Swedish House Mafia, l’album d’une réunification tant attendue

, par Jérôme Flury

Swedish House Mafia, l'album d'une réunification tant attendue
Sebastian Ingrosso, Steve Angello et Axwell, les trois membres de cette “mafia”. ©Parlophone Music Sweden

Les trois artistes suédois Axwell, Sebastian Ingrosso et Steve Angello, qui ont fondé la Swedish House Mafia à la fin des années 2000 ont ressorti un album ensemble le 15 avril 2022, près de dix ans après une séparation complexe.

La Suède est une monarchie constitutionnelle dont le roi est Charles XVI Gustave depuis 1973. En revanche, dans le domaine de la musique électronique nationale, les choses sont moins aisées à résumer. Il y a eu l’empereur Avicii, parti trop tôt (le 20 avril 2022, cela faisait déjà quatre ans que le jeune artiste de 28 ans était décédé). Le petit prince Alesso, qui enchaîne les tubes. Le président Pryda (ou Eric Prydz) qui réalise des shows lumineux spectaculaires, le duo Dimitri Vangelis & Wyman qui sait comment ambiancer les foules, etc. Et les rois de la Swedish House Mafia, apparus fin des années 2000, disparus vers 2013 et réapparus en 2022 avec un troisième album studio sorti ce 15 avril.

Il n’est en effet pas simple de gouverner à trois, ni de faire de la musique manifestement. Axwell, Steve Angello et Sebastian Ingrosso ont très tôt eu coutume de s’associer pour créer de la musique électronique. Les trois artistes ont commencé à jouer plus régulièrement avec un quatrième, Eric Prydz, fin des années 2000. Et le nom de “Swedish House Mafia” a alors commencé à émerger. Cette “mafia”, ce groupe, commence à multiplier les collaborations, dans une scène musicale régie par quelques grands noms en Europe comme ceux des Néerlandais Tiesto et Armin Van Buuren, le Français David Guetta, et de nombreux Américains.

Le 2 mai 2010, le premier single édité par le trio Axwell, Ingrosso, Angello (Prydz a préféré rester seul) sous le nom de Swedish House Mafia, One est publié. La composition musicale, minimaliste, est très rapidement un succès. La mélodie s’impose et leur style est là. On le retrouve aussi sur Miami 2 Ibiza, leur single suivant. La Swedish House Mafia est en route pour s’imposer dans les boîtes de nuit de la planète. Les productions s’enchaînent, les tournées aussi. La petite équipe semble soudée, sortant par exemple un titre portant le nom de “Trio”.

Rapidement au sommet, rapidement séparés

Parmi leurs sons électroniques, quelques tubes planétaires comme Save The World et Don’t You worry child. Les trois hommes démontrent là qu’ils sont aussi capables de sortir des titres à texte (chantés par John Martin) capables de plaire au grand public. Ces chansons leur donnent une grande popularité mais alors que la Swedish House Mafia semble lancée après deux albums studio en deux ans (Until One puis Until Now), le trio parle de séparation en 2012. « Nous tenions à remercier chacun de vous qui est venu avec nous dans ce voyage. Nous sommes venus, nous avons déliré, nous avons aimé. »

La rupture est officialisée après une tournée de concerts folle, leurs prestations dans leur pays accueillant par exemple 100 000 personnes en trois nuits à Stockholm. Et c’est tout. Alors qu’ils sont arrivés très vite au sommet, les producteurs continuent leur carrière de leur côté. Axwell et Ingrosso forment un duo et sortent plusieurs titres qui connaissent un grand succès commercial, comme More than you know. Steve Angello se distingue par une production plus mélodique, avec un album travaillé, Wild Youth, paru en janvier 2016.

L’un de ses singles, Remember interpelle, par ses paroles et notamment son clip : trois enfants apparaissent ensemble dans les premières images et soudain l’un d’entre eux se retrouve seul et cherche alors les deux autres. “Remember when you had a dream (...) But now you’re on your own” répète le refrain tandis que l’enfant joue alors sur un piano qui s’enflamme. À la fin de la vidéo, c’est Steve Angello qui joue du piano avant de grimper sur une échelle qui semble mener vers la lumière. De là à y voir une référence à l’aventure de la Swedish House Mafia, il n’y a qu’un pas…

Pourtant, malgré quelques rumeurs, les trois DJs continuent à faire bande à part. Jusqu’au 25 mars 2018 où une annonce a fait grand bruit : la Swedish House Mafia se produira à l’Ultra Music Festival de Miami. Loin de leurs terres mais qu’importe : les rois seraient donc de retour ! Leur set est un grand moment et le trio se produit à nouveau dans plusieurs endroits de la planète, travaillant aussi sur de nouveaux titres.

“Paradise Again”, ou le retour des rois

Les choses mettent cependant du temps à se préciser. En mai 2019, une vidéo des trois artistes parlant en suédois à propos de leur réunification est publiée sur leur page Youtube, inactive depuis cinq ans. Les commentaires sont unanimes. “Didn’t understand anything but glad to see the boys back”, “Legends never die”, “I’ve been waiting for this since I was 11, now I’m 17”. Mais un an plus tard, d’autres internautes partagent sous cette vidéo leur désillusion sur ce “retour” qui n’en prend pas vraiment l’aspect.

C’est à l’été 2021 que les choses basculent une première fois. Le 15 juillet, le clip, énigmatique, de It Gets Better est mis en ligne. Les fans sont toujours là et ne cachent pas leur plaisir : “The return of the kings”. Quatre jours plus tard, c’est déjà l’heure d’un nouvel extrait, Lifetime. Puis le 22 octobre 2021, le single Moth to a Flame, avec le canadien The Weeknd, est édité. Il ne manque alors plus qu’une chose : un album. C’est chose faite le 15 avril 2022.

Paradise Again compte 17 titres, dont un passage de piano (Jacob’s note), des sons parfaitement house music comme Time et Calling On, certains avec une petite tonalité disco-pop (Heaven Takes You Home, Don’t go Mad), d’autres plus underground ((Mafia), ou encore du rap (Frankenstein avec A$AP Rocky). Sans oublier des compositions plus mélodiques (Paradise Again, Home, For You), et même une sorte de medley-remix très puissant de Roxanne de Sting ! Un troisième album studio, dix ans après le dernier, qui leur ressemble et dont la pochette n’est autre que trois cercles sur un fond noir.

La vie est ainsi faite, d’aventures, de découvertes, de rencontres, de séparations aussi. Et parfois de retrouvailles. La Swedish House Mafia peut en témoigner. L’équipe de producteurs suédois semble plus unie que jamais désormais et s’attaque à une tournée mondiale qui s’annonce excitante et curieuse : les amateurs de la première heure se mêleront-ils aux nouveaux dans la foule ? Nous avons hâte d’y être...

Mots-clés

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom