Présidence de l'Union européenne : la Finlande aux commandes... - commentaires Présidence de l'Union européenne : la Finlande aux commandes... 2006-11-08T22:43:10Z https://www.taurillon.org/Presidence-de-l-Union-europeenne-la-Finlande-aux-commandes#comment1404 2006-11-08T22:43:10Z <p>Ne nous méprenons pas :</p> <p>On peut fort bien <strong>constater qu'il existe effectivement - ''de facto'' -un ''usage''</strong> et une ''réalité politique'' (véritable, courante, tangible et reconnue en tant que telle par les intéressés eux-mêmes, etc...). Et largement plus qu'un seul ''coup d'état sémantique permanent'' et ''simple raccourci journalistique'', tout de même...</p> <p><strong>Mais tout autant déplorer cet état de fait</strong>.</p> <p>Précisément parce qu'effectivement source de confusion, absence de légitimité, source d'inefficacité, source de déficit démocratique, absence de transparence et de clarté politique, source de défiance de l'opinion, etc... Point de vue que je partage également.</p> <p><strong>Le constat de la situation actuelle telle qu'elle est, effectivement, n'interdit pas pour autant le souhait de réformes</strong> (bien au contraire...).</p> Présidence de l'Union européenne : la Finlande aux commandes... 2006-11-08T21:54:37Z https://www.taurillon.org/Presidence-de-l-Union-europeenne-la-Finlande-aux-commandes#comment1402 2006-11-08T21:54:37Z <p>Ce n'est pas « abusif » c'est tout simplement faux. On laisse entendre aux citoyens que l'Europe est gouvernée alors qu'elle ne l'est pas, qu'il existe un président qu'ils n'ont pas élus, qu'il existe un mode de fonctionnement cohérent alors que ce n'ets pas le cas.</p> <p>C'est typiquement le type de raccourci journalistique qui crée de la confusion et de l'incompréhension. Aujourd'hui l'Europe n'est pa gouvernée, elle ne bénéficie d'aucune sorte de gestion cohérente ou rationnelle, car elle n'a pas de constitution et ne fonctionne pas sur un mode démocratique mais intergouvernemental.</p> <p>Il est inacceptable que l'une des institutions viennent s'auto-proclamer supérieure aux autres alors qu'aucune Constitution ni traité ne vient instaurer une telle présidence. C'est un coup d'État sémantique permanent qu'il convient de combattre. Les chefs d'État et de gouvernement n'ont aucune légitimité pour gouverner l'Europe - car ils sont élus nationalement sur des programmes nationaux et sur des enjeux nationaux.</p> <p>Ce type de confusion, cette absence de légitimité, ce désordre politique et institutionnel ont contribué significativement à faire chuter la confiance dans l'Union et l'espoir dans l'idée européenne. Elle a ouvert la voix aux démagogues et aux extrémistes qui ont mené une campagne de mensonge contre le traité constitutionnel.</p> <p>Il est plus que temps de faire le ménage... Commençons donc nous mêmes à ne pas contribuer à la confusion :-)</p> Présidence de l'Union européenne : la Finlande aux commandes... 2006-11-07T21:50:06Z https://www.taurillon.org/Presidence-de-l-Union-europeenne-la-Finlande-aux-commandes#comment1392 2006-11-07T21:50:06Z <p>Il n'empêche - même si c'est sans doute effectivement abusif au strict plan juridique - que le Conseil de l'Union est pourtant, aujourd'hui, bel et bien universellement <i>''considéré''</i> comme étant en quelque sorte le ''Chef d'Etat collectif'' de l'Union européenne. (Et ce, effectivement au détriment de la Commission : finalement réduite à n'en n'être que le bras exécutif...).</p> <p>Ce qui fait donc que la présidence tournante (et semestrielle) du Conseil de l'Union est alors - en toute logique - effectivement <i>''considérée''</i> comme étant, au sens strict du terme, la ''présidence (tournante) de l'Union''. Et c'est d'ailleurs également en ces stricts mêmes termes qu'en parle aujourd'hui même les principaux intéressés.</p> <p>Sans même parler de leur rôle de ''représentation'' dans les grandes instances internationales et autres forums internationaux : lorsqu'ils y parlent ou sont invités à s'y exprimer - ''ès qualités'' - au nom de l'Europe (de même, également, que certains membres de la Commission, en d'autres occasions...).</p> <p>Cela dit, il serait sans doute effectivement plus que nécessaire de simplifier, de ''réformer en profondeur'' et de ''rationnaliser'' ces institutions européennes ; nécessaire de remettre de l'ordre (institutionnel) dans ce désordre et dans cette évidente confusion (sémantique).</p> <p>Et nécessaire d'instituer alors une véritable présidence stable de l'Union européenne dôtée d'une existence propre, ''indépendante'' des institutions par ailleurs existantes (ou, comme ici, des Etats-membres...). Or un tel projet existait bel et bien. Où ça ?! Et bien dans le TCE, justement (par exemple...).</p> Présidence de l'Union européenne : la Finlande aux commandes... 2006-11-07T13:33:08Z https://www.taurillon.org/Presidence-de-l-Union-europeenne-la-Finlande-aux-commandes#comment1387 2006-11-07T13:33:08Z <p>Il faut rectifier une inexactitude dans le titre : il s'agit là de la présidence du Conseil de l'Union européenne qui est l'une de des institutions de l'Union aux côtés de la Commission ou du Parlement européen et non pas de la présidence de l'Union européenne : une telle fonction n'existe absolument pas.</p>