Une économie du sport dynamique : l’exemple de l’Autriche

, par Kiera Wason Milne, Sport et Citoyenneté

Une économie du sport dynamique : l'exemple de l'Autriche

Après une longue période de récession économique et de politiques d’austérité visant à stabiliser le bloc européen à la suite du krach économique de 2008, des doutes sur la vigueur de l’économie européenne (qui stagnerait, ou du moins qui se stabiliserait après une très bonne année 2017), ont commencé à fleurir.

« Atouts naturels et culture sportive »

Les incertitudes politiques actuelles, comme le Brexit ou les négociations nord-américaines, n’encouragent pas les individus, les entreprises et États Membres à prendre des risques et à investir. Il existe pourtant des secteurs d’activités dynamiques, dont la croissance perdure malgré les soubresauts économiques et financiers. Le sport en fait partie.

Une récente étude publiée pour la Commission européenne [1] indique par exemple que pour un 1% de PIB issu de l’économie du sport, une augmentation de 1,35% en termes d’emplois est relevée. La richesse produite dans ce secteur s’accompagne donc directement de création d’emplois. Ainsi, la part d’emplois liés au sport est passée en l’espace de 7 ans de 2,12% (2005) à 2,72% (2012), une augmentation portée notamment par l’Allemagne, la Pologne, la Suède et la France.

Dans cette étude, le secteur « Sport » est entendu largement, et comprend des secteurs directement liés au sujet comme l’éducation, les services, l’administration publique, l’hébergement et la restauration, ou encore la vente d’articles sportifs. Les États Membres dont le secteur sportif détient la plus grande contribution à l’économie nationale sont particulièrement intéressants à étudier. Ainsi, le sport représente 2,18% du PIB et 3,75% des emplois au Royaume-Uni, 3,9% du PIB et 4,6% des emplois en Allemagne, tandis que le champion en la matière est à chercher du côté de l’Autriche, avec un secteur qui pèse 4,12% du PIB nationale et représente 5,63% des emplois du pays.

« C’est cette interconnectivité de secteurs qui favorise la création d’emplois »

Comment expliquer ces bons chiffres ? L’Autriche est un pays assez peu peuplé (moins de 9 millions d’habitants, soit moins de la moitié de la moyenne européenne) mais dont la géographie montagneuse en fait depuis toujours une destination de choix pour les sports d’hiver et les sports extrêmes. Si les Autrichiens se situent dans la moyenne européenne en termes d’activité physique [2] et participent, dans les clubs et en dehors, au dynamisme de l’activité, c’est bien le secteur privé et l’industrie du sport qui jouent un rôle décisif dans le développement de l’économie sportive autrichienne.

Les sports d’hiver par exemple permettent un fort niveau de participation sur un même lieu, créent beaucoup d’emplois locaux directs et indirects dans des secteurs liés au sport, aux services (hôtellerie, restauration, tourisme…) ou à l’industrie. C’est cette interconnectivité de secteurs qui favorise la création d’emplois. De plus, le secteur privé autrichien s’est avéré résistant dans les périodes économiquement moins favorables. Fischer Sports par exemple, qui est le leader mondial de la fabrication de skis nordiques et l’un des plus grands producteurs de skis au monde, a su transférer son expertise en recherche et développement vers le secteur aéronautique, en créant une filiale Fischer Advanced Composite Components. [3]

S’appuyant sur ses atouts naturels et sur une culture sportive forte en matière de sports d’hiver, l’Autriche est un bel exemple de la contribution possible du secteur sportif à la croissance économique et à la création d’emplois.

Cet article est paru dans le numéro du mois de mars du think tank Sport et Citoyenneté, dont le Taurillon est partenaire.

Notes

[1Institute of Sports Economics & Sheffield Hallam University & Sport Industry Research Centre & SortsEconAustria, Study on the Economic Impact of Sport through Sport Satellite Accounts, 2018.

[2Eurobaromètre « Sport et Activité physique », 2018

[3VEJCHODA, P. Austria : Winter Tourism and Sport Retail Most Significant Sport Business Fields, The Sport Sector in Europe, 1-16.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom