Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! - commentaires Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-09-20T04:04:01Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20265 2014-09-20T04:04:01Z <p>@tnemessiacne Les pays dont l'économie est en crise partagent souvent ces caractéristiques : <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> droit du travail rigide, <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> fiscalité complexe, <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> État gourmand, <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> État qui s'ingère dans l'économie, <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> instabilité juridique et fiscale, <br /><img src='https://www.taurillon.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> surendettement. La France cumule tout, avec la centralisation en prime.</p> <p>Sur chaque point, ce n'est pas l'UE qui peut agir, mais bien l'État membre.</p> <p>« Pour ce qui est des eurobonds, si ces derniers ne concernent que des investissements s'étalonnant sur plus de 3 pays européens et liés à des partenariat public-privé qui font que 1 euro dépensé aboutit à un euro gagné et même plus, alors où est le problème ? » L'eurobonds cela signifie que l'Europe se finance sur les marchés pour dépenser dans les projets, infrastructures, etc.</p> <p>1) Quand les États se financent sur les marchés, l'argent va financer les projets publics et il manque de l'argent pour les projets privés. On s'étonne que les entreprises soient sous-capitalisées et éprouvent des difficultés à se financer.... alors que les États empruntent des sommes faramineuses, asséchant les financements pour les entreprises. Demain, si les États arrêtent d'emprunter, l'argent ira dans les entreprises et ce sont elles qui créent richesse et emplois.</p> <p>2) On accroît encore la capacité de dépense du "secteur public", est-ce bien nécessaire vu le niveau élevé actuel ? Tout cet argent ne fera qu'aiguiser les appétits : collusion, connivence et corruption en bout de ligne.</p> <p>3) Qui va dépenser cet argent ? Quelqu'un de responsable qui paiera d'une manière ou d'une autre s'il y a erreur, mauvais investissement ? Non, bien sûr que non, personne n'est responsable des erreurs. Les dépenses publiques sont trop souvent des mal-investissements.</p> <p>4) Soigner la dette par de la dette n'est vraiment pas brillant.</p> <p>5) « Chers amis, pour relancer l'économie européenne, pour retrouver le chemin de la prospérité, plutôt que de vous encourager à mener des réformes courageuses, mais douloureuses, plutôt que de vous enjoindre à délaisser certains pouvoirs et à réduire votre intervention dans l'économie, nous allons faire de grands discours, dépenser encore plus d'argent pour investir dans de belles choses et, vous verrez, cela résoudra tout ! Cela vous évitera d'avoir à mener des réformes structurelles profondes. »</p> <p>De mon point de vue, il est irresponsable de faire croire que le salut vient de l'Europe, avec des mesures très simples sur le papier et d'ignorer les véritables enjeux, de refuser de voir leur nature "locale". C'est à cela qu'on reconnaît le politicien, à la question « j'ai un problème, pouvez-vous faire quelque chose ? », il se montre incapable de répondre « désolé, je ne peux rien faire pour vous, la solution est entre vos mains ! »</p> Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-09-18T08:25:46Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20242 2014-09-18T08:25:46Z <p>@Xavier C.</p> <p>« le fédéralisme européen qui serait en mesure de résoudre la crise économique en Europe »</p> <p>Malheureusement il peut grandement y contribuer mais je pense que les politiques à son encontre ne sont pas déployées (ce qui est dommage c'est qu'elles peuvent même régresser) car celà touche à l'identité des citoyens/habitant de chaque pays.</p> <p>C'est la pub, les médias, le marketing politique qui façonnent grandement l'identité, le comportement des individus.</p> <p>Mais la construction et l'intégration européenne permet la croissance économique car toujours, elle procure des économies d'échelles, baisse des coût sur l'ensemble du continent. Et dans chaque pays il y a une quantité incroyable de marchés à conquérir, les savoir faire d'une entreprise régionale lui permet de gagner des parts de marchés dans un autre pays, puis les entreprises du pays sous pression innovent ou copient l'entreprise. Pour une bonne utilisation des deniers publics il faudrait donc soutenir l'européanisation des entreprises européennes.