Les nationalismes, source de l'implosion de la Yougoslavie - commentaires Les nationalismes, source de l'implosion de la Yougoslavie 2013-10-30T10:04:52Z https://www.taurillon.org/Les-nationalismes-source-de-l-implosion-de-la-Yougoslavie,06083#comment18718 2013-10-30T10:04:52Z <p>@ Geoffrey Lopes</p> <p>Puisque vous m'accusez de commettre des erreurs dans cet article je ne peux m'empêcher de répondre à vos accusation.</p> <p>Le pic du trafic d'arme entre la Croatie et la Hongrie notamment a lieu en 1991 et 1992 ( article : Trafics d'armes dans les guerres de l'ancienne Yougoslavie : des Européens dans la ligne de mire Par Blaž Zgaga lundi 16 janvier 2012 ) et c'est la révélation de ce trafic plutôt que sa quantité qui est l'une des causes majeures de l'intervention serbe comme l'appuie l'interview de Stipe Mesic de 1995.</p> <p>Vous rendez-vous compte de l'absurdité de vos propos quand vous écrivez rien n'est jamais « politiquement rentable » dans une dictature… Bien sur que si il y a des choses politiquement rentables, même en dictature. Un dictateur comme tout autre homme politique cherche deux choses, la légitimation de son pouvoir et la conservation de celui-ci. Dès lors une action de sa part est politiquement rentable quand elle permet d'atteindre ses deux buts. Croire que les dictateurs ne cherchent pas la rentabilité politique c'est imputer qu'ils sont des êtres irrationnels ce qui est une absurdité.</p> <p>Le propos de l'article n'est pas tant de dire que les nationalismes en eux même sont la source de l'implosion mais bien que c'est l'instrumentalisation de ceux-ci par les hommes politiques post-communistes qui est la source de l'implosion de la Yougoslavie.</p> <p>Avant d'attaquer un article sur le fond vous devriez vous documentez je vous conseille ce documentaire de 1995 sur les dessous des conflits en Ex-Yougoslavie, peut-être aurez-vous une vision plus claire des rôles des personnages et des institutions. Je rajoute un livre sur lequel je me suis appuyé pour écrire cet article.</p> <p><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> The death of Yougoslavia 1995 : Disponible sur youtube <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> RAMET Sabrina, The Three Yugoslavias : State-building and Legitimation, 1918-2005, Indiana University Press, 2006 .</p> <p>A bon entendeur...</p> Les nationalismes, source de l'implosion de la Yougoslavie 2013-10-29T01:18:34Z https://www.taurillon.org/Les-nationalismes-source-de-l-implosion-de-la-Yougoslavie,06083#comment18707 2013-10-29T01:18:34Z <p>Je ne peux pas m'empêcher de bondir en lisant cet article or de propos et non avenu. Outre le fait qu'il soit brouillon et difficilement intelligible, il est truffé d'erreurs historiques graves, de contre sens notables et de raccourcis invraisemblables. Le rôle attribué aux personnages cités et aux institutions (États ou groupes d'États) n'existe pas, l'histoire du conflit raconté dans l'article est totalement faux (ce n'est pas en apprenant que Tudjman fait de la contrebande que Milosevic déclenche la guerre [d'autant qu'en 1991, il n'y a encore que très peu de contrebande...], ce n'est certainement pas en déclarant leur indépendance que les Slovène « règlent » leur guerre avec la Yougoslavie, évidemment que Tito y est pour beaucoup dans la dislocation de la Yougoslavie puisque c'est lui qui a construit ce pays et Milan Kucan, premier président de la Slovénie, était justement le seul chef d'état de la région qui n'était pas nationaliste)… Le choix des mots est incompréhensible… Il n'y a pas de « conflit national », ni de « outsiders politiques » et rien n'est jamais « politiquement rentable » dans une dictature… On ne comprend rien dans cet article : ni le déclanchement du conflit, ni l'histoire des enclaves serbes en Croatie, ni l'intervention soudaine des occidentaux, encore moins ce que vient faire le mot Oustachi… L'objet de l'article, les nationalismes, qui sont en effet la première source de l'implosion de la fédération, reste inexpliqué dans ces lignes qui n'en dressent aucune définition, aucune histoire et aucune transformation…</p> <p>Il faut vraiment faire attention lorsqu'on parle de sujets aussi douloureux et éviter de raviver des tensions qui ne sont pas encore éteintes en se proposant de développer un sujet que l'on méconnaît. A bon entendeur…</p>