Espagne : vers une « Constelación » territoriale ? - commentaires Espagne : vers une « Constelación » territoriale ? 2010-12-02T12:51:35Z https://www.taurillon.org/Espagne-vers-une-Constelacion-territoriale#comment8821 2010-12-02T12:51:35Z <p>C'est fou, ce mec Marc Sabates, il pollue tous les forums possibles et imaginables. C'est bien la démocratie elle laisse s'exprimer. Ce qui serait bien c'est que tu prennes conscience que la tu t'exprimes pas, tu assènes des slogans politiques et à vrai dire on s'en moque de qui tu défends.</p> <p>Débat d'idées, pas d'idéologies.</p> <p>Merci.</p> La Catalogne vers une autonomie élargie (Et l'Espagne vers le fédéralisme ?). 2007-07-28T19:49:31Z https://www.taurillon.org/Espagne-vers-une-Constelacion-territoriale#comment2687 2007-07-28T19:49:31Z <p>la catalogne fait partie de l'histoire commune de l'Espagne. Et l'Espagne fait parti de l'histoire de la catalogne. Les 2 histoires sont indissociables. Arrêtons de cracher sur l'Espagne. Vive l'Espagne et la Catalogne !!!</p> Espagne : vers une « Constelación » territoriale ? 2006-10-12T09:31:07Z https://www.taurillon.org/Espagne-vers-une-Constelacion-territoriale#comment1170 2006-10-12T09:31:07Z <p>merci à vous de me laisser m ' exprimer ! je voterai pour le candidat qui fera obtenir le titre de nation à notre pays la catalogne. artur mas , àmène un souffle nouveau ! marc-sabates.com barcelona nacio catalana ////.</p> La Catalogne vers une autonomie élargie (Et l'Espagne vers le fédéralisme ?). 2006-09-25T07:12:39Z https://www.taurillon.org/Espagne-vers-une-Constelacion-territoriale#comment1088 2006-09-25T07:12:39Z <p>visca catalunya lliure , catalonia is not spain, si per les seleccions catalanes al mon ! marc-sabates.com barcelona nacio catalana ////catalunya no és espanya .</p> Espagne : vers une « Constelación » territoriale ? 2006-09-25T07:08:51Z https://www.taurillon.org/Espagne-vers-une-Constelacion-territoriale#comment1087 2006-09-25T07:08:51Z <p>catalunya som una nacio, visca catalunya lliure //// marc-sabates.com barcelona estat català ////</p> La Catalogne vers une autonomie élargie (Et l'Espagne vers le fédéralisme ?). 2006-03-19T21:22:44Z https://www.taurillon.org/Espagne-vers-une-Constelacion-territoriale#comment393 2006-03-19T21:22:44Z <p>Bravo !</p> <p>C'est encourageant de voir que certains pays n'ont pas peur des reformes, surtout quand elles vont dans un sens pacifiste et egalitaire et de meilleure</p> La Catalogne vers une autonomie élargie (Et l'Espagne vers le fédéralisme ?). 2006-01-29T09:14:55Z https://www.taurillon.org/Espagne-vers-une-Constelacion-territoriale#comment105 2006-01-29T09:14:55Z <p>Epilogue dans le débat sur cette fameuse ''question catalane'' qui aura tenu en haleine une partie des Espagnes pendant ces dernières semaines : ce samedi 21 janvier 2006, il semblerait donc que le gouvernement ''central'' espagnol (PSOE, dirigé par José Luis Zapatero) et le gouvernement autonome de Catalogne (Convergencia y Union / CiU) dirigé par Artur Mas soient enfin parvenus à un accord global sur la réforme du statut d'autonomie.</p> <p>Accepté par les parties en présence, cet ''Estatut'' sera encore -jusqu'en avril prochain- amendé et ''affiné'' par une Commission constitutionnelle spéciale. Avant d'être présenté -pour approbation définitive- aux Cortes (Parlement espagnol) puis au Parlement autonome de Catalogne. Enfin, juste souligner que ce nouveau statut d'autonomie élargie sera par la suite soumis à référendum en Catalogne.</p> <p>Sur le plan symbolique de la reconnaissance mutuelle entre Espagne et Catalogne autonome, ce document reconnaît donc (dans son Préambule) l'existence de la « nation catalane » tout en réitérant le principe de « l'indissoluble unité de la nation espagnole » (Article 1).</p> <p>Cela fixe donc un plafond à l'adresse des indépandantistes catalans d'Esquerra (ERC) ainsi qu'à l'adresse des nationalistes basques modérés du PNV (dont le fameux plan ''Ibarretxe'', rejeté l'an dernier par les Cortes, visait à faire du Pays basque un « Etat indépendant associé à l'Espagne »).</p> <p>En pratique, la Catalogne gérera donc désormais la moitié de la TVA percue en Catalogne et la moitié de l'impôt sur le revenu (35%, actuellement) grâce à une agence fiscale propre qui doit être créée d'ici à deux ans. Soit, pour le gouvernement autonome de Catalogne (la « Generalitat ») l'équivalent de 4 milliards d'euros supplémentaires injectés dans ses caisses.</p> <p>Tout en respectant l'unité des Espagnes et tout en s'inscrivant dans une discipline intégrationiste peu ou prou fédérale, l'Estatut consacre ainsi un nouveau modèle de gouvernance décentralisée à travers un nouveau type de financement (la gestion de la moitié des impôts) qui sera désormais applicable, à terme (mais sur demande), aux 14 autres communautés autonomes espagnoles (la Navarre et le Pays basque bénéficiant déjà d'amples privilèges fiscaux).</p> <p>Un accord, qualifié d'historique par les parties en présence, qui conduit l'Espagne vers un modèle de gouvernance fédéral et vers une reconnaissance supérieure de sa diversité plurinationale.</p> <p>Ainsi, cet accord (si ratification définitive...) met fin à quatre mois d'intenses négociations et à quatre mois d'une intense polémique dans l'opinion publique espagnole.</p> <p>Une violente polémique où on aura vu toutes les forces conservatrices de la Société espagnole (la Direction du Parti conservateur PP, ainsi que certaines voix dans l'Episcopat, et mêmes certaines voix dans l'Armée...) (Cf. ''Affaire'' Mena Aguado de début janvier 2006) se liguer contre les aspirations autonomiques catalanes, sur le thème national-populiste outrancier de la ''balkanisation'' et du ''démembrement de l'Espagne''.</p> <p>Saluons donc, dans la négociation de cet accord, la confirmation d'une réalité politique réconfortante : hormis ces propos réactionnaires et archaïques d'un autre âge (fort heureusement minoritaires...), l'Espagne démocratique et pluraliste d'aujourd'hui n'a décidément plus rien à voir avec l'Espagne centralisée et nationaliste de l'époque franquiste.</p> <p>En effet, lors de ce débat, malgré la violente controverse que l'on sait, l'Espagne moderne a donc apparemment su trouver -pacifiquement et démocratiquement- la voie vers un plus grand respect de ses composantes historiques et de ses citoyens dans leur plus grande diversité.</p> <p>Car si l'Espagne devait demain -unie dans la diversité- devenir un Etat fédéral (n'en déplaise aux archéo-nationalistes de la Droite et de l'extrême Droite espagnole), ce sera surtout pour permettre à tous les Espagnols de mieux vivre ensemble, dans le respect de chacun.</p>