Le tournant énergétique allemand : révolution bancale ou futur modèle européen ? - commentaires Le tournant énergétique allemand : révolution bancale ou futur modèle européen ? 2013-12-22T15:26:30Z https://www.taurillon.org/le-tournant-energetique-allemand-revolution-bancale-ou-futur-modele#comment19054 2013-12-22T15:26:30Z <p>Si nous parlons d'énergie et de l'impérieuse nécessité d'en disposer à bon marché et avec assurance, pour une société industrielle, on peut au moins être sur que celles-ci ne suivront pas l'exemple de l'Allemagne ;</p> <p>On ne peut laisser ainsi dépendre son développement, l'éclairage, le chauffage le déplacement, la production industrielle, des aléas de la pluie et du beau temps ;</p> <p>Ce brutal virage de l'Allemagne concernant le nucléaire, n'est ni plus ni moins que la « énième péripétie tortueuse » des rapports franco-allemand en la matière.</p> <p>Mais l'Allemagne n'est pas la seule en cause, car depuis euratom la France avec ses « secrets » militaires a bien fait ce qu'il fallait pour minorer la participation de celle qui aurait pu faire le plus.</p> <p>Comment positiver maintenant ? Ce n'est certainement pas en s'invectivant, mais probablement en s'ouvrant sérieusement, réellement, sans arrière pensée toujours plus ou moins saugrenues, aux bonnes idées, au savoir faire, et aux arguments de l'autre.</p> <p>Il faut sérieusement se mettre à bâtir l'Europe de l'énergie, et l'on verra que de part et d'autre, surgira la dynamique nouvelle qui transformera par la raison et l'expérience les peurs de l'inconnu, par la recherche.</p> <p>Pour grandir, il faut toujours en passer par là.</p> Le tournant énergétique allemand : révolution bancale ou futur modèle européen ? 2013-12-22T10:29:24Z https://www.taurillon.org/le-tournant-energetique-allemand-revolution-bancale-ou-futur-modele#comment19047 2013-12-22T10:29:24Z <p>Bonjour,</p> <p>J'apprécie beaucoup votre article qui met plutôt bien en perspective les avantages et inconvénients du modèle allemand. En revanche, je pense que vous oubliez un point lorsque vous écrivez : « La question n'est donc pas celle de la quantité d'énergie produite, mais plutôt celle de son transport. » J'ajouterais que pour l'électricité, le problème est aussi de produire de l'électricité quand les consommateurs en demandent ! Le soleil ne brille pas à 19h en hiver, pourtant c'est à cette heure que tous les consommateurs rentrent chez eux, allument leur chauffage (électrique parfois, surtout en France), leurs lumières, leur four, leur lave-linge... Le stockage n'est pas opérationnel à grande échelle et la question de la pointe de consommation est un problème énorme.</p> <p>C'est un point qui pose de gros problèmes à nos amis allemands et que tous les pays européens doivent considérer pour leur trajectoire énergétique !</p>