</p> <p>Pour ce qui est des JE, il y a je pense une distinction entre soutenir les propositions de construction européennes comme les traductions, l'augmentation des échanges, des transports ect... Et la politique économique. Le mieux serait de faire le pour et le contre concernant les politiques économiques.</p> <p>Pour ce qui est des eurobonds, si ces derniers ne concernent que des investissements s'étalonnant sur plus de 3 pays européens et liés à des partenariat public-privé qui font que 1 euro dépensé aboutit à un euro gagné et même plus, alors où est le problème ?</p> Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-09-17T04:22:24Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20224 2014-09-17T04:22:24Z <p>@ tnemessiacne « Quelles absurdités ? » Les euro-bonds par exemple (financer la dette par de la dette ; faire payer le contribuable européen pour une dette engagée localement pour des enjeux locaux). Les JE avaient soutenu Attali qui proposait cela, notamment.</p> <p>« Il est étonnant de remettre en cause des propositions « pro- »européennes« venant des »JE" (= Jeunes Européens). » C'est toute la question : doit-on tout soutenir, en tant que JE, sous prétexte que c'est "pro-européen" ? Un JE doit-il être eurocrédule ? Je ne le pense pas. Ainsi, les JE devraient arrêter de soutenir les idées pro-européennes qui consistent à faire des promesses intenables (par exemple : le fédéralisme européen qui serait en mesure de résoudre la crise économique en Europe...).</p> <p>Et question bonus : peut-on être critique envers les politiques pro-UE, tout en défendant une vision fédéraliste de l'Europe ? J'aurai tendance à penser que si on tient à l'Europe, il convient d'être extrêmement critique envers l'UE, parce que c'est très loin d'être prodigieux.</p> <p>« Enfin pour être constructif, il serait bien de voir un nombre toujours plus important de contributeurs et donner une facilité aux membres de l'association, c'est leur site internet. » Il suffit d'envoyer son article au Taurillon et que cela concerne l'Europe....... peut-on faire plus simple ?</p> Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-09-16T17:47:06Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20218 2014-09-16T17:47:06Z <p>Une vraie fédération européenne ascendante est une structure composée d'un Etat fédéral et d'Etats fédérés. C'est dans une confédération qu'il n'y a pas d'Etat fédéral et dans un Etat unitaire qu'il n'y a pas d'Etat fédéré. Or, seul les Etats membres et quelques régions peuvent assumer le rôle d'Etat fédéré.</p> <p>Le but d'une vraie fédération ascendante est la compensation des faiblesses des Etats fédérés. « Affaiblir les Etats membres pour créer la fédération européenne » est un slogan de centralistes déguisés en fédéralistes. Les souverainistes contribuent largement à cette imposture en taxant de « superEtat » tout ce qui sort du cadre du confédéralisme intergouvernemental.</p> <p>Au temps de la CECA et l'Euratom, il n'y avait ni Peuple européen, ni intérêt général européen. Leurs fonctionnaires supranationaux sont rapidement devenus une <i>néonation</i> : un groupe social dont les effectifs ne se renouvellent pas comme ceux d'une nation mais qui se comporte comme tel. Au lieu d'agir en fonctionnaires fédéraux vis à vis de leurs administrés, ils traitent leurs nations comme des rivales. En sus, ils assimilent abusivement le cadre institutionnel européen et les régions à des Etats, prétendumment aptes à assumer les services publics vitaux.</p> <p>Fatalement, les institutions européennes se sont concentrées sur l'affaiblissement géopolitique des Nations de l'Union au lieu de développer la coopération entre les Etats membres et les moyens d'action communs, tout en versant dans l'atlantisme par facilité. Consécutivement, l'UE, véritable moulin à norme, est impuissante dans toutes les crises et tacitement méprisée.</p> <p>L'hostilité suscitée par ces dérives chez un nombre croissant de citoyens a ruiné le développement d'un esprit fédéral, préalable indispensable à la création des Etats-Unis d'Europe. Car une fédération ne génère pas un tel esprit, elle n'est que l'outil qui traduit les aspirations communes qu'il génère en actions concrètes.