Big brother is watching Europe - commentaires Big brother is watching Europe 2013-07-02T17:14:32Z https://www.taurillon.org/Big-brother-is-watching-Europe,05857#comment18224 2013-07-02T17:14:32Z <p>Comme si les dirigeants européens n'étaient pas au courant des activités d'espionnage menées sur le Vieux Continent par les services américains...</p> <p>Ca remue un tout petit peu, tout simplement parce que l'info a été jetée en place publique.</p> <p>Bref, cette affaire apporte une nouvelle preuve quant au fait que le continent européen n'est plus qu'un pauvre petit vassal des Etats-Unis et de leurs intérêts.</p> Big brother is watching Europe 2013-07-02T10:19:42Z https://www.taurillon.org/Big-brother-is-watching-Europe,05857#comment18220 2013-07-02T10:19:42Z <p>Je crois que le titre est mal choisi. En effet, Orwell dresse un tableau de la société stalinienne où tout est surveillé, où Big Brother est obligé de regarder en permanence ce qui se passe. D'ailleurs, les ressortissants de l'ancien bloc de l'Ouest étaient accablés par la surveillance dont ils étaient l'objet à chaque instant dès qu'ils traversaient le rideau de fer. Le manque de liberté était asphyxiant et diverses activités propres aux régimes totalitaires tels que le culte de la personnalité étaient nécessaires pour maintenir le pouvoir en place.</p> <p>De nos jours, on n'a plus besoin de surveiller. A travers Internet, les réseaux sociaux et les moteurs de recherche, on n'a plus besoin de « regarder », de surveiller en permanence, puisqu'on peut savoir à n'importe quel moment ce que quelqu'un a fait en tel lieu et à tel moment. Ce n'est pas le cas dans 1984, où tout se fonde sur la surveillance permanente et sur la dénonciation. Plus besoin de ces chimères, au temps où la société peut se permettre d'avoir une apparence démocratique et un goût « totalitaire », où la liberté, faute d'être réelle, est réellement illusoire, où ne règne plus que le sentiment de liberté. Internet permet une marge de liberté très large, c'est pourquoi ce système est tant redouté dans les dictatures comme la Chine ou la Corée du Nord. Mais la médaille a son revers, qui peut facilement avoir le dessus, lorsque les citoyens ne sont pas assez avertis.</p> <p>Quant à un accord avec les Etats-Unis sur la protection des données, il faut exiger, comme condition sine qua non à sa signature, que les réseaux sociaux, les moteurs de recherche, et autres plateformes du ciber-espace basés aux Etats-Unis soient soumis au(x) droit(s) européen(s) lorsqu'ils opèrent sur le territoire de l'Union. Il faut aussi prévoir des sanctions en cas de transgression du traité, qu'elles soient appliquées par un des signataires de l'accord ou qu'elles soient appliquées par les Nations Unies.</p>