Histoire des relations franco-italiennes - commentaires Histoire des relations franco-italiennes 2017-05-09T21:17:38Z https://www.taurillon.org/Histoire-des-relations-franco-italiennes#comment22748 2017-05-09T21:17:38Z <p>Bonjour, nous ne savons pas si cet ouvrage est toujours disponible. Bonne continuation.</p> Histoire des relations franco-italiennes 2017-04-27T08:53:12Z https://www.taurillon.org/Histoire-des-relations-franco-italiennes#comment22734 2017-04-27T08:53:12Z <p>Bonjour, Je dois faire une conférence sur les relations franco-italienne, pouvez vous me dire si l'on peut encore acheter en librairie l'ouvrage de monsieur François Garelli ? Je voue remercie. Cordialement Madeleine Zonza</p> Histoire des relations franco-italiennes 2008-02-03T19:41:25Z https://www.taurillon.org/Histoire-des-relations-franco-italiennes#comment3666 2008-02-03T19:41:25Z <p>Nouvel épisode (''pipole'') de ces tous derniers jours illustrant ces riches relations franco-italiennes à travers l'histoire : le récent mariage (ce samedi 2 février 2008...) du président de la République française Nicolas Sarkozy, depuis peu divorcé (déjà une grande première dans l'histoire de la fonction présidentielle...) avec la chanteuse et ancienne top-model - italienne - Carla Bruni.</p> <p>Il faudrait vérifier mais voilà sans doute la toute première fois que la ''première dame'' de la République (titre complétement officieux, contrairement à ce qui se fait très officiellement aux Etats-Unis...) n'est pas une ressortissante française d'origine (son mariage lui valant, cependant, acquisition automatique de la nationalité française...). Quoi qu'il en soit, voilà donc un couple ''européen''.</p> <p>Pour le reste, ce n'est certes pas la première fois qu'un chef d'Etat français épouse ou fréquente une ''princesse'' italienne (ou assimilée...) : depuis l'empereur d'Occident Charlemagne (qui, encore seulement roi des Francs, épousa Gisèle : fille de Didier, roi des Lombards...) jusqu'à, environ mille ans plus tard, l'empereur des français Napoléon III (dont on se souvient de la maîtresse Virginia de Castiglione : ambassadrice de charme du Royaume de Piémont qui - en ''service commandé'' pour le PM piémontais Cavour - devint la maîtresse de l'Empereur français, plaidant ainsi - efficacement - la cause de l'unité italienne...).</p> <p>Sans oublier les reines de France ''italiennes'' (puisque d'origines toscanes et florentines...) Catherine et Marie de Médicis, respectivement épouses - à la charnière des XVIe et XVIIe siècles ''modernes'' - de deux de nos rois Valois et Bourbons de la Renaissance : Henri II et Henri IV...</p> <p>Et en passant par tous ces princes Capétiens, Angevins, Valois, Orléans, Bourbons (d'origine française...) voire Napoléonides (il est vrai corses, mais d'origines toscanes...) qui - depuis le XIIIe siècle - régnèrent régulièrement sur de nombreux Etats de la péninsule italienne : Royaumes de Naples et des Deux Siciles, Duchés de Toscane, de Parme, du Milanais, etc.</p> <p>Preuves, s'il en est, des liens historiques et culturels qui unissent amicalement les deux pays. Espérons donc que Mlle Bruni - pardon : Mme Sarkozy - saura en faire tout autant pour rapprocher la France et l'Italie, ces deux partenaires ''européens'' qui semblent être, parfois, si difficiles à accorder...</p>