</p> <p>Pour promotionner le « modèle communautaire », la propagande européenne dépeint volontiers l'UA et l'UNASUR comme des mauvaises copies de l'UE. En vérité, ces deux organisations ont surtout tiré les leçons de nos erreurs. Leurs actes constitutifs sont à la fois concis et clairs. Leur intégration militaire est très en avance par rapport à celle de l'UE. Leurs membres font toujours front commun face à l'extérieur. Symptomatiquement, elles sont courtisées par les USA, la Chine et la Russie.</p> <p>Conscients que les Etats sont le socle de toute organisation internationale, les Africains et Sud-Américains n'ont pas mis la charrue avant les boeufs. Du coup, privilégiant les coopérations à la centralisation, leurs organisations commencent à susciter cet esprit fédéral qui mène à des fédérations tel que le Canada, les USA, le Brésil, l'Inde, qui permet une intégration plus avancée.</p> Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-09-10T16:43:08Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20205 2014-09-10T16:43:08Z <p>« On peut être innovant en disant n'importe quoi. »</p> <p>C'est une idée générale pas à votre propos.</p> <p>« Et militant en étant encore plus violent dans ses propos que les partis extrémistes. »</p> <p>Visant quelques uns de vos articles.</p> Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-09-10T15:21:40Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20204 2014-09-10T15:21:40Z <p>« Pourquoi ne pas faire du journalisme ».</p> <p>Et bien parce que je ne suis pas journaliste. Je suis un citoyen et un militant. Je peux donc, conformément à ma liberté, choisir de privilégier la voie pédagogique ou la voie militante en fonction de mes envies tant qu'elles ne heurtent pas la ligne éditoriale du Taurillon, ce qui n'empêche pas les europhiles de débattre sur des sujets sur lesquels ils ne sont pas d'accord.</p> <p>« Il serait bien de produire et publier des tribunes en réponse ».</p> <p>Je n'ai jamais censuré d'article sous prétexte qu'il contredisait une opinion qui m'était propre. Les individus sont libres de me répondre.</p> <p>D'ailleurs, qu'attendez-vous pour m'envoyer un article en ce sens ? Je serai ravi de publier une tribune qui dénonce l'extrémisme de mes propos et la bêtise de mes interventions, aussi innovantes soient-elles :D</p> <p>Le rédacteur en chef sortant aura en effet ajouté sa pierre à l'édifice. Et il est vrai que l'équipe va être renouvelée. Ce n'est cependant pas mon statut de membre du comité de rédaction qui a fait que j'ai pu publier autant d'articles cette année, le magazine étant organisé sur un mode participatif. Dans ces conditions, vous aurez encore la possibilité de lire mes articles innovants aux propos « extrémistes » et contenant du « n'importe quoi » et cela même dans l'éventualité d'un renouvellement total du comité :D</p> <p>Bien à vous et à bientôt !</p> Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-09-10T10:54:36Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20203 2014-09-10T10:54:36Z <p>Mais il faut dire que vous jouez la facilité en « critiquant » avec des mots très violents la France, son système et l'Ue.</p> <p>Pourquoi ne pas faire du journalisme, si le taurillon tire sa différence (1) des autres couvertures médiatiques de l'Europe pourquoi ne pas le faire en essayant d'être objectif avec un style fluide, en acceptant les auteurs ayant un style différent de l'intellectualisme ambiant. Un style clair, simple, informatif.</p> <p>Aussi, les tribunes que vous publiez il serait bien de produire et publier des tribunes en réponses, car vous n'avez pas de répondant à part dans cette partie confidentielle des commentaires.</p> <p>(1) « un regard sur l'actualité européenne qui se veut innovant et militant. » <a href="http://www.jeunes-europeens.org/Le-Taurillon-org-depasse-les-2" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.jeunes-europeens.org/Le-Taurillon-org-depasse-les-2</a></p> <p>On peut être innovant en disant n'importe quoi. Et militant en étant encore plus violent dans ses propos que les partis extrémistes.</p> <p>Enfin, bon une nouvelle année s'ouvre avec un changement de rédacteur en chef...</p> <p>Le précédent aura ajouté sa pierre à l'édifice.</p> Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-09-06T08:59:43Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20196 2014-09-06T08:59:43Z <p>Si vous pensez que mon discours est contre l'Europe, c'est que, à l'instar de nos adversaires, vous ne concevez pas que l'on puisse distinguer l'idée européenne de l'UE telle qu'elle est aujourd'hui. Être fédéraliste ne m'empêche pas d'être euro-critique ;)Autrement, on tomberait dans l'euro-béatitude. Je ne suis pas là pour prêter allégeance à une institution mais à une idée, une idée.