L’Europe à la croisée des chemins - commentaires L'Europe à la croisée des chemins 2013-02-02T17:37:46Z https://www.taurillon.org/L-Europe-a-la-croisee-des-chemins,05504#comment15879 2013-02-02T17:37:46Z <p>@christainPascal : Mais l'Europe ne se fait pas dans le dos des peuples. Il ne faut pas croire que le peuple ne s'exprime que par référendum. D'ailleurs nous ne sommes pas un peuple mais des citoyens.</p> <p>Nous sommes en démocratie dans l'Union comme dans chaque Etat membre. Les décisions sont prises par des dirigeants élus, c'est cela la démocratie représentative. Cela ne veut pas dire que tout fonctionne parfaitement, c'est pour cela que nous demandons de renforcer la démocratie européenne en élargissant les pouvoirs du PE et en votant directement pour le pdt de la Commission. Il faut aussi développer la démocratie participative, c'est pour cela que les citoyens européens ont maintenant la possibilité de mettre en place des initiatives citoyennes.</p> <p>Maintenant vous êtes sans doute anarchiste et contre toute démocratie représentative.</p> L'Europe à la croisée des chemins 2013-02-02T15:03:49Z https://www.taurillon.org/L-Europe-a-la-croisee-des-chemins,05504#comment15878 2013-02-02T15:03:49Z <p>Pourquoi l'Allemagne ne veut pas rembourser la dette greque ? Parce que ce n'est pas son intérêt. Ca c'est du réel bien d'aujourd'hui. Les nations existent. Alors on peut imposer une vision commune aux peuples européens sans tenir compte de leur avis, sans referundum. Ca ne sera pas la premiere fois. On l'a fait par les armes a certaines epoques, on peut le faire aujourd'hui avec le libre-echange, la competitivité, une monnaie Unique, puis la dette, et sous pretexte de cette dette dire ensuite que le budget doit etre piloté par Bruxelles. Cela s'apparente a une forme d'imperialisme. Ce n'est pas ma vision de l'Europe. Revenir a des provinces, aux duchés de Bretagne et de Bourgogne, et a la Champagne ca nous ramenerait pas mal en arrière. Alors pourquoi ne parler de la Lotharingie... Plutot que de l'Alsace Lorraine ?</p> L'Europe à la croisée des chemins 2013-02-01T19:37:49Z https://www.taurillon.org/L-Europe-a-la-croisee-des-chemins,05504#comment15875 2013-02-01T19:37:49Z <p>@christainpascal : vous plaquez une vision du 19e siècle sur l'Europe d'aujourd'hui... Si je suis votre propos, il est illusoire de vouloir continuer à faire la France alors qu'il y a aussi une identité Bretonne, corse, alsacienne, chtimi, de l'Aunis, de la Saintonge, de La Rochelle ou de Rochefort... L'humain a des identités multiples. S'il peut-être à la fois, Rochelais, de l'Aunis, Charentais, du Poitou-Charentes et Français, pourquoi ne pourrait-il pas être Européen également ? Vous fixez arbitrairement une frontière établie autour d'un concept politique créé au 18e siècle... la France existait avant la Nation française, tout comme toutes les identités culturelles dont je parlais plus haut. Demandez à un Chinois la différence entre un Allemand et un Français s'il a toujours vécu en Chine... il sera bien embêté ;-)</p> L'Europe à la croisée des chemins 2013-02-01T14:44:32Z https://www.taurillon.org/L-Europe-a-la-croisee-des-chemins,05504#comment15871 2013-02-01T14:44:32Z <p>Est-ce que si cette Europe là va mal, cela veut dire qu'il faut aller encore plus loin dans la même direction ?</p> <p>Je pense que non !</p> <p>Si l'Europe va mal, il me semble que c'est d'abord parce qu'elle s'est faite sans les peuples qui la constituent, elle s'est faite selon la méthode Monnet, de cabinet en commission, elle s'est faite par des traités entre dirigeants, sans que ce soit la volonté des peuples que de se fondre ensemble dans un melting-pot européen. Comme si les allemands étaient des européens exactement comme les autres, comme si les Italiens étaient des européens exactement comme les autres, comme si ce qui fait d'un Allemand qu'il est allemand, ou d'un Italien qu'il est Italien, était une tare de jeunesse, qui lui passera quand il sera grand, quand il sera européen.</p> <p>Non, Il y a une identité Allemande, une identité Britanique, une identité Francaise, qui font d'un Britanique autre chose et plus qu'un Européen habitant outre-Manche, d'un Allemand autre chose et plus qu'un européen habitant outre-Rhin.</p> <p>Et quand on veut effacer ces identités nationales, constitutives de nos peuples, il arrive un moment où les réalités nous rattrapent : Pourquoi l'Allemagne ne veut pas d'EuroBonds lorsque la Grève va mal ? parce que ce n'est pas l'intérêt de l'Allemagne et ce n'est pas l'intérêts des Allemands. Ce qui est légitime.</p> <p>Non l'Union Politique en Europe ne peut pas se faire (en tout cas pas avant longtemps) sur une base Fédérale. Il faut s'appuyer sur les identités nationales, seules réalités aujourd'hui constitutives de l'Europe.</p>