Syriza et Tsipras ne pourront rien contre l'intergouvernementalisme - commentaires Syriza et Tsipras ne pourront rien contre l'intergouvernementalisme 2015-01-26T17:38:10Z https://www.taurillon.org/syriza-et-tsipras-ne-pourront-rien-contre-l-intergouvernementalisme#comment20675 2015-01-26T17:38:10Z <p>@ Fabien Cazenave</p> <p>C'est quand même l'extrême gauche...</p> <p>Nous verrons aux prochains Conseils européens.</p> <p>Il est à noté également la sémantique médiatique récente sur l'Ukraine avec Federica Mogherini (chef de la diplomatie européenne) qui a convoqué les ministres des affaires étrangères européens.</p> Syriza et Tsipras ne pourront rien contre l'intergouvernementalisme 2015-01-26T17:11:11Z https://www.taurillon.org/syriza-et-tsipras-ne-pourront-rien-contre-l-intergouvernementalisme#comment20674 2015-01-26T17:11:11Z <p>@tnemessiacne : je ne suis pas sûr du tout que cela change plus l'Europe que l'arrivée de Renzi et Hollande au pouvoir de ce point de vue. J'espère me tromper, mais je n'y crois pas du tout.</p> Syriza et Tsipras ne pourront rien contre l'intergouvernementalisme 2015-01-26T17:03:25Z https://www.taurillon.org/syriza-et-tsipras-ne-pourront-rien-contre-l-intergouvernementalisme#comment20673 2015-01-26T17:03:25Z <p>« Syriza et Tsipras ne pourront rien contre l'intergouvernementalisme »</p> <p>Une analyse un peu trop limitée, « fédéraliste » de la plume du Taurillon.</p> <p>Enfin ça soulève l'idée qu'un nouveau rapport de force s'installe en Europe, avec Podemos en Grèce.</p> <p>« Pourquoi l'arrivée de Tsipras ne changera pas grand chose à l'Europe actuelle »</p> <p>Il est toujours bien de rappeler des idées évidentes : « un parti d'extrême gauche au pouvoir » « un programme radical de hausse de salaires, d'electricité gratuite etc... »</p> <p>C'est simple, l'arrivée de Tsipras « a déjà changé l'Europe ».</p> Syriza et Tsipras ne pourront rien contre l'intergouvernementalisme 2015-01-25T09:47:18Z https://www.taurillon.org/syriza-et-tsipras-ne-pourront-rien-contre-l-intergouvernementalisme#comment20669 2015-01-25T09:47:18Z <p>ET SI, tout en conservant en tête les arguments rationnels de Fabien, les yeux se fermaient un instant pour rêver...</p> <p>ET SI...</p> <p>Et si demain les européens grecs réveillait le « peuple européen » ? Et si le « peuple européen » de Spinelli et du Congrès retrouvait ses racines ? Nos racines ? Et si les racines des résistances aux totalitarismes politiques fructifiaient face au totalitarisme financiarisé ? Et si la financiarisation de l'Europe était stoppée et réduite par la volonté politique des Européens au sein de l'Union ? Et si l'Union européenne portait pleinement et haut les couleurs des valeurs qui la fondent : la paix, l'ouverture au monde, la solidarité, la démocratie, les libertés ? Et si les libertés de chaque peuple d'Europe s'unissaient en un vaste élan « populiste européen » ? Et si ce « populisme européen » balayait les pseudo-populismes nationalistes rancis ? Et si ces cauchemars nationalistes s'évanouissaient dans une Europe fédérale ? Et si l'Europe fédérale était le prolongement ou l'horizon de l'union de Seriza et du Pasok ? Et si l'horizon des fédéralistes était de prolonger l'appel « nous sommes tous des Grecs » ?</p> <p>Michel Morin 24 janvier 2015</p>