</p> <p>Quant à l'Etat français, je suis également convaincu que son fonctionnement (tout comme son existence) est un frein à l'épanouissement des libertés individuelles. Cela ne m'empêche pas d'avoir une grande considération pour le « pays » dans une perspective géographique ou culturelle.</p> Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-09-06T05:09:17Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20195 2014-09-06T05:09:17Z <p>@Xavier C.</p> <p>Il est étonnant de remettre en cause des propositions « pro- »européennes« venant des »JE" (= Jeunes Européens).</p> <p>@Ferghane Azihari</p> <p>On a parfois l'impression que votre discours est à la fois contre l'Europe et contre la France...</p> <p>Ce pourrait être une stratégie politique, mais lorsque l'on voit les scores aux élections...</p> <p>Et vu votre emprise sur ce site ce n'est pas près de s'arrêter...</p> <p>Enfin pour être constructif, il serait bien de voir un nombre toujours plus important de contributeurs et donner une facilité aux membres de l'association, c'est leur site internet.</p> <p>Et pour rejoindre, le débat d'idée, il faudrait voir si au niveau européen se fait jour l'idée d'allocattion universelle et sous quelles modalitées.</p> <p>Dominique de Villepin avait proposé un revenu citoyen il y a quelque temps. Mais en France.</p> Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-09-05T07:54:44Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20193 2014-09-05T07:54:44Z <p>@ Xavier C.</p> <p>Quelles absurdités ?</p> Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-09-04T20:41:47Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20192 2014-09-04T20:41:47Z <p>Si seulement cela pouvait être la position des JE ! Il faut absolument arrêter de soutenir certaines absurdités sous prétexte que c'est « pro-européen ».</p> <p>Ferghane : bravo !</p> Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-08-23T22:01:49Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20163 2014-08-23T22:01:49Z <p>@Alexandre Marin</p> <p>La Commission a proposé récemment de constituer un parquer européen pour juger par exemple les exilés fiscaux d'une façon européenne. Je crois que les discussions sont toujours en cours.</p> Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-08-23T21:36:49Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20161 2014-08-23T21:36:49Z <p>Le drapeau européen peut aussi symboliser le soleil, chacun ses symboles.</p> Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-08-17T10:30:55Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20159 2014-08-17T10:30:55Z <p>« Rappelons que la seconde caractéristique du fédéralisme, c'est son opposition à la centralisation. »</p> <p>A ce titre, le fédéralisme n'empêche nullement l'intergouvernementalisme mais se substitue à lui dans les domaines où c'est nécessaire (ex : diplomatie). Le fédéralisme peut parfaitement souffrir l'intergouvernementalisme pour des projets concrets du type Airbus ou Ariane (pour reprendre les exemples des euro-sceptiques).</p> <p>L'Union européenne a également besoin d'un certain degré de violence légitime. En effet, sur les questions de criminalité transnationale politique et/ou économique, les Etats-Membres sont impuissants. Face à cette impuissance, une police européenne sur le modèle du FBI américain est indispensable. Le juge antimafia italien Roberto Scarpinato a plaidé en ce sens en 2010, au cours d'une interview accordée au journal munichois Süddeutsche Zeitung. La violence légitime appartient à l'Union là où les Etats-Membres seuls ne peuvent pas l'assumer. C'est le principe du fédéralisme.</p> <p>Pour ce qui est de l'identité, je rejoins Ferghane. L'Histoire ne peut en aucun cas servir à justifier l'identité européenne ou toute autre propagande politique. L'Histoire sert à comprendre le présent pas à le justifier ou à l'invalider. L'Histoire appartient à l'historien, pas au législateur. Ce qui n'empêche pas que le drapeau européen soit une référence à la vierge Marie, pour des raisons historiques.</p> <p>En revanche, je suis moins à l'aise avec son idée de « concurrence ». Le terme appartient au registre du secteur privé ; dans les droits des Etats-Membres, la finalité de la Société est d'enrichir ses associés. Pour éviter la loi de la jungle et que les grosses sociétés écrasent les petites de manière déloyale, des règles sont établies pour faire respecter la concurrence.