Echec à l'OMC : décidément, une autre agriculture semble impossible ! - commentaires Echec à l'OMC : décidément, une autre agriculture semble impossible ! 2006-08-16T17:39:49Z https://www.taurillon.org/Echec-a-l-OMC-decidement-une-autre-agriculture-semble-impossible#comment961 2006-08-16T17:39:49Z <p>Juste une petite note complémentaire pour bien comprendre de quoi il retourne :</p> <p>Comme on le sait bien, les êtres humains échangent des produits, divers et variés : des produits agricoles, des combustibles, des produits manufacturés et des services (etc). Lesquels représentent aujourd'hui respectivement environ 7% du commerce mondial (pour les produits agricoles), 12% (pour les combustibles), 61% (pour les produits manufacturés) et 20% (pour les services), etc.</p> <p>Or, comme le pétrôle (c'est à dire les transports...) ne représente finalement en fait pas grand chose dans le prix de vente des produits trimbalés (i. e : entre 2 et 10% des prix), les hommes échangent beaucoup. (Sans même parler des services : beaucoup moins dépendants des transports depuis la création et le développement d'Internet). C'est pourquoi, tous les jours, des avions apportent à Paris des haricots venus du Ghana, des moutons de Nouvelle Zélande, des pommes du Chili et des escargots de Bourgogne.</p> <p>Alors on se dit : « c'est cool, vive le commerce ! » car le Sud (agricole et pauvre...) (population active se consacrant à l'agriculture : jusqu'à 40%) va ainsi pouvoir vendre tranquillement au Nord (industriel et riche...) (population active consacrée à l'agriculture : environ 5%) ses produits agricoles (et le Nord riche : ses produits industriels au Sud pauvre...). Et on se dit : « chouette, on va respectivement s'échanger nos produits et la prospérité générale est au coin de la rue ». Mais patatras - tout faux - en fait ça ne marche pas comme ça. Mais alors pas du tout.</p> <p>En effet le Nord riche et industrialisé vend bien des produits industrialisés (ainsi que des services...) au Sud (jusque là, tout va bien, si j'ose dire...) mais aussi (aïe, aïe, aïe) des produits agricoles. Donc le Sud ne vend absolument rien à personne. (En effet, depuis 1980, la part de l'Afrique dans le commerce mondial est même tombée de 6 à 2%...).</p> <p>Et pour cause : les produits agricoles du Sud ne sont pas compétitifs sur le marché. Et pourquoi donc ? Car les produits du Nord qui les concurrencent sont subventionnés de telle manière à ce qu'ils soient, eux, beaucoup plus compétitifs. Ainsi, l'Europe consacre annuellement 20 milliards de dollars de subventions à son agriculture (23 pour les Etats-Unis). De même que les USA donnent 4,3 milliards de dollars à leurs producteurs de coton. Résultat : les cours mondiaux plongent, le coton américain et les excédents agricoles européens envahissent le monde. Et tout ça, au détriment des agriculteurs du sud.</p> <p>Car les Etats-Unis se moquent de l'OMC (et lui préférent les accords bilatéraux qu'ils négocient avec leurs obligés...) et car l'Europe (la France surtout) sont -en raison du poids politique de ses agriculteurs- arc-bouée sur sa PAC. La France : un pays qui produit des services (70%), des produits industriels (25%) et des produits agricoles (les 25% qui restent) mais dont la population agricole ne représente que 3% de la population active. Alors que la proportion de paysans dans la population active des pays du sud est beaucoup plus élevée. Avec plus de 40% pour un continent comme l'Afrique. Lesquels n'arrivent pas à vendre leur production et, donc, n'arrivent pas à en vivre. Cherchez l'erreur...</p> <p>D'où la nécessité non pas d'interdir ni d'empêcher les échanges, mais d'essayer d'établir des règles qui ne profitent pas toujours aux mêmes...</p>