La constitution des listes pour les Européennes, un signal désastreux des partis aux électeurs ! - commentaires La constitution des listes pour les Européennes, un signal désastreux des partis aux électeurs ! 2013-12-21T11:36:39Z https://www.taurillon.org/la-constitution-des-listes-pour-les-europeennes-un-signal-desastreux-des#comment19040 2013-12-21T11:36:39Z <p>Pour parodier un titre de Michéa, des candidatures par défaut fabriqueront « une Europe du moindre mal », ou du moindre bien. Alors même que les normes d'origine européenne représentent, selon des estimations diverses, entre 25 et 60% des normes françaises. Aucun parti ne saute aujourd'hui sur sa chaise comme un cabri. C'est une litote. Les partis auraient plutôt tendance à jouer la carte de la chaise se vide. C'est pourtant une responsabilité tout autant qu'une opportunité. A fortiori parce que l'Europe, peut aussi rimer avec identité et progrès. <a href="http://nicolasbelot.blogspot.fr/2013/12/leurope-identite-et-progres_19.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://nicolasbelot.blogspot.fr/2013/12/leurope-identite-et-progres_19.html</a></p> La constitution des listes pour les Européennes, un signal désastreux des partis aux électeurs ! 2013-12-20T11:05:28Z https://www.taurillon.org/la-constitution-des-listes-pour-les-europeennes-un-signal-desastreux-des#comment19038 2013-12-20T11:05:28Z <p>Je ne suis pas complètement d'accord notamment sur l'impact possible sur la campagne. Ecoutons ce qu'a dit Henri Weber lors du dernier colloque organisé par le PS sur « faire face à la montée des populismes en Europe » : <a href="http://dai.ly/x18ljvn" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://dai.ly/x18ljvn</a></p> <p>« Et, il n'y a aucune ambiguité, Martin Schulz, il est le candidat du PSE[...] défendra dans une campagne continentale le programme que le Parti des Socialistes Européens va adopter en février à son Congrès [28 fév-1er mars à Rome] »</p> <p>Bref, je reste encore très optimiste pour la suite. D'ailleurs, nous sommes en train de nous organiser pour compléter la campagne de porte-à-porte fait pour les Municipales avec une autre pour les Européennes. Comme quoi, il ne faut pas désespérer...</p> La constitution des listes pour les Européennes, un signal désastreux des partis aux électeurs ! 2013-12-20T05:24:30Z https://www.taurillon.org/la-constitution-des-listes-pour-les-europeennes-un-signal-desastreux-des#comment19032 2013-12-20T05:24:30Z <p>Bien d'accord avec le contenu de l'article ; et cela continuera tant que les partis politiques français n'auront pas intégré la dimension européenne dans leur vision – et on en est loin pour la plupart d'entre eux ! Une nuance cependant : la nomination de Edouard Martin, l'ex-syndicaliste de Florange, sur la liste PS Grand-Est est une bonne nouvelle en ce sens qu'elle montre la réalité de l'Europe sociale. Mais l'effet aurait été le même si Edouard Martin avait été placé en seconde position, laissant la première à Catherine Trautman, en reconnaissance des services rendus…</p> La constitution des listes pour les Européennes, un signal désastreux des partis aux électeurs ! 2013-12-19T09:57:00Z https://www.taurillon.org/la-constitution-des-listes-pour-les-europeennes-un-signal-desastreux-des#comment19018 2013-12-19T09:57:00Z <p>Il me semble que ce n'est pas une si mauvaise nouvelle que ça (je sais c'est contre-intuitif). En effet, l'intégration au sein du Parlement européen de personnalités politiques connues (et reconnues dans la rue) au niveau national, même si elles n'ont pas d'expertise en matière de politique européenne, est plutôt une bonne nouvelle. Je m'explique, que ce soit José Bové, Rachida Dati ou Jean-Luc Mélenchon, ils ont été plus ou moins impliqués dans la vie politique du parlement européen, mais il y a une chose qu'ils ont en commun, ils ont attiré à plusieurs reprises et pour des raisons diverses (Cuba, l'absentéisme chronique, le lobbying, les OGM etc...) l'attention des médias. Or c'est justement d'un déficit d'attention dont souffre le parlement européen, une évolution dans ce domaine passera par l'intégration de personnalités médiatiques, l'avènement progressif d'un espace public européen est à ce prix. Certes, cette transformation se fera peut-être au prix d'une déperdition en ce qui concerne l'expertise du parlement (mais des experts il y en a déjà à foison dans les institutions de l'UE), mais le fait même que ce type de personne se batte pour être tête de liste aux européennes est plutôt intéressant quant à la montée en puissance politique du Parlement européen.</p>