Les élections européennes de 2014 : vrai espoir de démocratie ou crainte face aux nationalistes ? - commentaires Les élections européennes de 2014 : vrai espoir de démocratie ou crainte face aux nationalistes ? 2013-12-28T07:26:20Z https://www.taurillon.org/les-elections-europeennes-de-2014-vrai-espoir-de-democratie-ou-crainte#comment19091 2013-12-28T07:26:20Z <p>J'espère que le seconde partie de l'article a levé une partie des malentendus ou des incompréhensions que je découvre dans les commentaires de Emmanuel Lunda et d'Aurélien Brouillet. C'est sur le socle d'un combat pour une Europe Fédérale que mon analyse est construite. Décrire des menaces périlleuses pour la démocratie que font peser les néo-nationalismes sur le Parlement européen et le fonctionnement de l'Union n'est pas cautionner l'inter-gouvernementalisme comme système. Ou alors il faut m'expliquer la logique ...D'autre part mon espoir de voir naître une expression profondément progressiste au sein du fédéralisme européen est bien convergente avec un refus du libéralisme économique qui domine les politiques en Europe. Se référer à la seule Europe fédérale sans des contenus économiques et sociaux, vielle antienne, ne permettra pas de créer l'adhésion populaire en faveur de l'union politique de l'Europe. L'enjeu urgent est à mon avis de dresser quelques digues face aux dérives réactionnaires qui enflent.</p> Les élections européennes de 2014 : vrai espoir de démocratie ou crainte face aux nationalistes ? 2013-12-27T02:51:01Z https://www.taurillon.org/les-elections-europeennes-de-2014-vrai-espoir-de-democratie-ou-crainte#comment19082 2013-12-27T02:51:01Z <p>Mais pourquoi au juste vouloir détruire ce qu'il reste des États-nations ? L'Europe démocratique est un oxymore, car on trouve au minimum 28 'demos', sans compter les états divisés comme la Belgique. Chacun parle sa langue, transmet sa culture, agit selon sa manière d'appréhender le monde, tout cela issu des temps immémoriaux, choses bien méprisées par une Europe moderne de la « convergence » et de « l'intégration » et bourrée d'orgueil.</p> <p>IN FINE, qui prend la décision finale parmi ces 28 demos, sans compter les roms, les israélites et les communautés immigrées ? Les professionnels de l'Europe ? Les latins, les germains ou les anglais, selon le rapport de forces ? Les religieux juifs, via le marxisme culturel ?</p> <p>Quelque soit la réponse, il vous faudra aliéner les peuples par la subvention, par l'argent, par le divertissement, par la violence étatique et surtout juridique, à coup de directives et de décisions de la CJUE... tout standardiser, pour que tout le monde rentre dans le rang, que tout soit bien contrôlable d'en haut...</p> <p>...mais cette aliénation commence au Parlement ! 500 cabines de traduction pour 1 milliard de budget, les nations mélangées, pour qu'on se croie égaux en tous points ! Résultat, on les voit soutenir la théorie qui pousse l'anti-racisme jusqu'à uniformiser les Auvergnats et les Roms, l'anti-sexisme qui va jusqu'à uniformiser les hommes et les femmes... et qui se trouve contredite au quotidien par l'expérience.</p> <p>Le Parlement européen est une mystification. Aucune institution élue n'est plus coupée du monde qu'elle. Spontanément rien ne fait lien dans l'Assemblée, ni la langue ni les principes sans parler de vision de l'avenir ; c'est donc et ce sera toujours le paravent de multiples combines pour les saxons, les marxistes et les chéquards. La transparence ? Mais c'est justement en son nom qu'on agrandit cette machine aux intrigues !</p> <p>Nous ne voulons pas être domestiqués, apprivoisés par une Europe qui ne sera jamais unie que dans l'aliénation. Bruxelles s'amuse à faire de nous des hommes déracinés, et il faudrait qu'on se débarrasse du libéralisme pour réclamer plus larvesquement à nos maîtres les commissaires et les eurodéputés quoi penser, quoi manger, quoi entreprendre ? où étudier, où travailler, où vivre ? mais de quel droit ? pourquoi eux et pas quelque unité plus proche de nous ?</p> <p>Il est temps de faire tomber de leur piédestal tous ceux qui rejettent leur nation par snobisme et feignent ou ignorent les conséquences catastrophiques de ce pari de Pascal !</p> Les élections européennes de 2014 : vrai espoir de démocratie ou crainte face aux nationalistes ? 2013-12-21T16:47:26Z https://www.taurillon.org/les-elections-europeennes-de-2014-vrai-espoir-de-democratie-ou-crainte#comment19046 2013-12-21T16:47:26Z <p>j'ai du mal à comprendre votre propos, nous sommes loin d'adhérer au fonctionnement de l'UE actuel. Je vous conseille de lire les articles de ce site. Nous critiquons l'intergouvernementalisme actuel de l'UE et nous battons pour une Europe fédérale, démocratique et transparente au service des citoyens. Cela passe par une implication au parlement européen de la part des députés européens, objet de cet article.</p> Les élections européennes de 2014 : vrai espoir de démocratie ou crainte face aux nationalistes ? 2013-12-21T15:23:06Z https://www.taurillon.org/les-elections-europeennes-de-2014-vrai-espoir-de-democratie-ou-crainte#comment19043 2013-12-21T15:23:06Z <p>pas du tout d'accord avec votre vision parfaite du fonctionnement de l'union européenne (beaucoup trop libérale) ... c'est en soi une raison suffisante pour avoir envie de la changer ...</p>