Charlie Hebdo, et demain ? - commentaires Charlie Hebdo, et demain ? 2015-01-11T18:53:12Z https://www.taurillon.org/charlie-hebdo-et-demain#comment20632 2015-01-11T18:53:12Z <p>On veut tuer l'esprit, l'esprit critique. Chez ce peuple de France ; s'attaquer à l'esprit critique , c'est comme s'attaquer au soleil, s'attaquer à l'esprit des lumières, c'est s'attaquer à l'esprit des libertés fondamentales, s'attaquer à la pensée, ce qui s'est fait de mieux depuis des siècles pour le service de l'humanité. Plus encore, c'est s'attaquer à penser.</p> <p>C'est une faute si grave que l'on peut dire que c'est l'humanité entière qu'on veut tuer, en voulant faire disparaitre un outil dont chacun de nous a besoin pour se tenir debout, continuer à croitre, faire en sorte que nous tous, toute l'espèce humaine puisse continuer à progresser La fonction la plus évidente de la critique c'est de tailler dans le buisson ardent, labyrinthe un chemin du futur, le chemin de l'aventure.</p> <p>Notre imaginaire, faible instrument, ne peut pas, sous peine de statuquo suicidaire faire l'économie de passer au crible, toutes les nouvelles ouvertures, ou systèmes de pensées qui veulent peser dans cette démarche d'aventure, même les surannées inadaptables, devenues encombrantes et gênantes.. Un crible sans concession, pour les faits et les idées, toutes sortes de nouveautés qui se présentent,</p> <p>La critique est donc une sorte d'éclairage à facettes multiples, l'épreuve du regard de tous, des milliards de projecteurs, une diversité, qui en fin de compte nous assure de la plus grande sécurité possible.</p> <p>Dans ce combat sans concession pour le progrès, pour s'émanciper de lourdeur de nos conditions, la voie n'est pas simple ; Elle n'a comme meilleure alliée pour aller, que l'appui de la logique, de notre petite logique, Le fondement de nos expériences séculaires, millénaires sont passés de fait, à ce crible de la logique pratique ; Il y aura eu, parfois les moments bénis, étincelants de progressistes hors normes, sortes de mutations, guides des chemins de la liberté.</p> <p> Mais tout revient toujours à un souci pratique d'économie, à long terme.</p> <p>Vouloir donc s'extraire de ces méthodes critiques, que le siècle des lumières nous a solidement réimplanté, est un retour en arrière, du temps perdu. Tenons donc pour un acquis profitable la réaction de tout un peuple, et tout (presque) un monde entier.</p> <p>L'heure est maintenant de savoir comment un tel monstre à t-il pu venir mordre et tuer chez nous. On peut tout de suite imaginer que des payeurs sont à la manœuvre, et que parmi les solutions, c'est eux qu'il faut toucher.</p> <p>Leurs moyens financiers serviront de bien meilleure manière à être rediriger vers un vrai développement de ceux qu'ils veulent tenir en esclavage en les endoctrinant.</p>