Le choc du Brexit et de la nécessité de s'en remettre rapidement - commentaires Le choc du Brexit et de la nécessité de s'en remettre rapidement 2016-06-29T18:45:13Z https://www.taurillon.org/le-choc-du-brexit-et-de-la-necessite-de-s-en-remettre-rapidement#comment22065 2016-06-29T18:45:13Z <p>Non, Louise, l'Europe ne perd pas « un allié de taille » avec le Royaume désUni ! Ce royaume, pour l'Europe, a davantage été un boulet, un frein, un lest pour le projet européen ! Oui, Louise, le couple franco-allemand doit reprendre du service, autrement que pour frimer ici (Oradour) ou là (Verdun) en passant par Omaha beach ! Oui, Louise ! Le couple franco-allemand ne peut tout assumer seul ! Encore faut-il qu'il fasse place aux autres !!! Et là, j'ai des doutes ! A la fois trop faibles pour cela, en raison de ces prochaines élections qui ne se présentent pas bien, avec des eurosceptiques de plus en plus puissants (AfD et la belle Marine) et trop puissants, le partenaire féminin imbu de sa puissance économique et le partenaire masculin nimbé de sa nostalgie de représenter une grande puissance évanescente !!! Alors, Louise, comme toi, je suis nostalgique de ces couples « vertueux » que tu cites, mais la « vertu », c'est aussi, étymologiquement, une force et un courage dont MERKEL et HOLLANDE me paraissent être en manque !!! Les parlementaires européens dont tu espères beaucoup, à juste titre ? Combien sont devenus des apparatchiks à la solde de leur parti avant d'être des gens d'idéal ? Comme toi, j'espère et attends beaucoup de la société civile et de la génération Erasmus, en désespoir de cause ! Des Indignés, il y en a eu en Europe, qui ont été montés en épingle ( « Podemos », « Nuit debout »...) pour des raisons matérialistes socio-économiques. J'en attends d'autres, des Indignés du COEUR, parce que ce continent, qui vieillit, qui étouffe ses jeunes générations, ne respire plus, sans enthousiasme aucun, sinon celui de l'avoir ! Tous ceux, Louise, que tu as cités, n'étaient pas protestants. C'est peut-être cela aussi qui explique la marasme actuel : le « salut » dans la culture protestante se conjugue très bien avec ce que l'on vit : austérité, rigueur, individualisme ! Ancien directeur d'école, past president de deux associations européennes de directeurs, j'ai un rêve. Pour vous ! Pour mes petits-enfants ! Battez-vous !!!</p>