</p> <p>A l'inverse, le secteur public, fiscal, social, éducatif, sanitaire, etc. a pour objectif la satisfaction de l'intérêt général. Il n'y a aucun sens à ce que se fassent concurrence des organismes dont l'objectif est la satisfaction de l'intérêt général.</p> Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-08-14T20:02:02Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20156 2014-08-14T20:02:02Z <p>Merci pour votre remarque Monsieur Lefèvre. Je vais vous répondre point par point.</p> <p>« L'intégration européenne n'a jamais eu la prétention de s'approprier le monopole de la violence légitime » Vous faites très bien de le préciser. Parce que beaucoup de fédéralistes, y compris parmi mes collègues, sont convaincus de l'utilité de l'établissement d'un Etat supranational, ce que je trouve personnellement irrationnel.</p> <p>Vous avez tort de dire que je méprise le terme « identité ». En tant que libéral, je pense simplement que la question identitaire ne doit pas être politisée. Tout simplement. Mais je ne nie pas l'existence d'un héritage historique européen. Je pense l'avoir répété à plusieurs reprises lors de nos échanges. Si l'Europe veut revendiquer un héritage judéo-chrétien, alors soit, c'est son droit. Mais cette revendication, parce qu'elle est seulement idéologique, n'a pas a s'immiscer dans les fondements du contrat social, qui lui, ne sollicite que la raison humaine. Cela ne fait pas obstacle à une conscience politique européenne si celle-ci est rationnellement fondée.</p> <p>Enfin je ne pense pas avoir une conception étriquée de la subsidiarité en ce que j'admets dans l'article la nécessité de centraliser les compétences diplomatiques voire militaires. J'ai seulement borné ma réflexion en la matière aux exemples les plus évidents pour essayer d'être le plus consensuel possible.</p> Le fédéralisme ne signifie pas plus d'Europe ! 2014-08-14T16:32:39Z https://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe#comment20154 2014-08-14T16:32:39Z <p>Les considérations de Ferghane Azihari, aussi élaborées soient-elles, dans tous les sens d'ailleurs, ne peuvent laisser indifférent.</p> <p>Des considérations très élaborées ? L'intégration européenne n'a jamais eu la prétention de s'approprier le monopole de la violence légitime et n'a jamais, même dans les rêves les plus fous des europhiles, imaginé des CRS ! Bruxelles n'a pas à s'occuper de la TVA, sauf si celle-ci est instrumentalisée par l'un ou l'autre...Quelle candeur ! Mais c'est le cas aujourd'hui, Ferghane, de la France qui n's'accommode difficilement des effluves du houblon belge ! Personne, c'est vrai, ne veut se voir imposer une quelconque identité nationale, mais qui a dit que l'intégration européenne visait à une telle construction ? Pas besoin de cette identité artificielle, Ferghane, tout simplement parce qu'elle existe déjà, bien réelle. Cette identité européenne est celle de nos métissages, tantôt imposés par les états- nations, tantôt spontanés parce que librement acceptés.</p> <p>J'en arrive à ce qui constitue l'essentiel de l'argumentation : la double condamnation du fédéralisme conçu en termes de « plus d'Europe » et d'un euro-nationalisme assimilé aux nationalismes étatiques.</p> <p>Si fédéraliser, c'est encourager les décentralisations (et donc aussi les autonomies juridiques, organiques et techniques, à la différence des déconcentrations administratives) au nom de la démocratie, c'est aussi, Ferghane, la lucidité de confier les compétences au niveau les plus adéquat pour les exercer dans les meilleures conditions d'efficacité et d'efficience, au plus grand profit de tous, et sans concurrence. Votre conception de la subsidiarité, Ferghane, me paraît étriquée parce que muette à ce sujet.</p> <p>Assimiler les nationalismes traditionnels à l'émergence d'une conscience commune pré-existante, je le rappelle, me paraît aussi prendre beaucoup de liberté avec l'Histoire. Tous les nationalismes traditionnels ont été bellicistes, ce que n'est pas ce sentiment de reliance ( je n'emploie pas le mot « identité » pour ne pas vous heurter car vous le détestez). Admettez que votre opinion à ce sujet relève du procès d'intention !</p> <p>Dans un récent dossier du Monde consacré à « L'histoire de l'Occident », un professeur libanais invitait les Européens à taire leur identité judéo-chrétienne et leurs spécificités pour ne pas heurter l'Orient. Vous êtes sur la même longueur d'onde...</p> <p>Mais alors expliquez-moi ! Pourquoi devrions-nous être seuls à devoir nous taire, à nous contraindre au silence quand d'autres sont devenus assourdissants ?</p>