Le Parlement européen n’a pas le droit à l’erreur - commentaires Le Parlement européen n'a pas le droit à l'erreur 2014-04-27T14:40:22Z https://www.taurillon.org/le-parlement-europeen-n-a-pas-le-droit-a-l-erreur#comment19742 2014-04-27T14:40:22Z <p>Merci pour vos commentaires. Ce que je voulais dire pour le débat sur le déficit démocratique, c'est qu'il a pris une tournure particulière dans les années 90. Mea culpa si je me suis mal exprimé.</p> Le Parlement européen n'a pas le droit à l'erreur 2014-04-27T14:12:58Z https://www.taurillon.org/le-parlement-europeen-n-a-pas-le-droit-a-l-erreur#comment19741 2014-04-27T14:12:58Z <p>Merci Ferghane pour ce rappel indispensable quant au(x) pouvoir(s) du Parlement. Il nous reste à souhaiter qu'il ne se couche pas devant le Conseil. Cela dépendra, sans aucun doute, de la majorité (i.e. de la coalition, sans grand doute) qui sortira des urnes. Alors, aux urnes, citoyens !</p> <p>Déficit démocratique : Valéry-Xavier a incontestablement raison. Sauf qu'en 1977, le Parlement n'était pas encore élu au suffrage universel. :-) Mais en 2014, cela fait 35 ans qu'il l'est, et l'on parle toujours de déficit démocratique... Où est l'erreur ?</p> Le Parlement européen n'a pas le droit à l'erreur 2014-04-27T05:19:18Z https://www.taurillon.org/le-parlement-europeen-n-a-pas-le-droit-a-l-erreur#comment19740 2014-04-27T05:19:18Z <p>Le Parlement européen ne sera influent et ne pèsera que si les électeurs décident d'y envoyer siéger des députés issus de partis désireux de voir l'Europe progresser, c'est à dire certainement pas les deux grands partis au pouvoir dans la plupart des États membres et responsables de l'<a href='https://www.taurillon.org/pourquoi-les-eurosceptiques-ne-sont-pas-les-pires-adversaires-des' class="spip_in" rel='nofollow'>euroconservatisme</a> actuel.</p> Le Parlement européen n'a pas le droit à l'erreur 2014-04-27T05:16:49Z https://www.taurillon.org/le-parlement-europeen-n-a-pas-le-droit-a-l-erreur#comment19739 2014-04-27T05:16:49Z <p>Pour mémoire le « déficit démocratique » a été dénoncé en premier lieu par les fédéralistes. Le terme est apparu non pas dans les années 90 mais dès le Congrès des Jeunes Européens Fédéralistes dès 1977 : <a href="http://www.federalunion.org.uk/the-first-use-of-the-term-democratic-deficit/" class="spip_out" rel='nofollow external'>The first use of the term “democratic deficit”</a> (non, je n'y étais pas).</p>