L’UEE, une union économique d'États en difficulté - commentaires L'UEE, une union économique d'États en difficulté 2018-02-06T22:30:43Z https://www.taurillon.org/juuso-jarviniemi-20150203#comment22923 2018-02-06T22:30:43Z <p>ENTRE DE L IRAN NOUVELLE UEE Et bien avec l'entrée de l'Iran, l'UEE prend du poil de la bête, et je dirais que cette Union est bien plus intéressant pour des états des Balkans ou d'Europe de l'est que l'UE, pourquoi ? parce que les produits serbes, macédonien ou Bosnien serait bien plus concurrentiel dans l'UEE avec des normes bien plus facilement et un concurrence moindre que la concurrence de la France, l'Allemagne ou la Suède, si je serais par exemple la Serbie qui hésite encore entre l'UE et la Russie (en raison du soutient de l'Allemagne et des USA au kosovo) jirais plus vers l'UEE que vers l'UE tout simplement parce-que économiquement et même politiquement je serais bien plus bénéficiaire mais à long terme ? la question reste poser :) <a href="https://planetes360.fr/taxes-taxes-taxes-macron-9-nouvelles-taxes-05-02-18/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://planetes360.fr/taxes-taxes-taxes-macron-9-nouvelles-taxes-05-02-18/</a></p> L'UEE, une union économique d'États en difficulté 2015-02-16T16:40:15Z https://www.taurillon.org/juuso-jarviniemi-20150203#comment20762 2015-02-16T16:40:15Z <p><i>Même sans unification économique, les États membres de l'Union eurasiatique sont plus ou moins dépendants de la Russie. Le Belarus est peut-être celui qui a le plus souffert de l'effondrement du rouble : les taux d'intérêts ont explosé et des milliers de personnes se sont ruées à la banque pour changer leur argent en devises étrangères.</i></p> <p>Il est évident que les Etats de l'UEE ont tout intérêt à s'associer. Le problème n'est donc pas de savoir à quel niveau se situe l'UEE, création récente mais à quel vitesse elle va progresser.</p> <p>Nous avons cru, à tort, que la Russie de Boris Helsin ne se relèverait jamais, qu'elle resterait à jamais un pays sinistré. Aujourd'hui, nous sommes pratiquement désarmés face à l'expansionnisme de la Russie de Putine, bien plus puissante militairement que les Etats désunis de l'UE. Dans le cadre de la crise ukrainienne, celle-ci fait face à l'OTAN sans même avoir besoin de solliciter le soutien de ses alliés de l'OTSC. Nous n'avons pas trouvé d'autres ripostes que l'envoi d'inspecteurs maintenus à l'écart manu militari, des négociations d'accords jamais respectés, des sanctions économiques qui nous affectent au moins autant que les Russes.</p> <p>Ne réiterons pas cette erreur en pensant que la faiblesse actuelle de l'UEE sera éternelle. La Russie est un membre majeur des BRICS. Elle est bien mieux intégré dans le concert des nations sachant que la majorité des pays du monde ressemble plus à la Russie qu'à un Etat européen et ne porte pas l'Occident dans son coeur. L'UEE risque de se renforcer d'autant plus rapidement que la Chine, partenaire de la Russie dans le cadre de l'OCS, essaie elle-même de constituer une Union asiatique.</p> <p>Nous devons nous préparer dès maintenant à l'émergence d'une UEE au moins aussi puissante que l'UE dans les 10 ans maximum. Nous devons notamment en tenir compte dans le cadre de nos relations avec l'UE et l'UNASUR. La progression du racisme, l'image peu flatteuse des Africains et latino dans la presse européenne, les nombreuses critiques émises à l'encontre de leurs processus d'intégration par une Europe qui se prend pour un exemple en la matière seront autant d'atouts pour l'UEE, plus humble en apparence, moins associée au colonialisme et moins exigente sur de nombreux points.</p>