Pour la « démocratie européenne » - commentaires Pour la « démocratie européenne » 2012-05-23T08:27:53Z https://www.taurillon.org/Pour-la-democratie-europeenne,04972#comment13317 2012-05-23T08:27:53Z <p>Si la BEI est tout cela, alors Lady Ashton est commandante des forces armées européennes. La BEI, ce sont des montants pour le moins limités et des modalités de financement particulières, ça ne vous a pas échappé.</p> <p>Et quand bien même la BEI, la PAC, et les fonds structurels étaient ce que vous dites, alors je ne comprends pas pourquoi l'Euro est en crise depuis fin 2009 alors que notre endettement n'est pas plus fort que celui des Etats-Unis ou du Japon. Si la BEI était une solution miracle, nous n'en serions pas là.</p> Pour la « démocratie européenne » 2012-05-22T21:57:45Z https://www.taurillon.org/Pour-la-democratie-europeenne,04972#comment13314 2012-05-22T21:57:45Z <p><i>« Tout le débat que nous avons eu sur le fédéralisme budgétaire a montré qu'il n'est pas une fédération sur Terre et plus généralement une zone ménataire dépourvue de transferts financiers sous la forme de politiques sociales ou politiques de l'emploi (théorie des zones monétaires optimales) : médicair, assurance chômage allemande, politiques sociales canadiennes, etc. »</i> Et bien la BEI c'est cela : un transfert financier, une politique d'emploi.</p> <p>Sans parler des subventions, avec la PAC par exemple.</p> Pour la « démocratie européenne » 2012-05-22T12:11:48Z https://www.taurillon.org/Pour-la-democratie-europeenne,04972#comment13312 2012-05-22T12:11:48Z <p>De la BEI ? Vous voulez dire de la BCE, non ?</p> <p>La BEI, c'est que c'est un peu comme Oseo, la Banque mondiale ou la Caisse des Dépôts. C'est bien, mais ça ne casse pas trois pattes à un canard.</p> Pour la « démocratie européenne » 2012-05-21T22:03:50Z https://www.taurillon.org/Pour-la-democratie-europeenne,04972#comment13309 2012-05-21T22:03:50Z <p>Que faites-vous de la BEI dans ce cas-là ?</p> Pour la « démocratie européenne » 2012-05-21T18:41:36Z https://www.taurillon.org/Pour-la-democratie-europeenne,04972#comment13305 2012-05-21T18:41:36Z <p>Sauf erreur de ma part, contrairement à ce que vous supposez, le fédéralisme est fortement évolutif partout où il trouve à s'appliquer. Sauf peut-être en Suisse où tout prend beaucoup de temps.</p> <p>Un seul indicateur : la part du budget fédéral sur le PIB / dans le total des dépenses publiques et son évolution. Vous verrez qu'elle augmente fortement dans certaines fédérations, diminue ailleurs. Il n'y a pas de règle et des constitutions qui peuvent paraîtres rigides et stables sur la durée font l'objet d'adaptations et d'interprétations différentes à travers les décennies, ce qui bouleversent l'organisation effective de la fédération sans pour autant qu'on juge utile de réformer la constitution. Canada : 1961 : 52,7 % pour le Fédéral / 47,3 % pour les provinces, après transferts 1999 : 39,2 % pour le Fédéral / 60,8 % pour les provinces, après transferts.</p> <p>Votre principale erreur est de considérer que le social et l'emploi doivent rester une compétence étatique. Tout le débat que nous avons eu sur le fédéralisme budgétaire a montré qu'il n'est pas une fédération sur Terre et plus généralement une zone ménataire dépourvue de transferts financiers sous la forme de politiques sociales ou politiques de l'emploi (théorie des zones monétaires optimales) : médicair, assurance chômage allemande, politiques sociales canadiennes, etc. Les politiques sociales sont le meilleur stabilisateur économique. Il n'y en a pas beaucoup d'autres...</p> Pour la « démocratie européenne » 2012-05-21T14:39:17Z https://www.taurillon.org/Pour-la-democratie-europeenne,04972#comment13302 2012-05-21T14:39:17Z <p>Je vous l'accorde volontiers.</p> <p>Néanmoins, il me semble plus que nécessaire que de délimiter les compétences (comme en Suisse et au Canada). De toute façon, sans cela, les européens adhèreront difficilement (ou par nécessite) au projet fédéraliste. Car si nous le faisons pas, cela signifie que, potentiellement, l'État européen pourrait s'occuper de tout. Or il me semble nécessaire de préserver la liberté des européens et de maintenir une diversité des solutions en Europe, avec des régions abordant différemment les défis de demain.</p> <p>Donc, en substance, je serai pour que l'alternance se produise dans les régions en Europe, mais que le cadre fédéral reste léger et stable. Qu'il soit protecteur plutôt qu'innovant.</p> Pour la « démocratie européenne » 2012-05-21T13:50:13Z https://www.taurillon.org/Pour-la-democratie-europeenne,04972#comment13299 2012-05-21T13:50:13Z <p>@Chambolle</p> <p>Vous avez une vision claire pour l'UE, je vous l'accorde. Mais la démocratie, c'est permettre à plusieurs visions concurrentes de s'exprimer dans un cadre commun, et non pas faire le choix définitif d'une vision contre tous les autres. C'est permettre à un président de faire l'Obamacare et au suivant de supprimer le Département fédéral en charge de l'éducation.</p> <p>Plus le corset constitutionnel sera rigide, moins votre Europe démocratique aura de chance de survivre à l'alternance.</p> Pour la « démocratie européenne » 2012-05-21T06:40:40Z https://www.taurillon.org/Pour-la-democratie-europeenne,04972#comment13294 2012-05-21T06:40:40Z <p><i>« Avec la crise financière, économique, sociale et politique de l'eurozone, nous sommes entrés dans une phase politique qui présente une caractéristique tout à fait nouvelle : la nécessité de contrôler, au niveau européen, les bilans nationaux et, par conséquent, les dépenses publiques nationales. »</i> Mais que faites-vous donc du principe de subsidiarité ?</p> <p>À mon sens le déficit démocratique de l'UE a plusieurs sources : <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> le manque de politiciens fédéralistes (on ne peut pas envisager de construire une Europe fédérale avec des pays menés par des intergouvernementalistes), <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> la politique actuelle de l'UE et sa tendance (invasive, centralisatrice, uniformisatrice) qui nuit au projet fédéraliste parce que le citoyen a tendance à croire qu'une Fédération européenne serait une Union européenne encore plus puissante, encore plus invasive, encore plus centralisée, encore plus uniformisatrice (qui gomme donc les différences).</p> <p>Donc, si nous voulons avancer vers plus de fédéralismes, il nous faut : <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> définir la Fédération européenne que nous voulons (quelles compétences ? quelles composantes ? Fédération des actuels État ou Europe des régions ?), donc formuler clairement le projet fédéraliste, quelle fédération voulons-nous ? <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> faire le ménage de ce que nous voulons garder et approfondir de l'UE (Parlement européen, Eurokorps, BCE, euro, etc.) et de ce que nous ne voulons pas (la Commission, le principe de subsidiarité non-respecté, la centralisation à Bruxelles, l'hégémonie de quelques langues nationales, etc.).</p> <p>Parce que là c'est comme si on n'osait pas dire ce qui cloche avec l'UE et qu'on n'osait pas porter un projet audacieux</p>