Strasbourg meurtrie, un symbole et des valeurs à défendre

, par La Rédaction du Taurillon

Strasbourg meurtrie, un symbole et des valeurs à défendre

A la suite de la fusillade qui a frappé la capitale alsacienne ce mardi 11 décembre, la rédaction du Taurillon exprime ses profondes condoléances et son soutien aux victimes et à leurs familles.

En ciblant la ville de Strasbourg, ses habitants et ses nombreux touristes en cette période de l’Avent, c’est une ville cosmopolite et libre qui a été meurtrie, c’est aussi un symbole pour tous les Européens. Dans une cité symbole de paix et de réconciliation, de démocratie et des droits de l’Homme, siège de plusieurs institutions européennes, coeur battant de la démocratie européenne alors même que le Parlement européen est réuni à Strasbourg en session, cet événement nous rappelle les valeurs qui unissent fraternellement les Européens et que nous devons tous continuer à faire vivre.

Les députés européens ont observé une minute de silence ce matin et ont poursuivi leurs travaux. Le Président de l’institution, Antonio Tajani, dénonce une « attaque contre la paix, la démocratie, notre modèle de vie » face à laquelle il refuse de suspendre les travaux de l’hémicycle : « Il faut réagir en faisant exactement le contraire que ce que veulent ceux voulant blesser la démocratie : il faut aller de l’avant [...] Le Parlement est le coeur de la démocratie et nous la défendons en travaillant ».

La rédaction du Taurillon souhaite également exprimer son soutien à l’équipe du réseau de radios associatives Europhonica, dont plusieurs membres semblent figurer parmi les victimes.

Les événements de ce mardi soir et le confinement qui a suivi ont privé le quotidien Les Dernières Nouvelles d’Alsace d’imprimer son journal pour ce mercredi, mais vous pouvez suivre en direct les informations sur leur site.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom