GAME OVER pour l’UE ? - commentaires GAME OVER pour l'UE ? 2013-02-04T14:12:37Z https://www.taurillon.org/GAME-OVER-pour-l-UE,05482#comment15883 2013-02-04T14:12:37Z <p>Merci pour cet article très intéressant !</p> <p>La Commission a bougé en 2012 sur le sujet et le <a href="http://europa.eu/rapid/press-release_IP-13-13_fr.htm" class="spip_out" rel='nofollow external'>Centre européen de lutte contre la cyber-criminalité</a> a ouvert fin janvier. C'est une structure qui est intégrée juridiquement à Europol, mais qui est dotée d'équipes, d'une direction et d'un budget spécifique. Ses locaux se trouvent dans le bâtiment qui accueille déjà Europol, à La Haye aux Pays-Bas. Ce centre est sous l'autorité de Cecila Malmström (affaires intérieures).</p> <p>C'est Troels Oerting qui a été nommé directeur du centre, en plus de sa fonction de directeur des opérations au sein d'Europol ; c'est un danois, qui a été chef des opérations des services secrets danois, puis en mission à l'OTAN et à Interpol, avant de rejoindre Europol.</p> <p>3 principaux domaines de lutte qui préoccupent le plus la Commission européenne (<a href="http://www.zdnet.fr/actualites/un-centre-europeen-de-lutte-contre-la-cybercriminalite-operationnel-en-janvier-2013-39770141.htm" class="spip_out" rel='nofollow external'>source</a> :</p> <p> * les vols de données bancaires et de cartes de crédit (documentaire de canal + sur le sujet, « French Connections : au coeur des nouvelles mafias »)</p> <p> * l'exploitation sexuelle en ligne des enfants et la pédophilie ; * le piratage des profils sur les réseaux sociaux et toutes les formes de cyberattaques contre les systèmes d'information critiques de l'Union européenne.</p> <p>Concrètement, 2 domaines d'action précis :</p> <p> * un centre de fusion des informations au niveau européen ; * un soutien direct aux enquêtes opérationnelles et scientifiques menées par les polices des Etats membres ; Le budget</p> <p> * d'abord 3,6 millions pour la phase de mise en place (année 2013) * puis entre 7 millions d'euros (lors de charge de travail réduite) * et 44 millions d'euros (charge lourde), selon l'étude de faisabilité. Le personnel * d'abord 7 personnes pour la phase de mise en place des capacités opérationnelles (jusqu'à décembre 2013), * puis entre 32 (lors de charge de travail réduite) et 251 (charge lourde).</p> <p>Des discussions sont en cours au sein d'Interpol pour créer un centre mondial de lutte contre la cybercriminalité, et le centre européen serait en fait l'interface de cette coopération internationale pour l'Europe.</p>