Elections européennes de 2014 : comment améliorer la légitimité démocratique ? - commentaires Elections européennes de 2014 : comment améliorer la légitimité démocratique ? 2013-05-31T06:34:38Z https://www.taurillon.org/Elections-europeennes-de-2014-comment-ameliorer-la-legitimite,05349#comment16723 2013-05-31T06:34:38Z <p>Salut, Certes ce thème est moins accessible qu'on ne pourrait le penser, et votre approche en permet une meilleure compréhension. Quoiqu'il arrive, je compte repasser vous voir très bientôt. Et si vous souhaitez visiter mon site Internet, n'hésitez pas. Continuez !</p> Elections européennes de 2014 : comment améliorer la légitimité démocratique ? 2012-12-06T15:04:36Z https://www.taurillon.org/Elections-europeennes-de-2014-comment-ameliorer-la-legitimite,05349#comment15598 2012-12-06T15:04:36Z <p>Seulement les partis pan-Européens et trans-nationaux comme la Parti Fédéraliste Européen (<a href="http://www.lesfederalistes.eu/" class="spip_url spip_out" rel='nofollow external'>http://www.lesfederalistes.eu/</a>) peuvent vraiment améliorer la légitimité du Parlement et Commission Européen. Les partis nationaux existants ont failli.</p> Elections européennes de 2014 : comment améliorer la légitimité démocratique ? 2012-12-06T14:57:55Z https://www.taurillon.org/Elections-europeennes-de-2014-comment-ameliorer-la-legitimite,05349#comment15597 2012-12-06T14:57:55Z <p>J'ai beaucoup de respect pour Madame Sylvie Guillaume, tant vis à vis de sa stature de député européen que vis-à-vis du combat qu'elle mène au quotidien. Mais force est de constater que les propositions faites ne sont que des rustines, dont l'efficacité me semble plus que douteuse. <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Le remplacement des listes inter-régionales par des listes nationales n'apporte aucune garantie démocratique supplémentaire. Bien au contraire, le risque est alors de voir alors se développer des listes majoritairement composées de Parisiens ; certaines régions devenant de facto seront dépourvues de tout représentant. Place à des députés européens encore plus éloignés et inaccessibles qu'ils ne sont déjà. Non, la représentativité proportionnée, répartie sur l'ensemble du territoire a du bon. Encore faut-il en être conscient.</p> <p><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Il en est de même pour des listes transnationales. Le risque est alors de voir les députés européens ne plus défendre que la parole dictée par leur partie. Finie la représentativité locale. Finie la légitimité démocratique : les députés européens deviendront ne deviendront plus que des marionnettes, chargées de porter la parole de leur parti. Et non celle des citoyens.</p> <p>Dans les deux cas, l'autre risque de voir l'ensemble des députés européens s'exiler à Bruxelles, loin, bien loin des préoccupations et des enjeux locaux ; bien loin de l'image que se fait du peuple de l'UE. Place à des députés européens déconnectés de toute réalité sociale. Vous me direz que c'est déjà le cas pour la plupart. Ce n'est pas faux. Mais entre nous, je n'y vois que du mal. Les frontières de l'Europe ne s'arrêtent pas à Bruxelles.</p> <p>Il semblerait donc que Madame Sylvie Guillaume confonde légitimité démocratique et légitimité partisane. Ses propositions, bien loin de mettre fin à la technocratie européenne, ne font au contraire que l'appuyer. Des députés européens déconnectés, 100% partisans, exilés à Bruxelles... Voilà ce qu'elle nous propose.</p> <p>Par ailleurs, en tant qu'élue socialiste, je m'étonne de voir qu'aucune mention n'a été faite à une gangrène majeure de notre système actuel : le cumul des mandats... La charge de député européen ne mérite-t-elle donc aucun égard ? Ne serait-elle qu'une charge annexe ? Idéaliste, je tends à croire que le fait d'être député européen mérite qu'on s'y consacre pleinement. Je sais que d'aucuns parlementaires justifient ce cumul par la nécessité de garder une empreinte locale. Pour autant, doit-on leur rappeler que leur mandat de député européen comporte des plages spécifiquement prévues à la visite des régions qu'ils sont représenter ? On vire à l'hypocrisie.</p> <p>Que les députés européens se consacrent aux devoirs qui sont les leurs. Qu'on mette fin au cumul des mandats. Qu'ils se rapprochent davantage des citoyens, au lieu de vouloir systématiquement s'en éloigner (par pure paresse et fainéantise). Qu'ils s'investissent dans des projets locaux. C'est ainsi que l'on améliorera la légitimité démocratique, dans l'attente d'une réforme plus profonde.</p>