Carton rouge à Viktor Orbán, le point de non-retour est sur le point d’être franchi - commentaires Carton rouge à Viktor Orbán, le point de non-retour est sur le point d'être franchi 2015-09-15T21:56:36Z https://www.taurillon.org/carton-rouge-a-viktor-orban-le-point-de-non-retour-est-sur-le-point-d-etre#comment21512 2015-09-15T21:56:36Z <p>« Ça ne sert à rien de dire que la diplomatie policée ne suffit plus, si on n'a aucune alternative à proposer. »</p> <p>« Ne suffit plus » ne veut pas dire que l'on a besoin d'une alternative mais que l'on doit employer plus de moyens différents en plus de la simple diplomatie interétatique.</p> <p>Aller sur place, nouer des contacts hors journalistiques avec les hongrois, observer les moindre failles du rapport de forces politiques, analyser, patienter en cherchant des opportunités de bouleverser la donne, s'investir localement, multiplier les jumelages associatifs, garder des contacts internationaux, transmettre ses idées, apprendre à communiquer en hongrois afin de comprendre et de faire mieux que de déplorer, expliquer la situation aux autres Européens soucieux du même problème, inciter les étudiants hongrois parlant anglais (même si la Hongrie est le pire pays d'Europe pour la maîtrise de cette langue) à fonder une antenne Jeunes Européens Hongrie si elle n'existe pas déjà, etc...</p> <p>C'est un travail de fourmi, cela n'apporte pas énormément, mais ce n'est clairement pas négligeable pour autant. Il y a-t-il déjà des initiatives du MEF/des JEF en ce sens ou est-il temps de les initier ?</p> Carton rouge à Viktor Orbán, le point de non-retour est sur le point d'être franchi 2015-09-15T13:09:52Z https://www.taurillon.org/carton-rouge-a-viktor-orban-le-point-de-non-retour-est-sur-le-point-d-etre#comment21511 2015-09-15T13:09:52Z <p>Comme chaque article en rapport à la Hongrie : c'est choquant, on est choqué, l'auteur est choqué, on revient « aux heures les plus sombres de notre histoire » (cette formulation devrait d'emblée disqualifier l'article tellement ça a été cuisiné à toutes les sauces)... Ok, c'est alarmant, c'est une honte, on est offusqué, l'Europe est molle, on ne fait rien, on s'apitoie... et.... et.... pas l'ombre d'une solution.</p> <p>Ça ne sert à rien de dire que la diplomatie policée ne suffit plus, si on n'a aucune alternative à proposer.</p>