A propos de la jurisprudence « Smer » - commentaires A propos de la jurisprudence « Smer » 2006-09-22T14:57:17Z https://www.taurillon.org/A-propos-de-la-jurisprudence-Smer#comment1077 2006-09-22T14:57:17Z <p>Effectivement.</p> <p>Et juste préciser que cela s'est passé lors des récentes élections ''territoriales'' partielles du <strong>17 septembre dernier</strong> : dans le land rural et déshérité de l'ex-RDA du <strong>Mecklembourg-Poméranie occidentale</strong>, où le parti de l'extrême-droite nationaliste (et néo-nazie) <strong>NPD</strong> a effectivement recueilli <strong>7,3% des suffrages</strong> et sera donc représenté au sein du parlement de ce land.</p> <p>Et juste souligner que le NPD est déjà représenté au Landtag de Saxe (de la même manière que son allié, le DVU, dans celui du Brandebourg). Ainsi <strong>trois des six Länder de l'ancienne RDA</strong> se singularisent par la présence de l'extrême droite au sein de leurs parlements régionaux.</p> <p>Les causes en sont sans doute les <strong>mauvaises performances économiques</strong> de ces régions où le <strong>chômage</strong> est très élevé. Ainsi depuis la réunification de l'Allemagne, le Mecklembourg est devenu la région la plus pauvre du pays (avec un taux de chômage de près de 20% de la population active).</p> A propos de la jurisprudence « Smer » 2006-09-22T12:25:13Z https://www.taurillon.org/A-propos-de-la-jurisprudence-Smer#comment1075 2006-09-22T12:25:13Z <p>Et dire que l'extrème droite allemande a encore réussi à pénétrer dans un parlement régional en récoltant 6,5 % des voix dans un Land...</p> <p>Riposte face à l'extrêmisme !</p> A propos de la jurisprudence « Smer » 2006-09-21T07:51:15Z https://www.taurillon.org/A-propos-de-la-jurisprudence-Smer#comment1070 2006-09-21T07:51:15Z <p>Enfin tout de même, pour ce qui est du Royaume-Uni, il faut quand même souligner la récente percée (aux dernières élections locales de mai 2006) du « <strong>British National Party</strong> » (BNP), principal parti politique britannique de l'extrême droite.</p> <p>Un succès électoral dû en grande partie à son leader : <strong>Nick Griffin</strong>. lequel, en 11 ans, a modernisé son parti, créé il y à 34 ans. Sa cible électorale : les quartiers populaires de Grande-Bretagne, les déçus des partis politiques traditionnels.</p> <p>Un parti politique qui s'il <strong>s'oppose à l'immigration</strong> et prône un rapatriement des immigrés "non-blancs" dans leur pays d'origine, nie cependant être un parti raciste. Tout en - cependant - affichant ouvertement ses sympathies pour d'autres formations politiques d'Europe également fortement soupçonnées de nourir de telles arrières pensées (tel le Front national en France, par exemple).</p> <p>Par ailleurs et pareillement à ses ''partis-amis'' du ''continent'' le BNP de Nick Griffin se présente également sur le ''marché électoral (britannique)'' comme étant un farouche défenseur des <strong>''valeurs traditionnelles''</strong> (britanniques) et comme étant le ''seul'' véritable ''parti patriotique'' (britannique), s'appropriant ainsi cette <strong>thématique ''patriotique et nationale''</strong> de façon ''monopolistique'' pour en faire son seul cheval de bataille exclusif. Et c'est d'ailleurs derrière l'Union Jack (qu'il a choisi comme emblême...), que le BNP a fait campagne pour les dernières élections locales...</p> <p>Enregistrant là un succès électoral similaire à celui qu'avait déjà connu en juin 2004 (lors des élections européennes d'alors...) le très nationaliste et ouvertement eurosceptique parti populiste droitiste « UKIP » (lequel ne prône ni plus ni moins que le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne).</p> <p>Deux succès électoraux de l'extrême droite (ou assimilée) britannique obtenus à peu de distance l'un de l'autre qui doivent aujourd'hui d'autant plus nous alarmer que le mode de scrutin britannique (ultramajoritaire) n'est pourtant guère fait pour permettre l'émergence des formations politiques ''hors système'' se situant hors du traditionnel clivage bipolaire britannique ''gauche / droite'' (i. e : Parti Travailliste « Labour » / Parti Conservateur « Tory »).</p> <p>Et ce, d'autant plus que le Royaume-Uni connait aujourd'hui une croissance économique respectable avec un système de redistribution des richesses rénové et effectivement efficient.</p> <p>Alors, que s'est-il donc passé ? Et bien force est de constater que les événements du 11 septembre 2001, les affinités culturelles et la proximité de vue avec l'Amérique (non seulement des dirigeants britanniques actuels mais aussi d'une part importante de l'opinion publique anglaise), la guerre d'Afghanistan, l'intervention en Irak et les attentats de Londres (de juillet 2005) sont passés par là, remettant ainsi en question le consensus britannique qui s'était construit jusque là autour de l'idée d'une société urbaine métissée, multiculturelle, tolérante et appaisée.</p> <p>Symptômes classiques et désormais courants de l'actuelle radicalisation politique qui menace aujourd'hui nos sociétés, objet précis de l'article ci-dessus.</p> A propos de la jurisprudence « Smer » 2006-09-20T19:52:41Z https://www.taurillon.org/A-propos-de-la-jurisprudence-Smer#comment1067 2006-09-20T19:52:41Z <p>Merci pour l'article !</p> <p>Notons en passant que tu as parle d'extrémisme politique et non d'extrémisme de droite, ce qui incluerait l'extrême gauche donc. Le Parlement européen est souvent exemplaire mais il manque de visibilité malheureusement, la conscience politique européenne étant pour l'instant au berceau.</p> <p>Remarquons au sujet des partis extrêmistes qu'ils sont très mal répartis en Europe, autant France/Italie/Belgique/Suisse se font remarquer, autant Espagne/Portugal/Irlande/RU sont relativement calmes...</p> <p>La montée en puissance du national-populisme est fortement liée à la crise de confiance qu'on leur nouvel électorat vis a vis de leur gouvernements, combattre ces angoisses et ce malaise revient a adopter des politiques 'extrêmement' différentes de celles menées ces 25 dernières années, non ? C'est notamment transformer radicalement la perception commune des mots 'compétitivite', 'mondialisation', 'Bruxelles', 'immigrants'...perception que partage les européens les plus fragiles socio-économiquement.</p> A propos de la jurisprudence « Smer » 2006-09-16T12:35:08Z https://www.taurillon.org/A-propos-de-la-jurisprudence-Smer#comment1055 2006-09-16T12:35:08Z <p>Je suis d'accord avec 100% avec tout ton papier mais le plus grave me semble être surtout le reprise de thématiques nationalistes par l'extrême gauche et les sociaux-démocrates qui la racolent.</p> <p>La fait que des dirigeants sociaux-démocrates n'aient pas honte de poser aux côtés de troskystes ou de communistes me semble tout aussi consternant alors que le Conseiol de l'Europe a enfin reconnu et condamné les crimes à grande échelle du communisme en Europe.</p>