Les Jeunes Européens Fédéralistes témoignent de leur soutien aux manifestations pro-UE en Ukraine - commentaires Les Jeunes Européens Fédéralistes témoignent de leur soutien aux manifestations pro-UE en Ukraine 2013-12-17T22:45:36Z https://www.taurillon.org/les-jeunes-europeens-federalistes-temoignent-de-leur-soutien-aux#comment19005 2013-12-17T22:45:36Z <p>@ Ferghane Azihari,</p> <p>Je ne sais pas, je ne suis pas idéologue du fédéralisme européen, et encore moins du nationalisme. Mon impression, c'est que la participation des nationalistes ukrainiens aux manifestations européennes est plus le fruit d'une haine anti-russe particulièrement vive plutôt qu'une adhésion sincère à l'idée européenne. Autre chose qui me met mal à l'aise avec ces mobilisations, c'est la participation de personnalités politiques américaines et allemandes, qui ne voient apparemment aucun problème à s'ingérer dans les affaires internes d'un pays souverain et indépendant...</p> Les Jeunes Européens Fédéralistes témoignent de leur soutien aux manifestations pro-UE en Ukraine 2013-12-09T18:16:16Z https://www.taurillon.org/les-jeunes-europeens-federalistes-temoignent-de-leur-soutien-aux#comment18957 2013-12-09T18:16:16Z <p>@ Thomas.</p> <p>Si ce que vous dites est avéré, c'est en effet inquiétant. Mais j'ai tendance à penser que « nationalisme » et « pro-européen » restent assez oxymoroniques...pas vous ?</p> Les Jeunes Européens Fédéralistes témoignent de leur soutien aux manifestations pro-UE en Ukraine 2013-12-08T17:12:48Z https://www.taurillon.org/les-jeunes-europeens-federalistes-temoignent-de-leur-soutien-aux#comment18948 2013-12-08T17:12:48Z <p>D'après plusieurs sources, le mouvement pro-européen serait en train d'être phagocyté par le parti d'extrême-droite nationaliste, Svoboda, dont le nom et le symbole faisaient encore, il y a quelques années, ouvertement référence au nazisme et en particulier à la tristement célèbre division SS « Das Reich » et qui continue de brandir des portraits de collabos ukrainiens et de s'en prendre à des personnalités ukrainiennes (comme la chanteuse Gaïtana, qui avait été décrite comme une « négresse ») et étrangères (comme Poutine, accusé d'être à la tête de la « mafia judéo-russe qui contrôle le Kremlin »). L'évolution de la situation ne vous inquiète t-elle pas ?</p>