Abitur : Vers des épreuves communes en Allemagne ? - commentaires Abitur : Vers des épreuves communes en Allemagne ? 2014-11-06T21:12:06Z https://www.taurillon.org/abitur-vers-des-epreuves-communes-en-allemagne#comment20384 2014-11-06T21:12:06Z <p>Quel équilibre sauvegarder, d'un Land à l'autre, d'une Région à l'autre..., au sein d'un état fédéral ( la R.F.A., La Belgique...), entre diversité et cohérence éducatives ? Faut-il nécessairement un équilibre ? Faut-il une cohérence ? En l'état actuel des choses, la réponse est clairement non ! Parce que les faits ne le confirment pas : Flandre et Wallonie sont très différentes sur l'échelle Pisa ! Plus fondamentalement, parce que rien, aujourd'hui, n'invite à cette cohérence dans la diversité des autonomies politiques. Et je le regrette ! Dans un ensemble européen d'inspiration fédérale, quand l'O.C.D.E. invite à des hiérarchies de performances, qu'est-ce qui s'opposerait à la définition transversale, et donc communautaire, des valeurs et des objectifs terminaux de l'éducation en Europe, tout en laissant à chaque état la compétence de définir les modalités pour y parvenir ? La subsidiarité ? que nenni ! celle-ci pré-suppose de confier la compétence au niveau le plus adéquat, les plus pertinent, sans exclure la distinction stratégie et tactique. Que la fédération européenne s'empare donc de la première, que les états-nations se chargent de la seconde...L'unité dans la diversité et foin de nos hypocrisies et de nos frilosités !</p> Abitur : Vers des épreuves communes en Allemagne ? 2014-11-04T10:20:34Z https://www.taurillon.org/abitur-vers-des-epreuves-communes-en-allemagne#comment20381 2014-11-04T10:20:34Z <p>Merci Marjorie pour cet article excellent sur la forme et qui semble très bien relater le débat allemand sur les politiques éducatives. En revanche, sur l'idée d'uniformisation, je ne peux être qu'en désaccord. La concurrence des politiques éducatives permet de faire émerger les meilleures solutions en faisant en sorte que les territoires s'inspirent plus ou moins biens des réussites et des échecs des voisins. Cela confère un certain dynamisme à la réflexion/recherche sur les politiques éducatives.</p> <p>Au contraire, la solution unique par le haut étouffe toute possibilité d'innovation et rend le système beaucoup plus figé et moins adaptable aux besoins de notre temps. Plutôt que de s'inspirer du modèle français, l'Allemagne a je crois, beaucoup à apprendre à la France en matière de subsidiarité dans ce domaine.</p>