Peu importe l'influence française au Parlement européen ! - commentaires Peu importe l'influence française au Parlement européen ! 2014-07-22T08:56:52Z https://www.taurillon.org/peu-importe-l-influence-francaise-au-parlement-europeen#comment20122 2014-07-22T08:56:52Z <p>C'est un jeu subtil, car comme vous le dites, il y a la question de l'UMPS et le fait que nous soyons un des seul pays à avoir voter massivement pour l'extrême droite. Mais il y a aussi la question des partis proprement européens avec discipline de vote. Tous les députés européens du PSE votent pareil en incluant quelques personnalités dissidentes européennes comme en France avec les Frondeurs. Mais c'est vrai qu'il est assez étonnant que le PSE vote pour Juncker, leur concurrent.</p> <p>Mais si le PSE le n'avait pas voté comme ça, Juncker n'aurait pas été élu, donc le PS français a un peu fait la tactique économique du passager clandestin. Théorie économique qui dit que les syndiqués ne s'engagent pas mais récoltent les avancées sociales de ceux qui s'engagent.</p> <p>Par contre, j'avais à l'esprit les négociations du traité de Nice concernant le nombre de commissaire, et pendant les élections, les candidats auraient pu s'engager sur quelques commissaires sans nécessairement changer le traité.</p> <p>Aussi il est à noter que Juncker est passé de 29% au premier tour universel, à 58% au deuxième tour parlementaire.</p> <p>On peut également voir les groupes parlementaires exposés simplement ici <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_europ%C3%A9ennes_de_2014" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_europ%C3%A9ennes_de_2014</a></p> <p>Et noter que le groupe de David Cameron est troisième devant l'ALDE. Le groupe des conservateurs et réformistes européens.</p> Peu importe l'influence française au Parlement européen ! 2014-07-22T08:14:37Z https://www.taurillon.org/peu-importe-l-influence-francaise-au-parlement-europeen#comment20121 2014-07-22T08:14:37Z <p>Si les socialistes français n'ont pas voté pour Juncker, c'est sans doute qu'il y a dans cette attitude une tactique pour éviter qu'on leur reproche sur la scène nationale (le fameux UMPS de Marine le Pen) de voter pour un conservateur.</p> <p>Cependant ils ne remettent pas en cause la légitimité de Juncker. Il n'y a donc aucun problème démocratique de ce côté si ce n'est le fait que la politique européenne reste avant toute chose tributaire des opinions publiques nationales.</p> <p>Pour ce qui est du nombre de Commissaires, Lisbonne prévoyait sa réduction mais le Conseil européen a dynamité le processus : <a href="http://www.taurillon.org/Les-egoismes-nationaux-malmenent-l-esprit-des-traites,05786" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.taurillon.org/Les-egoismes-nationaux-malmenent-l-esprit-des-traites,05786</a></p> <p>Et pour ce qui est de l'équipe gouvernementale, son investiture est assujettie à une seconde approbation parlementaire, de quoi s'assurer d'un exécutif européen politisé....pour peu que le Parlement joue son rôle de gardien de l'intérêt transnational : <a href="http://www.taurillon.org/elections-europeennes-2014-le-parlement-europeen-n-a-pas-le-droit-a-l" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.taurillon.org/elections-europeennes-2014-le-parlement-europeen-n-a-pas-le-droit-a-l</a></p> Peu importe l'influence française au Parlement européen ! 2014-07-22T07:59:33Z https://www.taurillon.org/peu-importe-l-influence-francaise-au-parlement-europeen#comment20120 2014-07-22T07:59:33Z <p>Il est assez étonnant de constater que les socialistes français ont voté contre l'élection de Jean-Claude Juncker et pourtant, le gouvernement français présente un socialiste de cette famille, Pierre Moscovici. La démocratie, la légitimité et un certain respect ont encore des progrès à faire.</p> <p>Il est également à noter que Jean-Claude Juncker à récolté 58% des suffrages. Ce qui est très rarement voir jamais exprimé en pourcentage. Ce qui est plus simple à appréhender et va en direction d'une Europe plus démocratique.</p> <p>Pour la future commission, il faudrait réduire le nombre de commissaire, proposition faite de nombreuses fois ces dernières années, mais pas lors des élections, et ne pas nommer des commissaires dont leur famille politique n'a pas voté majoritairement pour le président. C'est du bon sens démocratique il me semble.</p> Peu importe l'influence française au Parlement européen ! 2014-07-22T07:52:36Z https://www.taurillon.org/peu-importe-l-influence-francaise-au-parlement-europeen#comment20119 2014-07-22T07:52:36Z <p>Merci pour votre commentaire bien que je pense que mon raisonnement fédéraliste sera toujours perfectible. Effectivement la réalité est que tous les Etats européens voient le Parlement comme une assemblée de seconde zone qui doit servir les intérêts nationaux.D'où la nécessitée prendre des mesures pour définitivement fédéraliser le système européen.</p> <p>Enfin je ne suis pas sûr que Monsieur Barnier fasse partie des individus qui veulent délivrer le système des emprises nationalistes : <a href="http://www.bfmtv.com/economie/michel-barnier-la-france-a-choses-a-dire-a-commission-sans-arrogance-805393.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.bfmtv.com/economie/michel-barnier-la-france-a-choses-a-dire-a-commission-sans-arrogance-805393.html</a></p> Peu importe l'influence française au Parlement européen ! 2014-07-22T07:26:36Z https://www.taurillon.org/peu-importe-l-influence-francaise-au-parlement-europeen#comment20118 2014-07-22T07:26:36Z <p>L'auteur a un raisonnement fédéraliste impeccable et dans l'absolu on ne peut que l'approuver. La réalité est un peu différente. Si des pays comme l'Allemagne, le Royaume Uni, l'Italie veillent à avoir des députés de chez eux à des postes-clefs c'est pour que des rapports, des projets, voire des textes soient favorables à leurs intérêts économiques ou politiques. D'où le communique de l'AFEP qui regroupe les 100 plus grandes entreprises privées françaises à la veille des élections. Pour le moment luttons contre les médias qui voudraient faire du commissaire français le représentant de la France. La Commission n'est pas un Coreper bis, Michel Barnier a été très clair sur le sujet.</p>