de compromis en créant de nouvelles alliances politiques au-delà du seul couple historique franco-allemand.</p> <p>Les prochains conseils européens nous apporteront sans nul doute quelques éléments de réponse en cas de victoire du candidat Hollande le 6 mai prochain.</p>